Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 août 2015 2 25 /08 /août /2015 17:35
Paula Hawkins La Fille du train ****+

Sonatine, 2015, 450 pages.

Tous les jours Rachel monte dans le même wagon à Ashbury direction Euston. A la hauteur de la petite gare de Witney, le train ralentit , et a tout le loisir d’ observer un jeune couple installé sur son balcon. Ces jeunes gens elle les a baptisés Jess et Jason ; elle les chérit car ils sont beaux et ils s’aiment, pense-t-elle. Une raison d’espérer, car Rachel est en instance de divorce, son mari s’étant mis en ménage avec une autre femme, ce dont elle ne se console pas. D’ailleurs, elle est devenue alcoolique… toutefois cette image parfaite se ternit le jour où Rachel aperçoit Jess en compagnie d’un autre homme. Puis voilà que le réel fait irruption : Jess ( en réalité Megan) a disparu de son domicile. Rachel se sent partie prenante dans ce drame. D’autant plus qu’à quelques mètres de chez Megan vit son l’ ex-mari de Rachel et sa nouvelle compagne…

Un bon roman policier ; l’intrigue est intéressante et se développe bien. Il y a en fait trois narratrices , et c’est une bonne idée car cela agrémente le suspens. Ce n’est pas un roman à énigme, on devine bien avant la fin, mais le plaisir n’en est pas altéré. Ce roman a été très « lancé » et il mérite ces louanges.

la jeune romancière connaît ses classiques : elle s'est souvenue du "train de 16 h 40 pour Paddington", que prit Miss Marple, laquelle regardait aussi ce qui se passait dans la maison en face de la vitre du compartiment. On pense aussi un peu à Fenêtre sur cour...

D’autres premiers roman policiers anglais, aussi bons que celui-là ( Désordre » de Penny Handcock, et L’Oubli » d’Emma Healey) n’ont pas bénéficié de la même publicité, on se demande pourquoi ???

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Lecture policiers
commenter cet article

commentaires

dasola 20/09/2015 13:06

Rebonjour Dominique, personnellement, j'ai trouvé que l'intrigue du roman n'était pas originale du tout. Et puis le fait que la narratrice n'arrête pas de boire m'a quelque peu crispée. Bon dimanche.

Dominique Poursin 21/09/2015 10:15

Non, ce n'est pas original, tout à fait d'accord avec toi! mais cela m'a fait passer un bon moment...Je n'ai pas été gênée par l'alcoolisme de la narratrice. On peut faire pire avec l'alcool ( Ken Bruen par exemple!).

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher