Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
4 janvier 2006 3 04 /01 /janvier /2006 17:29

 

 

  En 1953, le cinq du mois de janvier, la première de Godot : il se produisit un événement de peu d’importance qui n’eut  guère d'effets sur les spectateurs ,ni sur les interprètes, rompus à tous les types d’inconvénients et sachant y remédier.


Un troisième représentant de l’espèce humaine se trouva accidentellement sur scène, abandonné par je ne sais quelle grisette, ouvreuse, ou figurante qui avait accouché clandestinement dans une soupente après s'être plainte de maux d'estomac : La patronne, l'habilleuse, la costumière,  avait fait mine d'y croire.. Mais, au lieu de déposer son fardeau tout enveloppé de papier journal, sous une porte cochère au petit matin, la pauvre Adèle le lâcha sur la scène, parce que c'est là qu'elle travaille, au théâtre, que voulez-vous! Ou parce qu'elle veut qu'il aie un peu plus chaud.


 C'est le soir de la première pas question de faire un scandale : il faudra que les acteurs se débrouillent. Et les deux compères le découvrent . Ils continuent à jouer : ces acteurs chevronnés en ont vu d'autres, ils savent faire face, ce n'est qu'une péripétie.

 

Estragon.( Il se tourne vers Vladimir.) : Tiens? Regarde! Là…Là!


- Vld.( mécontent, lui montre son dos) : Tiens, quoi?


- Estr.( tremblant, voix bégayante): Bée… un bé…un bébé!


-Vld.( aperçoit la chose, y jette un bref coup d'œil irrité, se tourne à moitié vers Estr.) : Malédiction!


- Estr.( étonné): Qu'est-ce qu'elle a ma diction?


-Vld. ( secouant la tête) : Il va falloir s'en débarrasser. ( montre du doigt l'avorton) : on ne peut garder ça.


-Estr.( Geignant, voix traînante et suppliante) : Tu ne l'entends pas?


-Vld. ( met ses mains en cornet à ses oreilles) : Je n'entends que l'assistance qui toussoie et le plancher qui trembloie.


-Estr.( Timidement) : Tu l'entends pas…vagir?

Comment c'est venu?


- Vld. ( Désigne le trou du souffleur) : De là! Faut l'y remettre!


- Estr. ( Lève les yeux, s'écarte, recule, essaie de joindre ses deux mains) : Aïe !… ( craquements) Est-ce que tu ne disais pas …autrefois.?


-Vld.  ( sévère) : Moi, je disais?


- Estr.( petite voix) : Que le royaume des cieux leur appartient?


-Vld. ( S'éponge le front, s'adosse à l'arbre) : L'arbre!

( Il tombe)

On avait dit qu'il y avait un arbre!


-Estr.( Il le relève) : Est-ce que je sais moi? ( Baisse les yeux.): Didi, qu'est-ce qu'on en fait?


-Vld. ( Très impatienté) : Je t'ai montré! ( Il désigne de son index pas très horizontal, le trou du souffleur) Aïe! ( Craquements) Tu le fais exprès! Dépêche-toi!


-Estr. : Moi tout seul?

Etc.. »

 

Les deux acteurs voulurent impérativement reprendre leur texte initial., là où ils l’avaient laissé. Ils donnèrent le marmot au souffleur, qui était une femme. Elle n ‘avait point d’enfant et ne s’en réjouissait pas. Le porta chez ses parents, de paisibles retraités, à quatre-vingt kilomètres vers l’ouest : Louins dans L’Heur, un petit village transi sous la neige… »


La femme l'appela Dominique...

Partager cet article

Repost0

commentaires

Sibylline 30/12/2009 20:18


Hello!
Ton blog est tombé dans la machine à remonter le temps? Tu essaies peut-être de passer deux fois Noël dans la même semaine? 
En tout cas, dur c'est certain, mais on ne pouvait pas faire plus romanesque que ton entrée en scène


Dominique Poursin 30/12/2009 22:09


Oui, je l'avoue j'ai cédé à la nostalgie du retour au passé. Je fête ainsi l'anniversaire du blog ( quatre ans après demain).
Passé ce cap difficile, le retour à la normale devrait se produire sans heurt.

Le romanesque et le loufoque furent de rigueur pour la naissance du blog.


Patrice 29/09/2006 17:31

Quel est ce village ?? Louins dans L’Heur ?? il y a bien Louin dans les Deux-Sèvres ... bon d'accord c un jeu de mots existentialiste LOL

domiwind 29/09/2006 23:18

c'est censé figurer le village de mes grands-parents Oulins dans l'Eure; c'est là que j'ai vécu jusquà trois ans. Merci  Pat d'avoir fait un petit tour dans ce désert. Reviens souvent !

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher