Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 janvier 2009 4 08 /01 /janvier /2009 00:29


 Gallimard (noire)


J'ai reçu ce livre dans le cadre de l'opération « masse critique » organisée par Babelio.


La petite ville de Wesley aux USA. Eric et Meredith vivent avec Keith leur fils unique. Il tient un magasin de photographie, elle est professeur au collège de la ville. Keith est un adolescent timide, renfermé, sans ami, en état d'échec scolaire relatif. Il passe tout son temps enfermé dans sa chambre, scotché à son ordinateur. Les parents sont déçus et inquiets mais ne savent que faire.  Un soir, Keith va faire du baby-sitting chez les Giordano, garder leur petite fille de sept ans. Le lendemain la fillette a disparu. Keith est suspecté...


Le récit est assez court et l'argument simple.

Chaque chapitre se compose d'une narration des faits, simple et réaliste, et d'une évocation en italique. C'est Eric, le père du garçon, narrateur de l'histoire, qui s'adresse à lui-même longtemps après les faits, à la deuxième personne du singulier.  Ces évocations sont fort mélancoliques. L'homme, qui a tout perdu, attend encore quelqu'un (nous devinerons assez vite l'identité de cette personne), et pense au drame qu'il a vécu, et  à toutes ces photos de familles qu'il développait dans son magasin, des photos qui veulent prouver que la famille est heureuse, et sur lesquelles tout le monde arbore un sourire éclatant. Ces témoignages de bonheur mentent, il en a fait l'expérience.


Ce qu'il y a de très bon dans le récit c'est davantage le déroulement de l'histoire, la manière dont Eric, de fil en aiguille, en vient à suspecter tous les membres de  son entourage, famille et proches, de méfaits divers, la façon dont il construit et reconstruit l'histoire de sa propre famille, et interprète les agissements de son fils sa femme son frère, dans un crescendo d'angoisse qui tient le lecteur en éveil. Le suspense est surtout psychologique et très bien entretenu.


Au final un roman très noir,  dont l'intérêt ne faiblit pas. 


De l'auteur, j'avais déjà lu " Les Ombres du passé" qui se déroule aussi dans une ville de province et concerne de même le conflit père/ fils, et la reconstitution d'un drame. J'en conseille aussi la lecture.


Lisez  aussi la chronique de Manu,  plus développée que celle-ci


Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Lecture policiers
commenter cet article

commentaires

Sophie 25/09/2012 21:40


j'ai beaucoup aimé également, et plus encore Au Lieu-dit Noir Etang...un auteur de talent, décidément!

Anjelica 23/09/2009 20:45


j'ai beaucoup aimé ce roman noir


Dominique 08/04/2009 10:33

je n'ai pas lu celui-ci mais un plus ancien " les rues de feu" et j'ai beaucoup aimé ce polar, intelligent avec un sens dus suspens excellent un bon auteur

Dominique Poursin 08/04/2009 11:17


" Les Rues de feu",  je l'ai chez moi en ce moment, l'ayant emprunté à la bibliothèque. je vais bientôt le lire!


Anjelica 01/04/2009 12:09

Je le note, j'aime bien ce genre et je ne connais pas encore cet auteur.

Manu 17/01/2009 13:16

Je vais mettre un lien vers votre critique, plus positive que la mienne, vu que votr eintérêt n'a pas faiblit pendant le livre . Par contre, vous êtes plus perspicace que moi, car je n'avais même pas saisi qui il attendait . Mais j'avoue ne pas être très douée pour ce genre de chose !

Eireann Yvon 09/01/2009 10:15

Bonjour Dominique. J'ai entendu dire beaucoup de bien de ce livre; alors je le note.A bientôt.Yvon

Dominique Poursin 09/01/2009 17:48


Bonjour Yvon,

Bonne année 09!
C'est mon deuxième roman de Thomas H. Cook, et tous les deux m'ont plu. Alors ne te prive pas.


Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher