Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 23:05

Gallimard, 1999.

 Roman psychologique avec des analyses de société.

Jane reçoit un paquet un manuscrit anonyme qui décrit sa propre vie sentimentale compliquée et sa carrière universitaire de professeur de français à Yale ceci sur une bonne décennie...

Elle lit avec surprise et inquiétude, se demandant qui peut bien en être l'auteur, qui donc en sait autant sur elle, et réfléchit : une de ses meilleures amies ? son ex-mari, d'autres amants du temps passé ? son ami Francisco ? le  collègue  Bronzino à la fois bienveillant amoureux et hostile ?

 

Ce  manuscrit qui raconte à Jane sa vie est une bonne idée d'intrigue, mais n'est pas exploitée suffisamment pour donner de très bons résultats ; il aurait fallu que Jane ne se reconnaisse pas aussi bien dans l'héroïne du manuscrit, qu'elle en critique des passages, de telle manière qu'on aie l'impression que cette Jane du manuscrit est une autre version d'elle, vraie et fausse à la fois. Cela aurait apporté l'ambigüité nécessaire à la crise d'identité que suggère précisément une intrigue de ce type.    Il  n'est pas agréable que les deux Jane ne fassent qu'un ; or c'est ce qui arrive, car Jane ne cesse de s'étonner que l'on en sache autant sur elle ! Mais pas que d'autre part on en sache aussi peu...

 

 

 

 

 

 


 

De sorte que le personnage du narrateur de ce livre dans le livre n'a pas assez de relief.  

Ensuite, dans l'histoire elle-même, j'ai trouvé de très bonnes choses : la relation de Jane et d'Eric est fouillée et finement analysée ; ses rapports avec Josh, Francisco, et Bronzino sont bien vus, les problèmes de carrière sont intéressants, en particulier les problèmes de titularisation, la jalousie des collègues, le travail de prof épuisant.

Mais les personnages qui occupent les cent dernières pages sont hâtivement campés, me semble t'il, et nuisent au reste du livre. On se prend alors à regretter que le style soit correct mais peu original, détail que je n'aurais pas songé à critiquer au début. Lorsque arrive le personnage d'Alex, je me suis rebellée : encore un ! et j'ai passé des pages, manquant presque la révélation finale !

Pour autant, ce roman ne manque pas de qualités, et j'en lirai certainement un autre.    

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Lectures romans, nouvelles
commenter cet article

commentaires

anjelica 26/04/2009 23:19

je l'ai lu il y a quelques années déjà et ce dont je me rappelle c'est que Jane me tapait légèrement sur les nerfs

Dominique Poursin 03/05/2009 14:32


Ah! mais c'est que personne ne veut la défendre... c'est encore moi qui l'apprécie le plus, en somme...


Manu 26/04/2009 08:46

Je l'ai lu il y a longtemps et j'avais été très déçue de cette lecture. Je n'ai plus jamais eu envie de lire cette romancière, d'ailleurs.

Dominique Poursin 03/05/2009 14:31


Bah! je ne serais pas aussi radicale! je lui trouve tout de même des qualité. Le fait que les personnages ( pas seulement Jane) soient tout le temps en train de se contredire, ou ne sachent jamais
très bien ce qu'ils veulent ( surtout lorsqu'ils sont convaincus du contraire!)me paraît bien observé...


keisha 26/04/2009 07:46

Elle a écrit aussi Confessions d'une radine (où elle va loin dans les confessions!) et Un bel avenir, que je n'ai pas trop aimé.Bon dimanche.

Dominique Poursin 03/05/2009 14:28


Je ne lirai pas ceux-là.
Oui, bon dimanche. Ici, gris et  pas très clément...


Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher