Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 octobre 2006 5 06 /10 /octobre /2006 08:57
Comment j’ai raté mes mes souvenances, rappel, commémorations avec Perec. (Remembrances, souvenir, remémorations, mémoires, arriérés, oublis, éloignements, carences, manques, défauts défaillance, omissions ,regret, nostalgie)
 
Voulant écrire des « Je me souviens » à la suite de Perec, après lecture de son recueil de « choses communes » je me suis avisée que tout le monde faisait sa liste, certains préférant « Je regrette » comme Jacques Drillon ( je regrette de n’avoir pu trouver ses « je regrette ») ou j’oublie etc. Pour ajouter un petit parfum à cet exercice devenu une vraie tarte à la crème, et auxquel cependant on ne cesse de trouver du plaisir, j’avais décidé de placer chaque souvenir en écho à celui de Perec ( en écho cela signifie, pour moi, reprendre le même sujet avec déplacement sur un événement à la fois semblable et différent).
 
 Je commence :

Je me souviens que Reda Caire est passé en attraction au cinéma de la porte de Saint-Cloud.
Il s’agissait donc de se souvenir d’un chanteur ayant quelque chose de nettement androgyne et pourvu d’un nom ou d’un pseudo ambigu. Et de l’endroit exact où avait eu lieu le concert en question. On pouvait remplacer Reda Caire par Michael Jackson, David Bowie, Alfred Deller, Richard Farinelli…) mais aucun de ces noms n’est ambigu ; ils sont tous désespérément masculins ! 
Finalement j’ai écrit «  Je me souviens de Sarrasine »  un ancien chanteur dans la nouvelle de Balzac. Une nouvelle que Roland Barthes a rendue célèbre.
Bien sûr, ce n’était plus un écho ; trop différent.  Je l’ai raturé.
Enfin une autre idée me vient : Lou Reed . cette fois c’est correct , le nom est androgyne, aussi bien que la personne. ( poèmes à Lou ; Lou-Andreas Salomé : fortes connotations féminines ). Il ne reste plus qu’à indiquer un concert.. Google m’aidera, si le ciel ne m’aide pas.
Un concert  quelconque à Paris à Saint-Cloud ou au stade de France.
Je n’y suis pas allée ? Rien ne dit que Pérec y soit allé lui-même…il dit seulement « est passé ».
  je n’aime pas ce chanteur ? Rien ne prouve qu’il aimait Rada. Non Raida. Reda Caire.
Mais pourquoi toutes ces égypteries ? 
Mais pourquoi ces je me souviens commencent-ils par l' évocation d’un androgyne ?
Je ne me souviens pas que j’ai voulu être une fille ; lui, Reda Caire, s’en souvient. Mieux, il veut que tout le monde sache qu’il s’en souvient  Il se donne en spectacle…  Et que signifie «  en attraction ? »
Evidemment il me manque le « je me souviens du je me souviens » pour interpréter correctement.
 Bon : Reda Caire, c’est bien trouvé,  parce que personne ne sait qui c’est. Et personne
non plus ne savait qui c’était  lorsque  le bouquin est sorti. ça disait vaguement quelque chose aux plus âgés.  
Mais Lou Red est-il suffisamment passé de mode ?  Et puis tout soudain je m’avise que Lou/ rid ne contient que deux syllabes, l’autre ré-da-ker trois. Pour l’instant je ne puis considérer que mon écho est opportun. Laisser dormir.
Should I get rid of Reed?
 
II : je me souviens que mon oncle avait une 11CV immatriculée 7070 RL2 ….
Comment se souvenir du numéro d’immatriculation des voitures de feu nos aînés ? J’ai scruté à la loupe le devant de la 4CV de mon grand-père qui sort du feuillage sur une petite photo de vacances….là, impossible ! Et la deux-pattes de mon parrain son « panier à salade » ???
Ils ne sont plus là pour m’informer.
Et je ne vois pas téléphoner à mes cousins d’Alsace qui nous ont  toujours snobés pour leur demander la plaque d’immatriculation d’une de leurs anciennes voitures qu’ils ont peut-être oubliées eux-mêmes ; ils me prendraient pour une folle ! Ou seraient-ils simplement vexés que je n’ai aucun souvenir de leurs voitures, qui auraient dû m’éblouir étant gamine, à côté des modestes petites choses dont mon grand-père  se contentait ? Ah mais je n’aime pas penser à mes cousins d’Alsace...
 
Faisant suite à « Reda Caire », les bagnoles,  il s’agit d’une protestation  du garçon contre lui-même, pour attester de sa virilité ( cette contradiction m'enchante).
oncle voiture 11 CV sûrement très rapide et rare pour l’époque ( 11, chiffre premier, et 1 signe du sexe masculin dans les formules administratives et les questionnaires,  redoublé ici…) ; si je veux faire écho ce  devrait être un truc féminin…une 2/2 quelque chose. Une 2/2 mais pas un 22 long rifle... ben, je ne trouve pas...
 
 
III
Je me souviens du cinéma Les Agriculteurs, et des fauteuils club du caméra, et des sièges à deux places du Panthéon.
Echo : je me souviens de La Pagode où l’on pouvait boire un café dans une arrière-cour fleurie sur une chaise de jardin ; de la cinémathèque Chaillot avec ses papier gras et ses canettes vides entre les sièges… oui mais les sièges ?...
Rien ne ressemble plus à un siège de ciné qu’un autre siège de ciné ! Quand ils ne sont pas rouges ils sont gris… regarder les sièges, en plus de l’écran!
Comment un cinéma peut-ils s’appeler les Agriculteurs ?
Les sièges à deux places ce sont ce qui sans doute permit à Boris Vian de chanter « souviens-toi ma chérie, on est resté un an et on a eu beaucoup d’enfants ».
le bonvieutemps.

Pérec n'a pas eu de descendance.
 
 
 

Partager cet article

Repost 0
Published by domiwind - dans Jeux et parodies
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher