Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
25 avril 2006 2 25 /04 /avril /2006 09:45

 

Quelques jours plus tard, Guillaume savait où et comment diriger sa flamme. Il avait oublié sa mère, le docteur Daco, et même les remèdes contre l’ontalgie.

 

Nelly venait de lui raconter à peu près tout de cet insupportable individu qui l’avait prise la première fois, très brutalement, le genre marteau-piqueur, tu vois ? Et qui déclarait chaque fois qu’ils se rencontraient en posant la main sur son sexe que ça lui appartenait. Et qui lui disait » ça te plaît ce que je te fais, hein ? »

Ingénument Guillaume la plaignit :

« Et tu as découvert qu’il en disait autant à d’autres ? »

A ce moment-là, ils descendaient la tortueuse rue des Dames, en marchant tantôt sur la chaussée, tantôt sur une apparence de trottoir rogné. Glissant sur l’arrête du bord, elle faillit tomber, Guillaume la rattrapa et profita de cette petite défaillance pour l’embrasser longuement.

 

« Il ne faut pas tenter de s’appartenir l’un à l’autre », dit-elle, lorsqu’il lui eut laissé la possibilité de parler. Ni se moquer du désir d’une fille et se vanter de celui qu’on suscite chez elle. »

Elle planta ses yeux dans les siens. Le regard fier, vif et même volontiers insolent qui avait plu à Guillaume, se faisait grave et égaré lui plaisant encore davantage. Avec ardeur, Il déclara qu’elle avait tout à fait raison.

Guillaume avait de beaux yeux gris sous lesquels couvait la cendre. Une pensée de midinette se dit-elle. Mais soudain les images banales la comblait d’aise, et les romances se chargeaient de signification.

Il n’avait pas de mauvais penchants, rien que la funeste mentalité de son sexe. Comment faire son éducation ? s’inquiéta-t-elle, car elle pensait aussi d’une façon didactique.

 

Guillaume ne se remettait pas de ce qui lui était arrivé.

 

En descendant la longue rue inondée de soleil, ils s’arrêtèrent devant le kiosque à journaux, lurent ensemble les gros titres.

Deux hommes avaient marché sur la Lune.

Depuis le début de l’année on avait envoyé deux hommes sur la Lune et vingt-cinq mille au Vietnam. Il s’indignèrent. Guillaume, en son for intérieur, s’amusa tout de même : il faisait ses premiers pas lui-aussi mais il se passait de combinaison et restait dans la chair ferme. Les astronautes ressemblaient à des fœtus égarés dans un espace illimité mais irrespirable. Il confia quelques-unes de ses pensées à Nelly.

Ils firent des plaisanteries obscènes, plaignirent les héros du jour, privés de la jouissance d’ici-bas. Ils se rappelèrent les innombrables voyages en ballon, les montgolfières, n’était-ce pas en ballon qu’on étaient arrivés sur l’île mystérieuse ? Et cet autre fabriqué artisanalement avec un grand panier d’osier pour nacelle et un ballon de caoutchouc gonflé à l’azote, et recouvert de baptiste dans lequel un de leurs ancêtres ingénieux avait durant cinq ans voyagé. Mais ces types-là qui se déplaçaient tout encapuchonnés et tâtonnaient laborieusement pour un peu de poussiéreuse gloire lunaire ! Dans une obscurité laiteuse semée de clous brillants fichés dans la céleste voûte. Et pour planter leurs petits drapeaux !

Il se moquèrent de ces malheureux qui accomplissaient des sauts de puce pour attraper un peu de matière instable sur un cratère désolé, sec, sous une lumière blanche et froide. Guillaume avait, à l’inverse, l’impression d’être réellement descendu sur terre, de mesurer le poids des choses, d’aimer cette terre. Nelly partageait cette complicité contre ces faux conquérants.

 

Pourtant, Guillaume ne la comprenait pas toujours très bien : elle ne voulait pas qu’il se conduise comme un propriétaire ayant des droits sur elle. Dans le même temps, elle apportait chez lui des affaires personnelles, scolaires et intimes qui donnait l’impression qu’elle emménageait.

 

Questions pour les champions :

1) qui est l'ancêtre remémoré par Guillaume et Nelly qui voyagea cinq ans à bord d'un ballon "artisanalement fabriqué avec un grand panier d'osier pour nacelle et un ballon en caoutchouc gonflé à l'azote?

2) Qui sont les voyageurs descendus sur l'île mystérieuse ? D'où venaient-ils?

Réponses au n° 10 de "Guillaume Wilson"

premier prix : un vélo tout terrain pour l'espace.

Du deuxième au 13eme prix: une souris blanche neuve si la votre est noire et inversement.

Du 14eme au 34eme prix : une lampe spéciale pour s'éclairer sur la lune.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher