Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 février 2017 1 06 /02 /février /2017 11:42

2011, Presse de la cité, 487 pages

Titre Original « To Be Sung Underwater "

Judith, largement quadragénaire, mariée et installée dans une vie confortable, se met à rechercher son premier amour, Willy Blunt, maçon dans le Nebraska, qu’elle a fréquenté pendant son année de Terminale et qu’elle devait épouser… elle a passé deux ans dans cette contrée sauvage , en compagnie de son père , divorcé, professeur dans une petite université. Et Judith s'était adaptée à un lycée de campagne, à des camarades très différentes de celles qu'elles connaissait...

Tous deux, père et fille, ont vécu assez heureux partageant écoute de musique, travaux de jardinage, hivers rudes et coins du feu… jusqu’à ce que Judith fasse connaissance de ce jeune maçon…

En même temps l’on relate la vie actuelle de Judith, qui semble se retirer d’une vie pourtant agréable et d’un mariage qui n’est pas raté du tout : pour se souvenir du passé, elle va acheter un garde-meuble et y reconstituer la chambre de son adolescence nebraskienne. Tout cela mène à Willy…

Ça se termine comme « La Femme de l’escalier »,ma précédente lecture ! Suis-je donc abonnée à ce type de fin ? Trop mélo je l’ai déjà dit…

 Ce roman est tout de même valable.  Les descriptions des lieux de vie ( urbaines et rurales ) sont  vraiment belles par moments, l’intrigue  cohérente. Et surtout, on y pratique l’humour.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Lectures romans, nouvelles
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher