Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juillet 2019 1 08 /07 /juillet /2019 10:16

Honoré de Balzac Béatrix **

 

Principalement situé à Guérande, voilà un roman qui manque de sel !

 Deux femmes nanties et oisives de 40 ans, qui s’ennuient à mourir tentent d’intriguer en séduisant un jeune blanc bec ignorant et sans esprit. Ça papote, ça intrigue vainement…

Longues descriptions fastidieuses, les personnages fatiguent et énervent : sans doute le plus ennuyeux des romans de Balzac ….

 

Stella  Gibbons la Ferme de cousine Judith

J’avais aimé Le Célibataire et le Bois du Rossignol, comédies dramatiques, bien tournées, assez piquantes, mais cet opus là est carrément stupide !

Beaucoup trop caricatural... abandon rapide...

 

Douglas Kennedy Mirage **

Aventures échevelées au Maroc , un Maroc probablement puisé  dans un  guide de voyage plutôt bien documenté, avec des clichés un peu too  much, comme la description d’une famille Berbère en pleine désert, la tisane miracle préparée par les femmes, les onguents, les pommades guérisseuses…

l’héroïne Robyn, supporte vaillamment des péripéties pas tout à fait incroyables.

 L’exotisme aide à tenir jusqu’au bout…(oui , en fait j'ai tout lu)

Pour les vacances, on peut tout de même trouver mieux…

 

 

Catherine Poulain Le Cœur blanc **

L‘Olivier, 2019

Une jeune femme nomade s’installe en Provence dans un vieux combi Volkswagen pour récolter les asperges ; ensuite ce sera les cerises, puis les fruits des tilleuls, les abricots, les vendanges,  les olives…

C’est toute la vie d’un groupe de travailleurs saisonniers sans domicile fixe, certains extrêmement clochardisés, d’autres moins … ils passent leur temps libre à se saouler dans deux ou trois bistrots attitrés. Seul Cesario ne boit pas.

 Mounia et la nouvelle deviennent amies. La nouvelle aguiche ses compagnons et cède à certains, pas à tous. Le groupe rêve de la violer, attend une occasion propice…

Deux sont amoureux d’elle et vont se tirer avant …

Ces saouleries et ces jeux de chasse à la souris finissent par lasser ; après la centième page on lit en diagonale, on passe de plus en plus de pages…en dépit de réelles qualités littéraires, je n’ai pas tenu jusqu’au bout…

 

Bodo Kirschhoff  Malencontre (puis reprise à la fin) **

Gallimard, 2018 

Rencontre de deux sexagénaires qui fument et boivent beaucoup et sont retraités et très malheureux. Elle a perdu sa fille, et lui sa compagne, et n’ont plus de famille.

 Partir en Italie à l’aventure dans sa voiture à elle...

 Ils recueillent une fillette migrante qui ne parle pas. Et qui les craint en dépit de leurs bonnes intentions…

Stop ! Ennui…

Reprise vers la fin : le processus «  aider les migrants » mal parti, rencontre finalement un genre d’aboutissement , l’amour , non laisse tomber… , et l’aventure, ouais un peu… C’est bien écrit d’une façon très ennuyeuse néanmoins. Sauf les 50 dernières pages.

 

Annie Ernaux Mémoire de fille

Gallimard, 2016, 151 pages. A force de dire j’étais cette fille là , étais-je cette fille là? comment me mettre dans la peau de cette fille là que j’étais, elle m'a lassée!

abandon rapide!

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

carmilla 15/07/2019 08:20

Balzac, je crois que je serais incapable de lire "la comédie humaine" dans son intégralité.

On lit parfois à toute allure certains de ses volumes tellement on est passionnés.

D'autres fois, on se traîne et on périt d'ennui.

Mais la sagesse en effet, c'est de savoir abandonner. Il ne faut pas se contraindre à lire.

Par exemple, j'aime bien Proust mais je conçois tout à fait qu'on n'ait pas envie d'en lire plus de 10 pages. On entre ou pas en résonance avec un livre.

Bien à vous,

Carmilla

Dominique Poursin 24/07/2019 09:57

Moi aussi, je suis tout à fait incapable de me contraindre à lire!
Proust est tellement dense, que quelques pages de temps à autre, suffisent .
Bonne journée Carmilla!
Dominique

keisha 08/07/2019 14:01

J'adore! J'ai récemment abandonné un ou deux Balzac, pareil.
Comme toi j'abandonne rapidement si besoin est, la vie est courte ^_^ autant lire ce qui passionne

Dominique Poursin 10/07/2019 10:16

Avec Balzac j'ai toujours des réactions fortes : j'adore ou je meurs d'ennui...

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher