Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 février 2010 2 16 /02 /février /2010 00:00
Le Capricorne
 Il t’a  fait devenir chèvre.
 
Le Cancer
Il t’a envahie.
 
Le donneur

Il a tout donné, son sperme pour repeupler la terre, et rendre services aux copines, son rein pour sauver son frère, son sang pour les victimes de la circulation et de la maladie, ses organes à la science, sa vie à des personnes et organismes ingrats qui ne les méritaient pas, son amour à des partenaires ingrates, toi par exemple,  du plaisir à des salopes qui en redemandent même quand elles le nient, toi par exemple,  il a tout donné sans compter, à toi, par exemple, sans vouloir te viser  … surtout des leçons, des LECONS, ça il en donne à foison.

 
 
 
L’écrivain

Il  besogne comme un fou pour que sa plume crache des lignes.

Il te jure qu’il a écrit  toutes les mémoires des politiciens et amuseurs de TV, sous un autre nom, et comment ! Parce qu’il faut bien gagner un peu d’argent.

Lui, ses bouquins, il se vendent pas,  il ne veut surtout pas de place au hit parade et se plait à n’être point trop lu, mais quand même c’est pas juste… se baptise écrivaillon, écrivassier, écrasevilains, compositeur de lettres, artisan de la langue, modeste prosateur… pour finir il écrit une autobio extrêmement longue en prétendant ne pas s’être inspiré de sa vie (que d’ailleurs ils n’a jamais vraiment vécue…) mais qu’il te raconte à foison. Ses bouquins, il te les fait corriger. Si tu lui dit j’en ai marre, vois un peu ce que j’écris, moi, il te rétorque, mais au fond, tu ne m’aimes pas !

 
Le Gémeau

Son double est toujours parti en vadrouille et lui, il le cherche. Toi, t’as rien à voir dans tout ça. T’attends sagement.

 
Le fat

Il arbore son  bide en insinuant que ça ne l’empêche pas de bander. Se gave de bière et de quiches à la lorraine en sabots. Aime la cuisine traditionnelle préparée par une desperate housewife.

 
Le gaulois

Continue de porter de moustache barbe et plein de poils partout ne serait-ce qu’en théorie, fait des plaisanteries cent à la minutes et en rit grassement  sans s’apercevoir que tu restes imperturbable.  Affectionne des expressions telles que gros bleu qui tache bobonne cocu je gueule et compte une centaine de langues qui se parlent en France sans que personne ne le sache. Il connaît son patois. Pas toi.  Il pique de partout et se pique de tout savoir transpire beaucoup et veut sentir le terroir.

 
Le high tech

Un  gars productif et qui sait parler. Toujours vêtus à la dernière mode et il a des tonnes d’appareils neufs à te montrer. Quand t’en as  marre de ses commentaires sur sa voiture « dernier cri » tu changes  de mec et retombes sur le gaulois qui t’emmène faire un tour dans sa brouette en bois qu’il n’a jamais peinte. Heureusement le high tech t’attend dans son appart impec avec son engin de grande qualité mais qui tombe souvent en panne.

 
Le Jetable

 Il  s’est laissé  tripoter compulsivement et tu l’allumes  facile mais  t’en as vite  marre de le recharger pour un oui ou pour un non.

 

 Le libertaire : il t’a dragué en te disant «  Faut pas te refouler, tu peux baiser avec n’importe quel type, pourquoi pas moi ? «  Car en plus, c’est un modeste.

 Il prête son engin à toutes. Il ferme jamais sa porte, quelque soit la circonstance. Comme une conne, tu crèches chez lui. Il a lâché ses pratiques artistiques pour se consacrer à la révolution. Faut pas être égoïste. On est  solidaire. Il invite tout le temps des copains pour faire la fête le soir, faut être convivial, musiques toujours bruyante, fumette et vin de table, c’est toi qui range, en passant entre les corps allongés. Il ne veut pas employer une bonne je ne suis pas un exploiteur, c’est toi qui nettoie. Tu vois bien que je n’ai pas le temps, j’ai une réunion syndicale, c’est sérieux, quoi…

 

L’Upper class : C’est un monsieur qui porte une veste en velours, une chemise unie, des vêtements tout simples et hors de prix. Il t’a emmené dans sa maison, t’as admis dans le salon de trois mille mètres carrés à la moquette épaisse, table de chêne, piano de concert, bibelots, tableaux aux murs, attention le piano tu touches pas c’est fragile. Tu t’approches pas, y’a que moi qu’il endure.

T’as voulu t’asseoir. L’a pas dit non…

Il t’a offert une cigarette, montré le livre qu’il lisait et dit qu’il te comprenait si bien, posé des questions gentilles. Une heure plus tard, vous étiez au restau, il te raconte sa jeunesse dorée et néanmoins difficile. C’est vrai, il a un peu d’argent mais s’il ne fait pas attention, il sera contraint de travailler dans vingt ans. Je te reconduis. Tu sais pas où aller ? Ah…moi non plus je sais pas.

 

La Sangsue sans le sou : il te suit partout où que tu ailles, tu tombes sur lui. Il veut te payer un pot, un dernier verre. Il vient chez toi, il est tendre, il est amoureux, il veut un gosse, il peut pas se passer de toi, il se met à genoux et te fait des déclarations enflammées. Si tu le lâches, il va se flinguer, c’est sûr. Il a pas un radis mais tu vas voir, on va s’en sortir. Il veut passer toute la sainte journée au lit, le reste ça ne compte pas. Rien que tous les deux jusqu’à la fin des temps. Tu penses comme Kafka que «  l’éternité, c’est un peu long surtout vers la fin ».

 

Le Voleur « Le voleur m’a tout emporté sauf la lune qui était à ma fenêtre » Ryôkan

Seulement c’était lune noire.
 
Le Zilluminé

Il a  trouvé Dieu, la Lumière, le Grand Vide, la Bonne Parole, le Vrai Système, et veut le partager avec toi. Un cadeau bien encombrant !

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Jeux et parodies les hommes
commenter cet article

commentaires

dasola 13/03/2010 21:05


Bonsoir Dominique, ta (oui, je te retutois) liste a beaucoup faire rire mon ami que je ne reconnait pas (encore) dans ces définitions de l'Homme. Tant mieux pour moi. C'est un bélier casanier
pantouflard. Bonne soirée.


Dominique Poursin 14/03/2010 09:40


Ah, tu as de la chance!
Oui, il existe quelques spéci-men rares qui sont fréquentables au moins une fois la semaine...

Casanier et pantouflard ? Il doit avoir un ascendant Taureau...


ta d loi du cine 27/02/2010 11:01


Hé ben dites donc, jolie galerie!
Pour la typologie, ça mélange zodiaque, profession et segmentation publicitaire... en insistant plutôt sur les mauvais côtés côté comportement (ah bon, y en a guère de bons?). Mais c'est bien
rédigé...


Dominique Poursin 27/02/2010 13:32


Il y en a sûrement de bons! Encore faut-il les rencontrer...

C'est un plaisir de revoir d'anciens commentateurs sur ce blog...


Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher