Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 mai 2009 4 07 /05 /mai /2009 10:19

Merci à tous chers amis qui avaient tenu à  entourer mon billet d'adieu de votre sollicitude.

Je trouve que rédiger des posts d'adieu de remerciements, et de regrets amène une certaine animation, et cela me distrait quelque peu de l'ennui chronique dont je souffre.

 

Arpenter cette terre sans but, entretient l'agitation dans une cervelle inutilisée quoiqu'encore valide.

Oui c'est vrai j'ai de l'amertume, de la rancoeur,

Mais je suis confuse de déranger tant de blogueurs.

 

Trente-six visiteurs ont cliqué sur Exit, ce qui laisse à penser que c'est un bon titre.

Tous ces commentaires je n'en attendais pas autant : la preuve, c'est qu'ils étaient limités à dix pour un article. Ce choix, fait longtemps auparavant, témoigne du fait qu'au-delà de dix, je ne sais plus quoi répondre...

Je pourrais augmenter mon audience en multipliant les billets d'adieu.

Et d'ailleurs ce serait une bonne façon de continuer mon blog, pour ceux qui le veulent.

 

Imaginez que je vous refasse mes adieux  en vers ? Là ce sera du travail, car je n'ai pas la plume facile.

Augmenter l'audience ?

En  ne chroniquant que des œuvres classiques, spécialement celles qui sont étudiées dans les classes.

 Je suis surprise du nombre de visiteurs pour mon « Plume », je ne savais pas que des élèves planchaient là-dessus.

 

Puisque nous sommes en mai 2009 et que l'on y fête le centenaire de la naissance d'Henri Michaux, et le tricentenaire de celui de Balzac, je pourrais aussi bien  écrire des articles sur leurs œuvres ; mais il y en aura tellement... je ne le ferais que si j'ai l'impression d'avoir quelque chose d'urgent à dire. Le sentiment de l'urgence, c'est ce qui donne envie d'écrire. Il est urgent d'écrire ceci ou cela et personne, sûrement, ne l'a dit avant nous... Pas de cette façon en tout cas... voilà ce qui peut éventuellement motiver le blogueur. Lorsque cette impression s'évanouit, si  l'article est déjà  en ligne, c'est que le blog continue.

 

Je n'ai plus envie de parler des auteurs peu connus, peu fréquentés, et des bouquins qui datent : on dit que c'est estimable de faire découvrir ou redécouvrir un livre  dont peu de gens parlent. J'ai chroniqué trois ouvrages de César Aira, mais je ne l'ai fait découvrir à personne !

 

Imaginez que je continue mon challenge ABC, dans lequel il y a beaucoup d'ouvrages de non-fiction? Je ne m'y vois pas...

 

Ce ne n'est pas ici que l'on vient chercher un texte sur des œuvres  dont on parle peu. Je ne suis pas à la pointe du progrès. Mon blog n'est pas considéré comme pointu. Au contraire, il s'est drôlement émoussé avec le temps.

La preuve : on voulait à tout pris m'envoyer les Naufragés de l'île Tromelin (je n'aime pas ce genre) et j'ai dit Non !

 

La multiplication des articles sur un même livre ou film, ça me scie...

 

Devant l'avalanche de billets sur « Welcome », je n'ai plus rien eu à dire sur Welcome...

Pour la " Brume électrique"  j'ai noté que j'étais dans les premiers alors je m'y suis risquée. Mais l'article n'est pas bon. Lorsque l'on doit se demander si cela vaut la peine et compter le nombre de posts déjà édités sur le sujet, l'enthousiasme retombe vite.

 

Je peux avoir des lecteurs en faisant des tags. Et on sent que certains tags font réellement plaisir à ceux qui viennent. Car je déteste les commentaires de politesse et je les repère facilement.

En ce moment, il y a les « marque-pages » et Le tag des « petits plaisirs ». Vais-je m'y mettre ?

 


Lorsque l'on clique encore sur «  Miss Eve », me dit Google c'est pour avoir des renseignements sur l'Omette au sucre d'Arroud-Vignaux qui est citée trois fois dans cette histoire. Mais plus du tout, pour «  Rendez-vous » d'Angot également cité... ! Donc l'Omelette au sucre est une valeur plus sûre que Rendez-vous...

Personnellement je n'aime les omelettes  que salées.

 

Donc je ne sais pas...

Le nombre de commentaires est désormais fixé à cent.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Anne-lise 19/05/2009 17:17

Bonjour, Je suis libraire, je ne connais pas trop l'univers des blogs.Je suis venue chez vous car je viens de lire le journal d'edith et je ne sais pas trop quoi en penser, j'avais envie de lire des avis pour me faire une idée plus juste de ma propre lecture. J'ai trouvé le commentaire intelligent alors j'ai lu exit et là vous me dites que c'est fini! Mais c'est normal que vous n'ayez pas trop de lecteurs, c'est parcequ'ils ont déjà trop de livres à lire.Pas de parano, s'il vous plait. Bon je lis Dylan et je reprends le travail. A bientôt

Dominique Poursin 20/05/2009 11:28


Merci de votre intérêt Anne-Lise. Bonne lecture!

Je me demande si vous êtes responsable d'une librairie personnelle ( ou d'un librairie de chaîne?) ou encore d'un secteur de librairie? Quoi qu'il en soit, vous faites un beau métier.



valy+christine 10/05/2009 18:12

Dominique, je vous invite lire ce billet que j'avais ecrit il y a quelque temps :http://valychristineoceany.unblog.fr/2009/04/08/les-etiquettes/




Juliann 09/05/2009 22:59

Moi aussi, je sais que certains de mes articles sont vraiment médiocre. Mais après avoir arreter et repris plusieurs fois, à chaque fois en recréant un nouveau blog, je continue quand même à faire ça. Parce que pour une fois, j'aimerais me dire, que je n'ai pas laissé tomber. Votre blog, il est dans mon marque page, depuis peu, certes (2 mois à peu pres). Et peu être vous ai-je laissé un ou deux commentaires ou même pas du tout, mais je viens quand même une fois par semaine. Et puis, je laisse des commentaires que quand j'ai vraiment quelque chose à dire, pas juste histoire de faire "coucou, moi aussi j'ai un blog viens me voir!".Mais je peux comprendre que vous soyez un peu deçue de "l'aventure". Moi aussi, des fois je me demande pour qui j'écris. Moi ou les autres. La réponse, hélas, est pour les autres... Sinon je ne publièrais pas. Mais avoir ne serais-ce qu'un commentaire, c'est quand même sympa. Et donc, je continue.

Isil 08/05/2009 10:55

Ah, chouette, une tournée d'adieu à la Tina Turner Ça peut-être un concept en effet. Tiens pour la frustration de ne pas faire lire Aira, j'ai ressenti ça aussi pour certains auteurs. Quand on a eu un vrai coup de coeur, c'est frustrant que personne ne le partage. Et puis, le pire, ce sont les élèves qui cherchent des analyses de tel ou tel classique. Mais bon, peut-être trouveras-tu des raisons de revenir quand le manque se fera sentir, sous cette forme ou une autre. Et sinon, bonne continuation.

Dominique Poursin 09/05/2009 10:41


 Si les élèves pouvaient dire si ça leur a servi et de quelle manière, ce serait bien.


dasola 08/05/2009 08:23

Bonjour Dominique, je viens seulement de découvrir les deux billets d'"exit". Je me rappelle que vous aviez fixé à 666 (le nombre de la bête) billets avant de vous arrêtez. Vous en êtes à 668? (ça compte ces deux billets). En lisant votre dernière phrase, il y a encore une petite note d'espoir. Vous faites comme vous le sentez. Concernant le nombre de commentaires, je comprends que c''est frustrant de ne pas en avoir mais si vous aimez écrire et partager vous passions (ou vos détestation), continuez. Faites-vous plaisir et tant pis pour les coms. Surtout que parfois, ils sont succincts les coms et ils ne contiennent aucune valeur ajoutée mais je sais que l'on est content d'en recevoir. Allez Dominique, je vous embrasse et je suis sûre que vous allez continuez. Bon 8 mai.

Dominique Poursin 08/05/2009 10:14


Merci Dasola. Vous êtes gentille d'avoir apporté votre contribution.


Julien 07/05/2009 20:14

Je sens que tu es motivé pour faire quelque chose, mais pas n'importe quoi. Trouver quelque chose qui soit à la fois original et suffisamment "grand public" pour avoir des commentaires, ce n'est pas évident. Peut-être faut-il se lancer dans quelque chose de grand, comme évoquer les centenaires / bicentenaires des auteurs en y appliquant un filtre particulier (humour, colère, confusion, poésie) ou évoquer l'actualité en mettant en regard un auteur célèbre (la grippe mexicaine avec "La Peste" de Camus, je ne sais quoi d'autres dans cette veine là). Il y a beaucoup d'idées, mais tout n'a pas été fait loin de là. Il reste des moteurs pour de nombreuses générations... Il n'y a qu'à voir certains blogs (souvent anglo-saxons) où on analyse le titre d'un roman, l'incipit, des citations, etc...Je sens que tu as des idées... Si tu cherches un peu de motivation, laisse quelques blogueurs être l'étincelle qui va te lancer ! Ou tente un projet collaboratif... Quelque chose d'ambitieux. Il va mieux toujours aller de l'avant...Si cette nuit, je m'éveille en sursaut avec l'idée de génie, je veux bien la partager dans tes commentaires ;)

Dominique Poursin 08/05/2009 10:13


Toutes ces idées sont excellentes. Je les ai expérimentées : dans mon blog il y a un assez grand nombre d'hommages pour les cententaires bicentenaires et plus! Le dernier c'était pour Edgar Poe, et
tu y as laissé un commentaire. On peut aussi faire de longues analyses pour un texte. Cela m'est arrivé aussi.
Bon, maintenant , je me repose...


amanda 07/05/2009 17:20

difficile de commenter, mais juste vous dire que blogguer, ça doit rester un plaisir, et que le nombre de commentaire importe peu, non.  Ca ne veut pas dire que vous n'êtes pas lue, je pense. Mais c'est à vous et vous seule de trouver la réponse. Laisser passer peut-être un peu de temps ? Et puis, quand un livre vous titillera au point que vous aurez très envie d'en parler, le faire.

Dominique Poursin 09/05/2009 10:40


Lorsque l'on a écrit un article qui nous paraît satisfaisant, Amanda, on est déçu qu'il ne suscite aucune réponse intéressante. On ne peut rien y faire, c'est ainsi.
Et puis tous ces sites que l'on continue à apprécier même si l'auteur ne répond jamais... lorsque l'on y va, on ressent un choc désagréable, et on lit tout de même. Autrefois, avant la blogosphère,
on souffrait moins.


Ys 07/05/2009 16:18

Qu'est-ce qu'on s'en fiche franchement d'être à la pointe du progrès ! Lis ce que tu as envie, parle nous en ou pas, pareil pour les films, mais surtout pas l'île Tromelin, ah non, pas toi !

Dominique Poursin 08/05/2009 10:15


Je ne suis pas la seule à être allergique à cette île!


Dominique 07/05/2009 16:04

Comme on a tous les droits sur la toile, pourquoi ne pas faire un exit régulier ??Je plaisante, je vous ai fait un mail car trop long pour apparaitre iciA bientôt

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher