Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mai 2009 7 17 /05 /mai /2009 23:15

 

 

 

Joséphine Tey La Fille du temps

 

10/18, 2003, 218 pages

 

Auteur Joséphine Tey( 1896-1952)historienne écossaise et romancière,  est de la même génération qu'Agatha Christie. Le seul de ses roman qui soit encore vraiment lu est celui-là, paru en 1951.

 

L'inspecteur Alan Grant, blessé au cours d'une poursuite doit rester en observation à l'hôpital. Ses infirmières (l'Amazone et la Moucheronne) ne lui plaisent pas et les livres que l'on a déposé sur sa table da chevet l'ennuient.

Marta Hallard, une actrice amie, lui apporte des estampes de grands personnages historiques. Grant apprécie particulièrement l'un de ces portraits : l'homme représenté a un visage intéressant et mélancolique.

 

Hélas ! il s'agit de Richard III, (1477-85) souverain célèbre pour sa tyrannie, accusé d'avoir fait assassiner ses neveux, pour s'emparer d'un trône qu'il garda deux ans. Immortalisé comme un des rois les plus vils et les plus sanguinaires selon Shakespeare et Thomas More ( auteur d'une vie ce roi).

 

Grant est troublé : le visage de Richard lui inspire confiance ! Or, notre inspecteur se targue d'avoir étudié la psychologie, et de savoir reconnaître un criminel à son allure et à sa physionomie...bien que nous ne sachons rien de l'auteur du portrait, et qu'il n'ait pas été exécuté en présence du roi.

On sait que Richard III fut abondamment caricaturé, représenté comme un nabot vil et malfaisant. Le voilà en "sexy man" ! il fallait y penser...

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Grant se fait apporter des livres d'histoire traitant de la période en question : Le Tanners, le Gairdmer, La Rose de Raby( biographie romancée de la mère du souverain) ... et même des manuels scolaires.

Et le voilà capable d'argumenter pour la défense de Richard

-         D'abord on ne sait quand exactement les enfants d'Edouard IV sont morts, mais seulement qu'ils furent emmenés à la Tour de Londres, et y vécurent... un certain temps. Furent trouvés morts bien plus tard.

 

-    On les déclara publiquement bâtards, suite à quoi Richard accéda au trône.

 

-    Il n'y aurait contre Richard que des présomptions.

 

Avec l'aide d'un étudiant en histoire, Grant va s'efforcer de prouver l'innocence de Richard III.

 

 

Contrairement à une véritable procédure policière, celle-ci, on s'en doute, n'apportera pas au lecteur la certitude de la vérité.

 

Même si Brant Carradine, l'étudiant embauché par Grant, consulte pour l'occasion «  les livres de comptes » plutôt que «  les contes de livres ».

 

Grant et Carradine fondent leur théorie sur le fait qu'Henri VIIII, successeur de Richard, déclara fausse la déclaration selon laquelle les neveux  de Richard étaient des bâtards.

 Cette déclaration avait été faite par l'évêque de Stillington en 1483, et agréée par le Parlement, ce qui permit à Richard d'accéder au trône.

Henri avait épousé Elizabeth Woodville la sœur des neveux et il ne fallait pas qu'elle fût bâtarde, lui-même n'étant qu'un cousin éloigné.

Grant et Carradine admettent aussi que Richard n'avait pas besoin de faire assassiner ses neveux qui, bâtards reconnus, ne constituaient plus un danger pour lui.

Leur second argument est que la Tour de Londres n'était pas seulement à l'époque une prison, mais une résidence royale.

Nous ne saisissons pas cependant à quel moment précis ces pauvres enfants moururent : l'état de leur squelette ne permettait pas d'établir la date du décès.

Il faut reconnaître que les princes peints par Edward Millais au 19eme siècle ont de quoi arracher les larmes...

 

A qui profite le crime ? Aussi bien à Richard qu'à Henri. La bâtardise pouvait facilement être remise en question.

La suspicion jetée sur le livre de Thomas More est à considérer en fonction du personnage (il n'aurait fait que recopier l'ouvrage d'un certain Morton, traître envers Richard...)

La réhabilitation de Richard III se base aussi sur des défenseurs du passé : Horace Walpole par exemple, ne croit pas non plus qu'il soit un criminel.

 

L'on comprend que Joséphine Tey ait eu envie qu'il ne soit pas cette brute sanguinaire ! Et calculatrice de surcroît...

 

 

 

 

 

Cette enquête est  passionnante et permet de se plonger dans un chapitre d'histoire ; Même si l'on est nullement convaincu de l'innocence de Richard, on adhère volontiers à cette recherche....

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Lecture policiers
commenter cet article

commentaires

A_girl_from_earth 24/05/2009 22:59

Je ne connaissais pas du tout cette auteure contemporaine d'Agatha Christie! La thématique historique me plaît beaucoup et l'intrigue semble peu ordinaire. Très intrigant tout ça!

Dominique Poursin 26/05/2009 10:00


C'est la première dois qu'un polar "historique" me plaît.


mango 20/05/2009 22:09

Je ne connaissais pas l'auteur mais ce livre devrait me plaire. Les photos choisies sont belles . Celle des enfants est particulièrement émouvante.

Dominique Poursin 21/05/2009 21:09


Oui, n'hésitez pas!


Lilly 18/05/2009 10:31

Contrairement à Keisha, je suis très friande d'Histoire moderne, et celle de l'Angleterre m'intéresse particulièrement. Je n'aime pas du tout les enquêtes, mais là je note quand même ce livre dans un coin de ma tête.

Dominique Poursin 18/05/2009 18:49


Oui, c'est une enquête très paritculière. Cela n'a pas l'allure d'un policier...


Dominique 18/05/2009 09:18

Curieux comme histoire mais j'ai dans ma PAL l'enquête sur la mort d'Emma Bovary alors pourquoi pas Richard III, je n'ai jamais lu la pièce mais le film m'avait impressionné, le personnage est peu sympathique et c'est un défi de le réhabilité, je note la référence car j'aime bien les défis

Dominique Poursin 18/05/2009 18:51


Je ne pense pas avoir été convaincue mais on se passionne pour l'affaire, vu que c'est bien mené.


keisha 18/05/2009 08:34

Excellent livre! (je l'ai lu deux fois, c'est dire...) Il réussit à nous intéresser à l'histoire d'Angleterre, ce qui n'est quand même pas gagné d'avance!

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher