Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
1 septembre 2007 6 01 /09 /septembre /2007 16:01
Perez-Reverte-Club-Dumas.jpgArturo Perez-Reverte 
Club Dumas ou l’ombre de Richelieu, 1ère édition, 1993.
Livre de poche.
 

Né à Carthagène en 1951, Arturo Perez-reverte a été journaliste de presse, de radio, et de TV.

 

Il est l’auteur d’un de mes romans préférés dans le genre « policier »

 

Il a cherché à faire un polar  très documenté,voire érudit : c’est devenu courant, ça l’était moins en 1993...


Le contenu  porte sur trois domaines : la bibliologie du livre ancien, l’histoire de la magie noire, et la littérature française de cape et d’épée, dont Alexandre Dumas est le meilleur représentant.

 

Boris Balkan, narrateur, qui intervient plusieurs fois en son nom propre à des moments stratégiques de l’histoire, s’occupe de littérature française, spécialement de Dumas.

Il nous raconte avoir reçu la visite de Lucas Corso, bibliophile espagnol «  mercenaire », chasseur de livres à gages, et alcoolique. Boris a éprouvé à son égard une sympathie complice.

Lucas avait entre les mains un exemplaire donné pour authentique d’une feuille d’un chapitre des «  Trois mousquetaires » intitulé «  Le Vin d’Anjou »

Da Ponte, un libraire de ses amis, le lui avait confié pour qu’il le fasse examiner par un spécialiste de Dumas.


Boris ne l’achète pas. Il faut que Lucas  recherche le reste du chapitre.


On apprend que Corso est client de Varo Borjas, collectionneur de magie noire à Madrid. Borjas lui a remis le Livre des neufs portes du royaume des ombres, un ouvrage permettant d’invoquer le Diable. Convaincu de sorcellerie, le premier  éditeur des Neuf portes a trouvé la mort sur le bûcher au 17eme siècle.

Lucas  doit retrouver deux autres exemplaires de ce livre de démonologie pour comparer les trois exemplaires et  déterminer lequel est l’original.

Il dispose de deux adresses l’une à Paris l’autre à Sintra (Portugal) pour retrouver les livres.


Toutes sortes d’embûches se dressent sur son chemin.
Bien sûr lorsque l’on cherche un ouvrage de ce type, le Diable ne tarde pas à s’en mêler…

Le chauffeur qui emmène Corso ressemble à un personnage des Trois Mousquetaires et il ne le lâche pas !

Lucas fait nombre de rencontres improbables et inquiétantes. Il croit deviner un lien entre le roman de Dumas et le livre de démonologie qu’il recherche…

 
Pour bien apprécier ce roman, il ne faut pas perdre de vue la mise en abyme : Il y a un livre dans le livre...

  On doit aussi se souvenir que le narrateur est Boris Balkan, qui relate un récit raconté par Lucas Corso.

Ces deux personnages principaux offrent deux points de vue différents de l’existence à travers leur appréhension de cette histoire :  L’esthète( Boris)  s’amuse à un jeu qu’il ignore être dangereux, et le mercenaire aventurier( Lucas) accueille le danger à bras ouverts.

 

Pérez-Reverte a aussi publié La Peau du tambour, plus tourné vers le roman d'aventure : vous aimerez aussi ce livre : piratage d'ordinateur par une vieille dame surdouée, et ecclésiaste esthète  entraîné dans une histoire d'amour,  qui se fait déniaiser sans que ce soit ridicule le moins du monde, au milieu d'une bande de truands bien campés qui font penser à certains romans de Balzac.

 
 
 
 
 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sibylline 04/10/2009 19:38


La couverture est quand même particulièrement ringarde


Dominique Poursin 06/10/2009 14:56


Je ne me souviens pas de la couverture! Elles sont souvent peu adaptées surles livres de poche.


Cécile 26/06/2008 13:36

j'ai beaucoup aimé "le club Dumas" d'Arturo, avec "le tableau du maître flamand" un de ses meilleurs opus. On y est initié aux mondes mystérieux des peintres flamands et de leurs messages secrets pourtant à la vue de tous, et des éditions de collection.J'aime beaucoup moins sa série de cape et d'épées, trop d'effets spéciaux. Quoique "le maître d'escrime" soit un très bon préambule.

Dominique Poursin 26/06/2008 17:46


Je n'ai pas lu le "Maître d'escrime", mais dans " La Peau du tambour", un bon roman de lui, il y a cette dimension "roman d'aventure" en même temps que policier,  et certaines parties sont un
peu longues si l'on n'est pas  trop porté sur ce genre.


Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher