Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 décembre 2015 7 27 /12 /décembre /2015 12:13
Peter May Les Fugueurs de Glasgow ****

Titre original : Runaway, 2015

Rouergue Noir 332 pages

Londres : Le prologue nous met en présence d’un homme âgé Simon, qui revient de l’étranger ; il n’a pas le sou, et a dû s’exiler longuement, recherché pour on ne sait quoi … il voit arriver un autre homme qu’il reconnaît ; qui l’assassine…

Glasgow : Jack vient visiter son ami Maurie à l’hôpital ; ce dernier est bien mal en point et lui apprend qu’un homme a été assassiné à Londres ; cet homme ils le connaissaient tous les deux Simon Flet, acteur de son état, ils l’avaient maintes fois croisé à Londres 50 ans auparavant.

Nous sommes en 2015.

Maurie croit savoir la vérité sur cette sombre histoire à laquelle ils furent mêlés tous deux et d’autres amis à l’âge de 17 ans lorsqu’ils fuguèrent de Glasgow, pour tenter leur chance à Londres comme groupe de rock.

Bientôt le groupe (du moins une partie) se reforme et cherche à gagner Londres sous la direction de Maurie dont c’est le dernier voyage. Le groupe, c’est maintenant Jack qui rêvait d’être rocker et a passé toute sa vie au guichet d’une banque, Dave qui fut plombier et est resté porté sur la boisson. Seul Maurie avait réussi à devenir avocat, mais il a détourné des fonds et fait de la prison…

Ils sont conduits par le petit fils de Jack, Ricky, un garçon de vingt ans qui s’est trouvé malgré lui entraîné dans l’aventure. Comme il passait ses journée devant une console de jeu et ne sortait jamais, le voilà un peu déboussolé.

En parallèle à cette équipée de vieux messieurs ( de 67 ans, mais il font plus âgés…) Jack se souvient de leur fugue cinquante ans plus tôt. A cette époque, il y avait Luke, un bon élève, qui fuyait ses parents Témoins de Jéhovah et la vie qu’il lui faisait mener ; et Jeff , déjà parti du lycée, qui travaillait dans un garage, et avait volé une fourgonnette pour leur échappée. Jack et Dave jouaient de la guitare, Maurie chantait Jeff tenait la batterie, et Luke le piano.

Tous avaient 17 ans en 1965, tous avaient plus ou moins de raisons de fuir quelque chose…

1965 : l'aventure commence mal! ils rejoignent Leeds où Maurie veut prendre au passage sa cousine Rachel, la sauver d' un sale type dangereux. S’en suit une héroïque poursuite à travers les égouts de la ville en particulier.

Arrivé à Londres le groupe réussit à avoir un petit job ; arrêter les voitures pendant que l’on enregistre le célèbre Don’t Look Back le documentaire sur et avec Dylan.

Puis leur employeur improvisé, Le Dr Robert les emmène dans sa luxueuse maison, les loge dans son sous-sol et les embauche à Victory Hall : c’est une institution qui accueille des malades mentaux et les traite selon les préceptes de l’antipsychiatrie. Le petit groupe est censé divertir les malades et se joindre à eux en jouant et dansant ; le psychiatre nommé ici JP Walker est inspiré de Ronald Laing semble-t-il ; dans la patiente Alice, qui entame une régression spectaculaire, on reconnaît Mary Barnes ( si l’on a lu « Mary Barnes un voyage à travers la folie » ) ou quelqu’un qui lui ressemble fortement. Les garçons tentent de se faire à cette drôle de vie...

Ce roman est un peu long, mais globalement il est divertissant, l’humour y croise la tragédie : surtout l’équipée de 1965 est bien vue ; celle de 2015, des vieux messieurs conduits par Ricky et organisée par Maurie est moins vraisemblable…);

Le personnage de Maurie me semble vraiment tordu bien que dans le roman il passe pour un héros. Si vous avez lu le roman donnez-moi votre avis sur ce personnage.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Lecture policiers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher