Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
26 juillet 2008 6 26 /07 /juillet /2008 21:04
Texte de 1956. Rivages ( Mystère).

Suite à un conflit avec sa femme ( il se croit trop vieux pour elle) Il a  mélangé  un poison mortel à de l'huile d'olive dans une petite bouteille en vue de mettre fin à ses jours.
  Mais,  ne pouvant se résoudre à accomplir le geste fatal  chez lui, il sort, commence une journée apparemment normale, dans l'attente du meilleur moment pour s'envoyer dans l'autre monde sans trop de regrets.
 Il hésite, retourne le problème dans sa tête, cogite abondamment. Le temps passe, il est de retour à la maison et n'a plus envie de se suicider.
Tant mieux !
Mais la bouteille, qu'est -t-elle devenue ? Où a t'il pu l'oublier ? Dans le supposé dernier bus qu'il  a pris ? Dans le magasin, où il fit ses ultimes courses ? ...
Une bande de joyeux villageois, un auxiliaire de police, le héros lui-même, partent à la recherche de  la bouteille  dans toute la ville et ses alentours, se perdent en bavardages,  et en sentences diverses. 
Une course-poursuite qui ne manque pas de comique.
   

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

ptipatapon 26/11/2011 00:04


Etonnamment, sur le net, on trouve très peu de commentaires de lecture à propos des oeuvres de Charlotte Armstrong.


Je saisis la possibilité de laisser un commentaire sur "une dose de poison", pour évoquer un autre ouvrage de l'auteur.


J'ai découvert cet auteur par hasard en piochant "L'inconnu aux yeux noirs" à la lettre A du rayon RP.


L'inconnu aux yeux noirs, journaliste de la pègre people, totalement désabusé, image parfaite de l'anti-héros que plus rien n'émeut ni ne touche, se révèle malgré lui être l'homme
providentiel  pour déjouer le meurtre prémédité d'une jeune fille de la haute en mal de sensations, et pour qui il voue un amour désintéressé.


Charlotte Armstrong nous surprend en dépeignant une société où les bien-pensants drapés dans leur morale s'avèrent de médiocres défenseurs de la jeune fille, tandis que le journaliste révèle
ici une personnalité complexe et touchante. Le futur fiancé jusqu'au bout ne comprendra pas qu'il est et restera toujours dans l'erreur, l'esprit totalement muselé par ses préjugés. La
dernière scène dans cette cabane au fond de la foret est un véritable petit bijou de suspense. La tension est à son comble. Sera-t-elle sauvée ? Et par qui ?


Du coup, j'ai lu "une dose de poison".  


N'ayant pas lu la 4ème de couv, je n'avais pas idée de l'intrigue. 


Qui dit poison dit meurtre ? Oui, mais qui ? On traine à le découvrir et finalement l'intrigue une nouvelle fois est prétexte à nous surprendre sur les préjugés de la nature humaine, avec
une galerie de personnages qui ne sont pas ce qu'ils semblent paraitre: le vieux monsieur forcément trop vieux pour être aimé, la jeune fille forcément obligée par reconnaissance, la soeur
forcément bonne avec sa morale à toute épreuve, le voisin trop beau pour rester seul, le chauffeur, le peintre, etc...


Un roman amusant et bourré de faux-semblants.

Dominique Poursin 26/11/2011 09:36



Merci pour votre commentaire! L'Inconnu aux yeux noirs semble passionnant. J'essaierai de de le trouver.


Les romans de Charlotte Armstrong ne sont pas très faciles à trouver en librairie. Il y en a chez Gibert dans les "occasions", et d'après les copyrights, ces éditions sont loin d'être récentes.


Pas de progrès depuis 2008 ! l'auteur est un peu oubliée...


En bibliothèque je ne la trouve pas non plus...


Le seul ouvrage réédité c'est Merci pour le chocolat.



Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher