Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 août 2008 4 14 /08 /août /2008 22:33

Le Dilettante, 2007.

La narrateur conte ses vacances en Corse avec sa copine Mathilde accroc aux malabars et à la cocaïne. J'ai déjà eu des " 10" pour avoir bien raconté mes vacances,  mais  la publication s'est cantonnée au journal de la classe...

Il faut dire que le narrateur sait se justifier : la fréquentation intensive de jeux vidéo et les scènes de ménage terrifiantes qui l'opposent à Mathide l'ont tellement  lessivé qu'il ne peut faire autrement que de changer d'air.

Il est prudent car il a eu une enfance difficile" Je n'aime pas trop la coke à cause de mes parents; des soixante-huitards qui m'avaient eu à dix-huit ans en pleine '" Flower-power-révolution" à base de trips des seventies, d'acides, d'Ardèche, de vie en communauté; n'importe quoi."

Nous suivons un parcours réaliste, et apprécions une narration vigoureuse,  problèmes de circulation avec un scooter, le ferry qui ne tient pas ses promesse. La Corse qui ressemble à n'importe quelle autre lieu de vacances sauf que « les cagoulés » et les " FNL ché pas quoi" nous fichent la trouille autrement plus que les tueurs de jeux vidéo, surtout que ces gens là on ne sait pas les identifier.

Ils ont masqué les noms des patelins au feutre noir : on trouve cela partout en France notamment en Bretagne mais on dit « les enfoirés » pas les « cagoulés ». Les  snobs disent "les indépendantriste ont encore masqué la destination"

Il y a une vieille dame  qui monnaye cher son affreux taudis (comme dans le massif central dirai-je...) et  là comme ailleurs certains paysages sont tout de même «  le kif intégral ».  

Nous ne sommes pas dépaysés.

Pendant ces vacances pas plus ratées que d'autres, il pense à ses virées avec son pote Matteo ; avec lui ils allaient voir des putes. Même que le narrateur, ça ne lui plaisait pas : elles ont la simulation trop outrée, on n'y croit pas ; et tu peux pas les toucher comme tu veux, elles te répondent «  je ne suis pas ta femme ».

Même ta femme, de toutes manières, mon pote, te fais pas d'illusions, elle est pas à tes ordres, figure-toi...

 

Bonnes vacances, à bientôt peut-être...

 J'ai programmé des chroniques de bouquins légers, des polars entre autres, pour agrémenter mon absence.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Lectures romans, nouvelles
commenter cet article

commentaires

rose 19/08/2008 19:04

Une lecture pour préparer tes vacances ? j'espère que les tiennes seront plus pittoresques !

Posuto 17/08/2008 22:36

Je le sens pas ce livre. Et la couverture (je sais bien qu'on ne doit pas juger un livre à sa couverture, et même qu'il peut y en avoir de très bon rangés entre deux tranches de jambon) mais là, bof...Kiki :-)PS : Bonnes vacances à toi aussi !!!

Dominique Poursin 21/08/2008 10:22


C'est un roman de plage! un vrai ! le seul que j'ai lu cette année.


keisha 15/08/2008 06:50

Eh bien bonnes vacances et bonnes lectures ...

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher