Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 septembre 2007 6 15 /09 /septembre /2007 11:24

J’ai feuilleté le livre de Camille Laurens «  Philippe » et lu l’extrait de «  Tom est mort «  dans le magazine Lire.

 

La différence de ton et de style entre ces deux romans saute aux yeux. Très dramatique et animé du côté de Laurens ; contenu, réfléchi et interrogatif du côté de Darrieussecq. Il n’y a rien qui ressemble de près ou de loin à du plagiat. Je ne suis pas loin de penser que les deux romancières se sont entendues entre elles pour créer un scandale ,faire parler, et aussi faire vendre davantage leurs œuvres.


«  Parler pour gagner : sémiotique de la campagne présidentielle » c’est le titre d’un ouvrage qui analyse les discours.

Quant à "voler l'idée "  c'estencore plus tordu !  Ecrire sur la mort d'un de son enfant, cela s'est rencontré des milliers de fois dans toute la littérature. Parce que c'est un événement terrible et inoubliable.   
 

Le plagiat, ça me fait penser à ce cas de psychanalyse connu sous le nom de ” L’homme  aux cervelles fraîches”.  

Ce monsieur, universitaire de talent, qui préparait un bouquin, ne pouvait écrire une seule page sans avoir la certitude d’avoir plagié un autre écrivain. Et il cherchait qui à chaque fois, afin de prouver qu’il avait encore plagié sans le vouloir. Et il trouvait toujours un texte paraît-il ressemblant tellement au sien qu’il pouvait s’accuser de plagiat en le montrant à  son psychanalyste (sans le convaincre).

Par ailleurs il raffolait de la cervelle (il n’y avait pas encore de vache folle) et malgré ces repas répétés, restait convaincu que sa cervelle à lui n’était pleine que de vieilleries mille fois ressassées.

Cet homme était la politesse même, il s’accusait, depuis lors on ne fait que pointer l’autre du doigt en s’écriant «  c’est lui qui m’a pris mes phrases mes mots mes idées etc. »
Je ne sais pas si cet homme a guéri mais j’espère que non!
Car il aurait alors été accusé de plagiat un jour ou l’autre, pour de bon.
Je ne crois pas au plagiat sauf s’il s’agit de recopiage pur et simple.


Les auteurs n’ont jamais cessé de  s’inspirer d’autres textes, sinon comment seraient-ils devenus écrivains ?

L’autre texte (ou les autres…) que l’on peut trouver sous le premier a déjà été analysé dans «  Palimpseste » de Genette.

 
La Bruyère, au début des «  Caractères » :

 Tout est dit, et l'on vient trop tard depuis plus de sept mille ans qu'il y a des hommes et qui pensent… l'on ne fait que glaner après les anciens et les habiles d'entre les modernes.


Ce qui est bien, c’est d’oser encore recommencer.

Je ne crois pas à la création pure et simple.
Seul Dieu peut éventuellement créer.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

shin haiah 19/09/2007 08:22

Bonjour et merci pour l'explication du terme oulipo que je ne connaissais absolument pas, faudra que je traîne mes guêtres un peu plus souvent ici, c'est bien sympa :)A bientôt,

Dominique Poursin 19/09/2007 09:42

Merci Shin haiah moi aussi je vais explorer votre blog. Je vous mets un lien comme à tous ceux qui me laissent au moins un mot. Tschüss!

leunamme 16/09/2007 11:44

tous les ans, le landerneau littéraire a besoin de sa petite polèmique au moment de la rentrée pour faire parler de lui. Comme si la littérature ne suffisait plus. J'ai bien l'impression que ce monde est en crise et que c'est désormais le meilleur moyen de faire vendre des livres.

Dominique Poursin 18/09/2007 15:46

Bien sûr vous avez parfaitement raison !  Regardez : le fameux Tom est mort commnence àse vendre comme des petits pains! Il aura un prix littéraire, c'est couru d'avance Faire de la pub ainsi sur une tragédie familiale même si c'est une fiction c'est honteux. Si  l'auteur avait voulu faire de la littérature elle n'aurait pas cherché à lancer son livre de cette manière.

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher