Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 décembre 2008 4 04 /12 /décembre /2008 14:45

 

C'est un tag  que j'ai trouvé chez Keisha et que je m'attribue... répondre à quelques questions sur ses pratiques de lecture et en rajouter une.



-Plutôt corne ou marque page?

Marque page. J'en possède une cinquantaine.


. As-tu déjà reçu un livre en cadeau ?

Je me souviens du livre «  Ce monde où nous vivons » que j'ai reçu en cadeau étant petite avec de nombreuses illustrations, et des textes sur les étoiles, les pays, les mers les fleuves les animaux, et même quelques hommes ici ou là. Il m'avait fait grande impression. Ainsi que le Petit Larousse (de 1961, je l'ai toujours). Et plus tard le Dictionnaire d'histoire universelle de Michel Mourre en deux volumes.   

Il ya aussi le Dictionnaire des mythologies d'Yves Bonnefoy, très bien illustré, que m'a offert mon conjoint en 1981. Le dictionnaire thématique des littératures de Jacques Demougin chez Larousse...



. Lis-tu dans ton bain? Non, depuis que j'ai failli noyer Robinson, ça m'a douchée.


. As-tu déjà pensé à écrire un livre?   J'ai écrit beaucoup de récits, courts, moyens, et longs. Je n'ai pas eu de vrais lecteurs. A présent, j'écris encore  mon journal, au stylo, sur papier. Il ne faut pas perdre l'habitude d' écrire, de former des phrases, sans quoi l'on régresse trop vite. 


. Que penses-tu des séries de plusieurs tomes? J'en viens rarement à bout.

Cependant, je me souviens d'avoir lu Les Thibaud de Martin du Gard en entier.


  As-tu un livre culte? Une trentaine.


Aimes-tu relire?

Oui. Chaque fois que je relis un livre, ce n'est plus tout à fait le même, parfois plus du tout. La lecture que l'on fait d'un livre dépend en partie des circonstances dans lesquelles on l'a lu la dernière fois.


  Rencontrer ou ne pas rencontrer les auteurs de livres qu'on a aimés?

Je n'ai pas eu cette occasion. 



Aimes-tu parler de tes lectures?

En principe, oui.


Comment choisis tu tes livres?  Je feuillette la presse écrite et du Net, je lis des blogs. Parfois j'achète un livre d'un auteur que j'apprécie déjà, sans avoir lu de critique. Je n'achète presque jamais au vu  de la couverture et du titre … il n’y a pas de titres qui me font vraiment envie, en revanche il en est qui me font fuir ! Je me méfie des titres mélo ou racoleurs ou populistes :quoi qu’on m’en dise je ne lirai jamais un livre s’intitulant «  Et Nietzsche a pleuré » ou «  les Mensonges du divan », je doute qu’un auteur cherchant à allécher avec de tels titres, puisse me plaire…

...je n'achète pas non plus le livre d’un auteur dont je n'ai pas entendu parler (en bien, de préférence...).

Pourtant, il m’arrive d’acheter des romans dont je me doute qu’ils sont mauvais. De temps en temps j’aime lire de mauvais livres.


Une lecture inavouable?

Qu'est-ce qu'une lecture inavouable ?

Du porno ?

Non, je n'en ai jamais lu.


Des romans roses ?

Oui j'en ai lu un, une fois, que j'ai trouvé dans un rouleau de sopalin(en cadeau) : un J'ai Lu collection «  Flamme ». J'ai noté tous les clichés. C'était marrant.


Pendant longtemps j'ai estimé qu'aucune lecture n'était inavouable... grave erreur !


J'ai eu beaucoup d'ennuis avec ma mère, lorsqu'elle découvrit le « Festin nu «  de Burroughs sur ma table de chevet.

A 15 ans, j'ai perdu une amie de classe à cause de ma lecture d'Edgar Poe qu'elle jugeait malsain.

Des proches ont été choqués autrefois que je lise   « Querelle de Brest «  de Genet. Une... querelle pénible s'en est suivie, au cours de laquelle j'ai voulu justifier que l'on puisse lire Genet  par intérêt esthétique, et que la morale n'avait rien à voir avec ça.


Mais plus tard, avec d'autres proches, j'ai boudé Sade, je ne lui ai trouvé aucun style, et pire, aucun esprit révolutionnaire, et l'on m'a  trouvée sotte. J'ai perdu des copains, pour le coup !


J'ai compris qu'il fallait non seulement cacher certaines de ses lectures, mais également bien des non-lectures....


Maintenant j'ai beaucoup de lectures (et de non-lectures) inavouables. Je me vois mal justifier que je lis des ouvrages de psychanalyse ou de philosophie souvent considérés comme chiants ou immoraux auprès de bien des gens de mon entourage.

Il n'est pas bien vu de lire la Bible avec certaines personnes. On passe pour un cul-bénit alors qu'on est seulement agnostique.

J'ai lu «  La Vie sexuelle de Catherine M. » à la cafétéria de la Fnac, en plusieurs fois, et je ne m'en suis pas vantée. J'ai réussi à le chroniquer sur le blog, mais je l'ai antidaté.


On  est considéré comme analphabète auprès de certains puristes si on lit des romans psychologiques traditionnels et des romans à énigmes...

Mais... d'autres gens, si vous lisez quelques auteurs «  Minuit », vous catalogueront comme un bonnet de (Mi) nuit....

Pour les clercs,  je ne lis pas assez de bons auteurs vraiment expérimentaux ;  pour d'autres sensibilités, je lis surtout des trucs chiants.


La vie de lectrice, c'est cool, mais la vie sociale c'est bien compliqué...



  Des endroits préférés pour lire?  Lorsque j'étais petite, à la mer, je montais dans un arbre assez haut  grâce à  beaucoup de branches basses.  Je lisais donc dans un arbre comme le Baron perché, et ce sont mes meilleurs souvenirs de lecture.


J'ai dû redescendre....

 

Un livre idéal pour toi serait:  

Un livre que l'on a lu depuis dix ans au moins, dont on relit des passages tous les ans avec plaisir, et auquel on pense spontanément au moins une fois la semaine.

Mais j'aime bien aussi la formule d'Ionesco «  Un beau livre c'est celui qui sème à foison des points d'interrogation »

 


. Lire par dessus l'épaule? Non.


  Télé, jeux vidéos ou livre:


Je n'ai que TF1, F2, FR3, et Arte. Je la regarde une fois la semaine, s'il y a un film intéressant que je n'ai jamais vu encore.

Une émission parfois ; J'ai regardé Arte sur Lévi-Strauss le 28 novembre. C'était ma dernière «  télé ».

Je n'ai jamais joué à un jeu vidéo. Je n'ai pas l'intention de m'y mettre.


  Lire et manger?

Lire et boire : du thé ou du café. Parfois un bonbon Ricola au citron ou un carré de chocolat noir. Une tartine... Au petit déjeuner je lis aussi, mais un journal, pas de livre.


Lecture en musique, en silence, peu importe?

En silence. Lorsqu'on lit, on  ne veut pas être dérangé...


- Lire un livre électronique ?  

C'est pratique d'avoir des textes consultables sur l'ordi et ça ne tient pas de place.

Mais je ne suis pas habituée aux écrans tactiles, je n'aime pas être obligée de télécharger tout le temps des fichiers, je  n'aime pas devoir m'enregistrer ici ou là, donner un mot de passe...

 Je suis attachée au livre en tant qu'objet : un livre est fait pour être en papier, encre, cuir ou métal s'il y a une belle reliure.... On aime le voir et le toucher.


-Le livre vous tombe des mains : aller jusqu'au bout ou pas?


Si l'on a promis à quelqu'un de le lire, oui. 


La question en plus



  -Quel genre de livres ne lisez-vous pas ?


 En fiction, je ne lis pas :

 La SF, la fantasy, le roman sentimental, le roman régional, le roman érotique,  le roman de guerre, le roman d'espionnage, les utopies ... et  la littérature expérimentale, pas beaucoup.Les livres de voyage pas tellement on plus.

Autrefois j'aimais la Science fiction comme littérature dite " de genre". Vers trente ans, je me suis mise au roman policier, et j'ai délaissé la science fiction. Depuis j'ai presque tout oublié de ces lectures...

 

Pour les documentaires, je ne lis pas :

D'ouvrages portant sur les sciences exactes et appliquées, la géophysique, la géopolitique, les sciences occultes, le droit, le « développement personnel »,  la musique, la gestion, l'économie, l'informatique ... 

Je ne lis plus guère de philo, et rarement des essais politiques.

 C'est bien dommage mais je ne lis pas de tout, loin de là ! Et vous ?




Partager cet article

Repost 0

commentaires

georges 07/12/2008 01:43

finalement, vous ne lisez que des bouquins policiers, pratiquement rien d'autre.

Dominique Poursin 27/01/2010 15:54


Là, t'as tout compris mon pote...!


dasola 05/12/2008 20:19

Bonsoir Dominique, je me reconnais pour le marque-page, j'ai horreur des livres cornés (et je suis malade quand je tache un livre). Je suis aussi en phase pour la lecture en silence (chez moi). Les lectures inavouables, je m'en souviens d'une et j'ai lu le prologue des 120 journées de Sodome (j'étais très mal à l'aise rien qu'avec ce prologue). Je ne sais pas si j'ai des livres cultes, c'est plutôt des auteurs que j'apprécie. Je relis rarement sauf Les Thibault de RMduGard. Je choisis les livres en le feuilletant et en regardant le résumé de la 4ème de couv ou en lisant (et écoutant) des critiques. Et maintenant les blogueuses m'inspirent. En tout cas ce questionnaire intéressant et c'est bien d'y répondre avec franchise. Bonne soirée.

Dominique Poursin 06/12/2008 10:02


Je vois que vous êtes de mon avis! Sade est surestimé, et continue de l'être bien qu'il ne soit plus guère à la mode...
Citer des livres-cultes c'est pratiquement impossible! aujourd'hui j'en aime une dizaine découverts cette année, dans deux ans ma dizaine de  titres de aura changé pour moitié...


keisha 05/12/2008 13:08

Les catégories que tu cites dans ta réponse ne me tentent pas non plus !

Julien 04/12/2008 20:57

Comme d'habitude, je suis devancé, mais comme d'habitude je suis d'accord avec le commentaire de Keisha.J'ai beaucoup apprécié la sincérité de tes réponses, notamment les lectures inavouables. Dans tes réponses, on sent parfaitement ta passion pour la lecture et les livres. Cela me fait - bizarrement - chaud au coeur de voir que tu as cumulé un grand nombre de souvenirs truculents en rapport avec la lecture.

Dominique Poursin 05/12/2008 10:36


Voilà un commentaire très sympathique, Julien. Je crois qu'on a des lectures communes, à voir ton blog, notamment l'Aleph de Borges, ( je suis encore en train de le lire, et c'est passionnant).


keisha 04/12/2008 19:06

Tu as merveilleusement joué le jeu ; particulièrement en ce qui concerne les lectures inavouables. Tout un débat ! J'espère que tu choisis tes lectures pour toi et ton plaisir d'abord et tant pis si ce n'est pas le goût des autres.Les livres qu'on ne lit pas : bonne question. Dans ta liste, il en est que je lis quand même et d'autres non. Mais quand on sait ce que l'on n'aime pas, on risque moins d'être déçu, quoique parfois un livre semblant réunir tous les critères nous déçoit...

Dominique Poursin 05/12/2008 10:34


Je parviens à lire plutôt ce qui me tente, rassure-toi! Pour les livres qu'on ne lit pas, il s'agit de certaines catégories trop difficiles( Economie, sciences exactes) encore que j'ai réussi à
lire le livre de Jacques Généreux, en 2005, pour le référendum relatif à la Constitution européenne : une grande première !
D'autres catégories ne me tentent pas du tout : les livres d'espionnage, le genre " stephen King", l'heroic fantasy, le " développement personnel", les sciences occultes...  Je ne suis pas
près de fabriquer une poupée Vaudou! 


Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher