Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 12:15

2) Il ne lui restait plus qu'à s'accommoder du gentilhomme breton: beaucoup de touche, de précaution pour préparer sa fin. Il le détestait sans l'avoir lu, sans intention de le lire.

" La Chasse avec le Roi" !  Il ne pouvait faire .sienne l'émotion juvénile de François-René, 18 ans, faisant la connaissance de Louis XVI devant un chevreuil abattu. Faute irréparable, le jeune crétin l'a trouvé avant le   monarque  ayant de ce fait coupé la chasse et  sa majesté  lui dit " Celui-ci n'a pas tenu longtemps", seule phrase de dialogue du texte.

Le Roi qui lui adresse la parole…!

 On était en 1787 et c'était lui,  le Roi qui n'allait pas tenir bien longtemps !   Se dit-il tout joyeux et il entrevit une explication, trouvant urgent, soudain, de rapprocher ce roi qu'il voyait bientôt guillotiné, avec le chevreuil abattu. Ce gibier ne pouvait être, par avance, que l'incarnation du roi en tant que bête immolée. Que Chateaubriand ait réellement voulu dire cela au jour qu’il écrivait (Date que  l’étudiant  ignorait) ? ou même plus tard  avait je ne sais quoi  de farfelu. Mais   pourquoi s’en soucier  alors que l’on tient  enfin le fil d’Ariane. Mieux que cela, il avait une revanche à prendre sur un lointain BEPC où on lui avait arraché sa copie avant qu'il n'ait pu prendre la Bastille.

Pendant l’énoncé de son explication à propos du roi qui annonçait innocemment sa propre fin et que Chateaubriand se retournait dans son Outre-tombe, il regardait le jury tout en parlant ( C'était conseillé) pour tenter de le convaincre ( c'était peine perdue mais il s'amusait un peu à imaginer leur surprise.)

Et puis il s'amusa moins que prévu.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher