Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 octobre 2007 1 15 /10 /octobre /2007 14:05
Le haïku qui n’a pas rêvé d’en composer ?

Pauvres apprentis poètes bloqués au milieu d’un infaisable sonnet, perdus dans un ennuyeux truc en vers libres qui perd tout sens à force de chercher des assonances à tout prix, faire dans la brièveté voilà qui paraît possible

Il s’agit de trouver un seul vers un seul (ouf !) de cinq syllabes sur la première ligne sept sur la seconde cinq sur la troisième ; les rimes sont intérieures.

On s’en croit capable.

Les maîtres nous disent que les haïkus furent composés pour célébrer quelque chose. En ce moment que peut-on célébrer, Sarkozy mis à part ? Rien, évidemment ! Moi je n’ai que ce mot à la bouche, comment faire autrement ?

Je flâne dans les librairies je ne vois que Sarkozy pour les Nuls, Sarkozy en dix quinze leçons, parler le sarkozy tout de suite, le Sarkozy pour tous en cent recettes simples et peu coûteuses,

Le désir selon Sarko, et même lorsque je crois tomber sur un bon gros roman sentimental comme le titre semble l’annoncer «  L’aube le soir ou la nuit », c’est encore lui qui se cache derrière.

J’allume la télé sur Arte en pensant y échapper puisque c’est la chaîne de la culture… mais là aussi à une heure de grande écoute on nous montre le bon petit Saint Nicolas en train de sauver les ptits enfants qui passaient là et que le boucher de Neuilly tentait de découper dans son saloir. En deux exemplaires puisque Sarko intervient pour aider l’acteur qui joue son rôle. Evidemment insuffisant l’acteur.

On distribue des prix Nobel je pense que Sarko aura le Nobel. Le Nobel de quoi ? Ben, le Nobel absolu. Le Nobel, le vrai. Sans complément.

 

Donc mon haïku célèbrera Sarkozy et même son identité complète
nom et prénom  sur la première ligne ah ce qu’on y aspire !

Hélas ce nom et ce prénom comptent six syllabes, une de trop. Le gène supplémentaire qui rend notre président bien aimé impropre à la poésie ?

Et pourtant, ce son obsédant qui frappe identique à lui-même la deuxième syllabe du prénom et du nom, le «  ko » le co-ko c’est tout de même quelque chose ! C’est LUI.

Cela me rappelle ce poème de Jean Tardieu qu’il me tarde de vous faire découvrir, même si vous le connaissez déjà :

 
Le Coco du bla-bla
 
Foin des chi-chis, flons-flons et tralalas
Et des pioupious sur le dos des dadas
Loin des can-cans, des bouis-bouis, des zozo,
Ce grand ding-ding faisait fi du flafla
Et fi du fric : c’était un zigoto !
 
Il a fait couic, le gaga au tic-tac
( Zon sur le pif, patatras et crac-crac !),
Dans on dodo il serra le kiki.
Mais les gogos, les nians-nians, les zazous
Sur son bla-bla ne feront plus houhou
La Renommée lui fait kili-kili.
 
(tiré de "Un mot pour un autre", Gallimard-Poésie.  1ere publication en  1951).

Il semble que pour Sarko le meilleur soit encore à venir…
Il n’est même pas mort et ça marche déjà.

 Ou peut-être vivons-nous une époque ou la mort n’ajoute rien à la gloire.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans En vérité je vous le dis
commenter cet article

commentaires

baakanit 18/10/2007 06:03

C'est interesante de voir la sorte de "popularité" que Sarkozy a.Il y a quelques mois que je ne regarde pas les nouvelles français, je voulais que Segolene gaignerais.Tu as un bon site, beaucoup de literature, c'est bien.P.d. Quel sorte de popularité a Jorge Luis Borges dans la France?

Dominique Poursin 18/10/2007 08:57

Moi aussi j'aurais bien aimé la victoire de Mme Royal mais son propre parti , davantage que son adversaire  ne lui a pas permis d'accéder aux plus hautes fonctions de l'état. Sarkozy c'est une catastrophe pour nous c'est l'extrême droite qui nous est tombé dessus.Borges est apprécié des intellectuels, intéresse les psychanalystes aussi. Il est vraiment trsè estimé mais par une petite fraction de la population. Je l'ai lu un peu mais il n'est pas facile d'en parler surtout sur un blog où l'on reste dans le superficiel en principe.Bonne journéeD.

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher