Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2008 1 24 /11 /novembre /2008 14:35

La petite Magali Sablon est enlevée en pleine rue par un homme qui se sent  gravement persécuté et planquée dans le coffre d'une voirure.

Pour éviter que le ciel ne lui timbe sur la tête, le conducteur, fou mais pas chauffard,  récite des formules magiques dans un idiolecte particulier que le lecteur identifie, sans bien sûr en saisir le sens.  Le délinquant a élaboré un  plan criminel raisonné dont on saisit des bribes.


Le commissaire Massard est chargé de l'enquête ;  il ne pense qu'à sa promotion et à son estomac.

Ses agents  ( la Momie et  le zèbre) sont violents et bornés.L'un d'entre eux est actif dans une organisation d'extrême droite et adore le combat. Tous les deux sont plus ou moins délinquants;. Ils sont jaloux de Samuel Volopian, un agent de l'OCEDIF à qui on a fait appel en haut lieu et cherchent à le neutraliser. Tous les coups bas sont permis. Le ministère de l'Intérieur est l'un des plus calamiteux  que l'on ait connu ( l'action se déroule en 2005).


Cependant  Volopian, alcoolique et perturbé,  enquête avec passion et rage. On lui délègue un associé allemand expert en psychologie criminelle, pour le moins bizarre  ( il ne boit ni ne fume et parle d'une voix atonale) qui analyse intelligemment la situation, sans pour autant être efficace. 


L' équipe de Massard  se crêpe le chignon avec Volopian, qui se méfie de son « associé » , tout ce monde se déchire et pendant ce temps, le tueur continue ses crimes... Volopian cherche à comprendre son plan et fait appel à une ethnologue.


Ce ne serait pas si mal si la fin n'était pas décevante.


Je ne comprends pas qu'à l'issue du roman on ne sache pas clairement ce qu'est devenue la petite fille enlevée ni quelle est la dernière victime. La personnalité de Rächer "l'associé allemand" n'est  pas suffisamment élucidée pour mon goût. On pense que le roman a une suite mais ce n'est pas spécifié  sur la 4eme de couverture.


On parvient à  s'intéresser à Massard et ses acolytes, représentation réaliste de ce qu'est la police. Volopian nous attriste et nous ferre.  Le récit alterné est bien construit.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Lecture policiers
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher