Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 décembre 2007 7 16 /12 /décembre /2007 00:43
 Erreur 404.
 

Cet article porte le numéro 404 suivant Over-blog : le premier a été posté le 4 janvier 2006.

L’an dernier à la même époque j’ai posté le N° 220.
non, ne partez pas si vite.

A l'affiche, "les Trois Brigands " : Sarkou, Kadhafou, Fillou : ni bons ni gros ni grands...
Vous voyez que je suis l'actualité.

Si  ces propos vous ennuient encore, vous pouvez toujours écouter les chansons au compteur deezer,  à gauche.

Donc cela fait à peu près 200 par an et 1 tous les deux jours. Mais davantage en 2006, parce que c'était le début. 
Au commencement était le lien.
j' avais mis une somme impressionnante de liens en tous genre :

Même un blog cuisine " les carnets de Marie"
même Super-Toinette
même le Tiers livre
même le Quatrième pouvoir
même le Cinquième élément 
même la Langue sauce piquante,

même le le Désordre ( remarquez, le Désordre, je le lis encore :

même Michel Volkovitch ( remarquez, je le lis toujours, il m'envoie sa lettre d'info illustrée tous les mois).

même Libé  : au fait pour Libé, il y a de l'espoir, vous savez?
En effet, certains journalistes ont écrit  un article pour  faire savoir que Jean-Claude Gaudin avait été surpris à traiter les journalistes de Libé :
"
En toute légèreté, il a sévi lundi soir au siège du parti sarkozyste, rue La Boétie, à Paris, devant une soixantaine d’étudiants des grandes écoles encartés à l’UMP. Invité pour parler des prochaines municipales, Jean-Claude Gaudin a fait passer un message politique essentiel : on peut être un cancre pour peu que l’on soit «tiré à quatre épingles». Pour sa démonstration, il a cité Christian Estrosi, secrétaire d’Etat à l’Outre-Mer et candidat UMP «autodidacte» à Nice : «Il a beaucoup de talents, il est toujours tiré à quatre épingles.»Pour se mettre les rieurs dans la poche, le sénateur-maire de Marseille et candidat à la présidence du Sénat a forcé son talent comique : «C’est mieux que les journalistes de Libération que nous reniflons dans les avions avec leur pull-over serpillière, leurs cheveux longs et leurs ongles sales !»"
( in Libé fr. du mercredi 13 décembre).

Vous voyez ce que ça signifie : Libé serait toujours vraiment de gauche, en somme !

Et moi je suis toujours là, à écrire.

 

80 de mes "articles" sont des récits de fiction ou des souvenirs personnels, 170 résultent de lecture de fiction, 17 d’essais ou documentaires, 48 de cinéma,  30 sont des jeux de langages,   sans compter les notes comme celles-ci qui s’adressent directement au « lecteur » et sont répertoriées  dans la catégorie «  Bouteilles à la mer ».

Commenter l’actualité culturelle politique, c’est tentant, mais je ne ferais que répéter ce que l’on dit ailleurs et mieux. Donc, je ne le fais plus.


Jacques A. Bertrand, dans son roman « j’aime pas les autres » nous dit ceci : «  J’ai toujours eu un peu tendance à croire au Père Noël … sans être vraiment dupe pour autant remarquez. Mais quand on écrit, on écrit toujours plus ou moins au Père Noël ».

Je trouve cette remarque assez juste ; et pour le «  blogging » c’est pareil.

 
90 articles ont reçu des commentaires : de un à 4 (il y en a 120 au total). J’ai dû en supprimer  une dizaine qui étaient hors de propos.
Certains des commentateurs ont laissé une adresse de site. Je l’ai mise en lien lorsque le blog me plaisait. une fois sur deux, environ.

La plupart du temps mon blog me semble vide, désert, triste.

Lorsque j’ai  visité des blogs qui, à priori me plaisaient, et que j’y laissé une trace, ils ne  sont pas venus. Alors, frustrée, tôt ou tard,  j’ai filé.
Je suis la reine du malentendu. Je me pointe toujours où il ne faut pas.

En revanche, les personnes qui  sont venues sur mon blog, l’ont trouvé seules, sans que je les  sollicite d’abord, grâce à leur grande capacité d'investigation, et aussi à leur absence de préjugés.

Elles sont peu nombreuses, et je n’ai pas à passer tout mon temps à arpenter la blogosphère.

Je vais moins sur Internet 



Certains articles sont   régulièrement « visités » d’après Over-blog :

Le Jeune homme et la vieille dame (650 visites (depuis mai)
c'est très porno, je vous préviens tout de même.

Sans toit ni loi (470 visites)
c'est  hard, je préviens

L’Avenir d’une illusion (660).
c'est long, c'est pour les couche-tard

Mais sont-ce de vraies visites ou de simple clics ? 
Ces articles n’ont pas reçu de commentaires.


Aucune discussion n’a eu lieu.


Pour achever le blog il y aura encore une douzaine de lectures dont je vais faire la liste :

Koike Mariko : Le Chat dans le cercueil.
Marie N’Diaye Mon coeur à l’étroit.
Yasuanri Kawabata : Le Grondement dans la montagne.
Henri Michaux : Passages.
Nabokov : Lolita que je relis, après avoir enregistré le film de Kubrick, vu à la télé.

 
Et aussi le DVD du film de Losey : M. Klein.

Pour les documentaires : les nouvelles mythologies (présentées par Jerome Garcin).

 

Peut-être y aura-t-il encore un certain nombre d’erreurs 404, ou peut-être aucune, je ne peux savoir.

Bonne nuit.


 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans En vérité je vous le dis
commenter cet article

commentaires

dasola 19/12/2007 15:34

Oui, c'est terrible l'erreur 404, cela m'arrive de temps en temps.C'est vrai que c'est frustrant quand on se donne la peine de faire des commentaires (de ne pas en recevoir en retour). Surtout que cela prend du temps. Et on n'est pas tenté de revenir vers ses blogs sans réponses. Et c'est pourtant à mon avis, le secret des blogs qui durent : les commentaires chez les autres. Depuis que j'ai créé mon blog, comme je fais des commentaires, je fais moins de choses annexes que je faisais auparavant.Vous parlez de M. Klein de Losey : scénario remarquable et Delon, très grand comédien quand il est bien dirigé. Dès que j'ai un moment, je lirai votre billet "très porno". Sans toit ni loi : je ne l'ai jamais vu (hélas). Les livres cités : j'en n'ai lu aucun.En tout cas, continuez votre blog. Il est varié et intéressant.

Dominique Poursin 20/12/2007 21:56


Il est inutile, à mon sens, de  revenir sur des blogs où l'on ne vous répond pas. En essayer toujours de nouveaux, est une démarche qui se conçoit, mais ce n'est pas de mon ressort.
Souvent je me dis que je vais arrêter et je continue...


karamzin 17/12/2007 22:55

C'est clair que si vous écrivez pour susciter l'échange vous êtes plutôt mal barrée. Et d'une, parce que d'une manière générale, la blogosphère est totalement molle du genou, et de deux, parce que, quand elle ne l'est pas, molle du genou, elle ne fonctionne qu'au copinage et que pour que celui-ci soit, devienne, il ne faut surtout pas écrire comme vous - je veux dire par là, ni trop tripé, ni trop fouillé, ni sur les sujets autres que 'mainstream', genre de ceux que tout le monde connait, voit ou a lu - et de trois, parce que vous-même - et excusez cette langue que décidément je ne saurais jamais garder dans ma poche! - ne faites plus l'effort d'aller dans ce sens. Exemple, parce que ce serait trop simple de vous reprocher ça sans en donner, d'exemple, quand l'autre jour je vous interroge sur le sens de votre parodie=création que vous avez laissé en commentaire sur "mon" mankiewiecz, vous ne me répondez pas. Ceci dit, ne croyez pas que j'en sois vexé. Il y a que quand on s'étonne du peu de commentaires qu'on reçoit, quand on s'insurge contre le peu de retour, de feedback et tout ce que vous voudrez, il y a des petits gestes qu'on est obligé de faire, question de cohérence avec soi-même.Maintenant, deux solutions s'offrent à vous, ce sont celles, soit de tout arrêter - peut-être pas la meilleure au vu du contenu de votre site, que, soit dit en passant,  je lis mais uniquement sur les produits culturels (dommage que vous voulez les arrêter, votre muriel berbery était un pur régal!) soit de totalement faire fi de vos visiteurs, abandonner l'idée d'écrire pour ces sempiternels absents, pour ces compulsifs du clic, dans l'espoir d'échos en retour. Une double solution que j'ai d'ailleurs moi-même envisagée sans toutefois être parvenu à me l'appliquer encore. Question de jours?, de nombre d'articles écrits?, 100 serait en effet tentant!Accrochez-vous Dominique...

Dominique Poursin 18/12/2007 08:56


C'est assez bien vu tout cela !
Merci de votre commentaire.
Je ne savais pas quoi répondre de  pertinent pour la parodie; aucune expression adéquate ne me venait à l'esprit. C'est souvent ainsi, hélas.
On continue jusquà la fin de l'année et qui sait? ...peut-être davantage.


Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher