Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 août 2015 5 21 /08 /août /2015 18:39
Pawel Pavlikovski Ida ****

2014

Dans la Pologne des années 60, avant de prononcer ses vœux, Anna, jeune orpheline élevée au couvent, part à la rencontre de sa tante, seul membre de sa famille encore en vie. Elle découvre alors un sombre secret de famille datant de l'occupation nazie.

Deux vies manquées : la tante, qui a perdu un enfant, n’a pas voulu sortir Ida de son couvent trop tôt, et ne l’a pas élevée. Son existence fut celle d’une magistrate passionnée, communiste et intraitable. Alcoolique aussi. Elle pense de son devoir de lui révéler ce qu’est devenue sa famille, et de rechercher les corps auprès des paysans du village Polonais qui ont été témoins du drame, témoins et partie prenante. L’homme qui cachait la famille dans la forêt, les a finalement tués pour que les nazis ne s’en prennent pas à lui. Et confié Ida à la paroisse catholique de l’endroit « elle était toute petite ne savait pas parler, était une fille ; personne ne pouvait deviner qu’elle était juive »

Ida s’identifie brièvement à sa tante habite son logement boit son alcool, met ses tenues, a une aventure , puis retourne à son couvent. Le modèle social qu’elle perçoit n’est pas très intéressant : la vie de sa tante ne fait pas envie, l’existence de femme mariée et mère imaginée par le musicien n’offre rien de passionnant ; la religion non plus à vrai dire… présentée comme une suite de petits rituels qui se répètent indéfiniment…mais Ida y est habituée ; surtout il y a la dette dont elle ne dit rien mais qui pèse sur elle : elle doit la vie à l’église catholique.

L’esthétique noir et blanc est austère, les faits suggérés : on montre la préparation du suicide de la tante avec une succession de petits plans brefs, et on la met devant la fenêtre parés avoir montré la fenêtre : mais on ne la voit pas se jeter.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

dasola 21/08/2015 19:49

Bonsoir Dominique, la jeune actrice qui joue Ida a un visage lumineux. Elle irradie. C'est un beau film mais je ne lui aurais pas forcément donné l'Oscar. Bonne soirée.

Dominique Poursin 22/08/2015 10:25

j'ai aimé la photographie et la mise en scène, les acteurs aussi. le message est désespérant...

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher