Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 novembre 2006 7 26 /11 /novembre /2006 10:56

Fabienne Swiatly «  Gagner sa vie » La Fosse aux ours, 2006.


   En treize chapitres l'auteur nous raconte son parcours professionnel qu'elle  fait débuter par ce lui de son père, ouvrier électricien à Arméville (Moselle). Une vie laborieuse en usine, un homme à qui l'on  n'a pas fait de cadeau. Non plus qu'à sa fille.


Fabienne ne se plait pas au lycée de Metz. On l'a mise contre son gré en terminale G3, alors qu'elle  aspirait à une section littéraire.  En 1978, avant le bac, elle fugue avec son amie Corinne pour une existence d'abord nomade vivotant de petits boulots.  Elle  remplit  des barquettes de dattes à Marseille, sert dans restaurant à Etretat, comptable d'un jour dans un lycée professionnel à Barentin ( seine maritime) trie des négatifs et encaisse des chèques dans un labo photo à Paris. D'un écriture sobre et précise, elle dit la frustration de ces tâches répétitives, la mesquinerie de la patronne du restaurant qui lui vole son pourboire sous ses yeux, l'indifférence de la secrétaire en chef du lycée pro qui  lui confie une machine sans lui expliquer correctement la manipulation, toutes sortes   d'exploitations et parfois avilissements  dont elle est l'objet  par des supérieurs hiérarchiques, parfois aussi par des collègues  que leur situation précaire ne rend pas généreuses.


A partir de 1981, elle réussit à travailler pour le compte d'une de ces radios libres, au début non commerciales, autorisées par le nouveau ministère de la culture. Enfin un travail intéressant  quoique peu payé. Devenue attachée de presse dans une entreprise de communication en  architecture et urbanisme, puis rédactrice d'un journal d'entreprise, des responsabilités vraies lui incombent  basées sur un travail d'écriture. Après avoir œuvré pour l'association de défense des droits du détenu à Lyon, elle animera divers ateliers d'écriture, dans un hôpital public à Laval, au centre psychopédagogique de Lyon et finalement, forte de toutes ces expériences,  un atelier d'écriture  littéraire et professionnel à son compte.


 Outre son expérience  d'animatrice de  radio libre, elle exercera plus d'une fois des  emplois   qui sont souvent  occupés par des  bénévoles, pour un salaire plus que maigre ; mais elle  réussit à en vivre et parfois se le verra reprocher !

On ne répétera jamais assez  que la fonction d'animateur socioculturel n'est pas de la charité mais  du travail professionnel qui doit être correctement rémunéré.


En conclusion,  c'est un   documentaire lucide et émouvant  sur le monde du travail, qui va à l'essentiel   et  ne s'embarrasse ni de fioriture ni d'afféterie comme on peut le déplorer  dans certains textes  qui décrivent l'homme au travail, l'homme exploité, privé d'emploi, en utilisant un style, baroque et  recherché,  qui nuit  au rendu de l'expérience. Je pense en particulier à « Petites natures mortes au travail »d'Yves Pagès. On ne relève  pas non plus ce défaut  du  roman fleuve  populaire  dont les  intrigues   sentimentales finissent par lasser ( je pense à «  Les vivants et les morts » de G. Mordillat).   Et  l'expérience personnelle ici  ne tourne pas  à l'autobiographie un peu  désordonnée comme dans«  Mathieu disparaît » de Patrice Robin (POL, 2003) qui pose également le problème du jeune promis à un emploi peu gratifiant et qui veut choisir son métier et sa vie.

      

 Dans  «  Gagner sa vie »,  on trouvera  des phrases miraculeuses  comme celle-ci :

« Et je me dis que le partage de l'écriture est une singulière aventure, comme un voyage que l'on entreprend sans savoir où il nous mènera. Le plaisir du chemin qui se fait. Pas d'autre ambition que ce chemin parcouru ensemble. Le voyage n'est pas toujours une question de destination ».


Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher