Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
16 mars 2008 7 16 /03 /mars /2008 11:59


De gros cygnes noirs à becs rouges passent et Nelly les observe, ils sont laids, leurs cous sont  épais, tandis qu'elle  écoute Mathieu  déplier  sa misère.


Le banc, c'est parce qu'il n'a plus de domicile, il est parti.

Montrant son sac à bandoulière qu'il a laissé à côté de lui, j'ai fait ma valise.

Son sac, toujours le même depuis qu'elle le connaît. Son sac, toujours  plein à craquer.

Son sac, il l'emmenait tous les matins, au lycée, avec le nécessaire pour survivre. Depuis toujours, il cherche à quitter un domicile qui n'est pas le sien.


Mathieu complète son explication : il ne peut se loger nulle part pour le moment, n'ayant que des indemnités de chômage pour vivre, et on ne loue pas aux demandeurs d'emploi.

« Bien sûr, je vais te dépanner, lui dit Nelly. Quelque temps. Je suis surprise que Guillaume ne l'ait pas fait.

 -Il ... m'a répondu à une lettre que je lui avais adressée de me construire une nouvelle vie, et m'a envoyé de l'argent pour me tirer «  de là ».

-Combien ?

-Cela ne te regarde pas ! Je ne pouvais pas partir, avec cet argent, tout au plus aurais-je  vécu quelque temps dans un hôtel minable.

 - Lui as-tu renvoyé cet argent ?

-Non. C'est tout ce qu'il pouvait me donner. Le seul langage qui lui restait. Je lui ai seulement renvoyé quelques mots assez vifs... et ... tout est fini.

Il lève les yeux sur le pont en pierre et sa rambarde en haut de la falaise grise.

En bas, les promeneurs commencent à arriver. De vieux messieurs en cardigans, à côté d'eux, parlent d'automobiles, prétendant faire de la vitesse. La première classe verte de la matinée arrive, bruyante, en compagnie d'institutrices qui suivent les enfants avec peine.

-Je voulais te demander, dit Nelly, moi aussi j'ai une requête, comment ferais-tu? Il faut que je prenne contact avec Guillaume, et ce n'est pas facile."

-C'est à propos de Melchior?

-Oui.

- Qui est le fils de Guillaume, si j'ai bien compris.

- J'aime Guillaume je voulais vivre avec lui et avoir un enfant de lui. Je lui ai proposé au moins de vivre ensemble. C'était non, toujours non. Il ne m'a laissé que des miettes. Comme pour ces canards que tu vois se précipiter là sur de misérables morceaux de pain. Il prétendait que nos deux façons de vivre étaient trop différentes. Nous n'allions nous rencontrer que sexuellement.

-Si l'on peut dire que c'est une façon de se rencontrer. Tu lui as fait un enfant dans le dos. »

Nelly riposte :

 « Je trouve cela normal d'avoir un enfant de l'homme que l'on aime, que cela lui plaise ou non.


-Ecris-lui. Dis que tu t'es trouvée enceinte lorsque vous avez rompu. Juste après, tu as appris qu'il allait se marier.

-Est-il vraiment marié ?

 Mathieu secoua la tête : «  A présent ? Je n'en sais rien.  Son père ne ratait pas l'occasion de suggérer une noce imminente.


  Pour la centième fois elle demande des précisions à propos de  Song.

« C'est une jeune fille qui enseigne la langue de son pays. Elle suit des cours de danse, aimerait  devenir artiste. Toute sa famille est restée en Thaïlande. Elle est un peu timide, facilement bouleversée, très affable, très cultivée ».

Mathieu ajoute que M. Wilson s'était montré enchanté de cette union, et même il a manifesté une certaine naïveté. Comme si la fille était une princesse orientale ! Que Guillaume avait décroché le gros lot !

M. Wilson, qu'on avait toujours connu socialiste, défendant les droits du peuple, était devenu complètement gâteux dès qu'il avait connu Song.

- Mais Guillaume, lui ?

-Guillaume était très amoureux, dit simplement Mathieu. Il m'a dit qu'elle inspirait l'amour plus que le désir.

- Quoi ??

Mathieu ne sait rien de plus.


 Nelly observe mieux les cygnes. Ils sont lourds gras, patauds. Ce ne sont pas des cygnes. Tout au plus des dindons ou des jars qui ont copulé avec des cygnesses.



Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher