Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
27 mai 2007 7 27 /05 /mai /2007 21:06

 

oiseaux-bosch.jpg

Mélanie Daniels , jeune femme fortunée, coquette,  citadine, veut épouser  Micht ( avocat et plutôt rustre d'allure)  qu’elle a rencontré dans une oisellerie : il y cherchait des « inséparables » à offrir à sa petite soeur. Intéressés l'un par l'autre, ils se sont d'abord querellé et quitté en mauvais termes.

 Cependant Mélanie  a fait l’acquisition d'un couple de ces petites perruches, et se rend chez l'homme qui lui plaît,  sur une île,  à bord d’un  bateau, porteuse  de ce cadeau, officiellement pour la fillette, implicitement pour lui. Il ne lui avait pas doné ses coordonnées mais elle les a trouvées à partir de l'immatriculation de sa voiture.

 Les «  inséparables » (en anglais « love-birds »)est un cadeau équivalent à une  lettre d’amour. 

Assez bien reçue, sauf par la mère de Mitch, Mélanie s’installe dans la propriété. Alors les oiseaux commencent à attaquer les humains ; d’abord une mouette, puis des corbeaux,  et même des martinets et des moineaux.

Ils font des morts et des blessés.

La révolte des oiseaux est un mythe ancien. Une malédiction qui tombe sur l’homme pécheur et un fléau biblique s’apparentant aux sauterelles sorties du bâton d’Aaron pour s’abattre sur le pays d’Egypte.

  Contrairement  à Psychose, son film précédent   dont  le climat très angoissant n’empêchait pas une explication rationnelle d’intervenir pour tout expliquer,  les Oiseaux sont le premier film d’Hitchcock à faire intervenir le fantastique  sous la forme  du  surnaturel.  

 

     Dans ce film le thème de l’intrigue amoureuse se mêle à la révolte aviaire, ces corbeaux menaçants qui noircissent les fils électriques des poteaux télégraphiques, des antennes, de toute la contrée.

Micht, le fiancé a commencé par résister à Mélanie. Celle-ci apprendra par une institutrice du village (future victime) qu’elle a tenté, avant elle, de séduire cet homme et s’est heurtée à la mère.

La cage aux love-birds désigne t’elle Michael et Melanie ou Michael et sa mère ?

Il est sûr que c'est par Melanie que le scandale arrive! la première victime c'est elle ( la dernière aussi ...) mais pourquoi les oiseaux s'en prennent-ils aux enfants? et comment expliquer que les morts soient des gens installés dans le village depuis longtemps ?

Il s’agit aussi bien d’une révolte contre la mise en cage, l'enfermement,  : les oiseaux devenus prédateurs obligent tous les villageois à s’enfermer, à mettre des protections à leurs fenêtres. Cernée par une volée de féroces mouettes, Melanie doit trouver refuge dans une cabine téléphonique hermétiquement close.

Les love-birds eux-mêmes ne participent pas à la révolte bien qu’ils en soient à l’origine.

Le film se clôt lui-même sur un paysage de crépuscule  lunaire. Magnifique et effrayant tableau! 

les milliers d’oiseaux, noirs et blancs, postés partout sur les branches, sur le sol, en rang serrés, ou formant des tapis compacts, surveillent la scène Micht emmène Melanie, blessée à l’hôpital, la jeune sœur de Michael et la presque belle-mère de la jeune femme, les suit avec la cage aux love-birds. On ne sait pas si les oiseaux vont partir ou rester, attaquer encore ou non, et si  la petite famille reviendra dans sa maison ? Une fin ouverte... 

 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

Jade 07/12/2010 11:51



Désolée Dominique, j'ai eu des soucis dans la publication de mes commentaires qui sont en plusieurs parties et répétés.Je te laisse le soin de remettre de l'ordre et d'en supprimmer un.



Dominique Poursin 07/12/2010 14:15



Oui, cela arrive quelquefois!


Moi aussi,la première fois que j'ai vu les Oiseaux, j'ai été terrorisée : je n'ai pas osé regarder ce qui se passait dans la cabine téléphonique! Et j'étais loin d'être une enfant.


Depuis je l'ai revu plusieurs fois, avec assez de sérénité pour me poser des questions sur la signification de ce film. Je pense vraiment que la crainte de la mise en cage concerne autant le
fiancé de la jeune femme, que les oiseaux.


Et pourtant , mis en cage, il l'est déjà, par sa mère.



Jade 07/12/2010 11:46



C'est une intéressante interprétation, cette révolte contre la mise en cage.



Jade 07/12/2010 11:42



Enfant ce film m'avait terrifiée, un vrai traumatisme!Il m'a fallu beaucoup de temps pour le revoir et donc découvrir
Hitchcock et sa riche filmographie.



dasola 11/12/2007 11:31

Très belle analyse de ce film (je ne l'avais pas compris comme ça) Adapté d'un roman de Daphné du Maurier (comme Rebecca et La Taverne de la JamaÏque), je ne me suis jamais posé la question sur les oiseaux en cage. En tout cas depuis que j'ai vu le fim, je vois les oiseaux sous un oeil différent. Dès que j'entends des corbeaux croasser, je pense au film qui est assez terrifiant.

Dominique Poursin 11/12/2007 12:28

mon interprétation je pense qu'elle est  dûe à mes lectures  d'ouvrages de psychanalyse. C'est le deuxième fois que j'ai vu le film que cette histoire d'oiseaux en cage, qu'on appelle "Love Birds", et "inséparables" en français, m'a frappée.Hitchcock lui- même n' était pas étranger à la psychanalyse, puisqu'il a tourné " La Maison du Dr Edwards" et " Pas de printemps pour Marnie" deux films où la psychanalyse jour un rôle important. Les oiseaux, c'est effrayant ! Une petite hirondelle, au printemps dernier,  a réussi à blesser mon chat, avec un bon coup de bec, pour se venger du fait qu'il avait cherché à l'attraper, et  tout l'été il  a fui le couple d'hirondelles, qui a élevé deux portées sans problème !

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher