Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 février 2007 3 14 /02 /février /2007 22:23
mansour.jpgUn autre poème pour la Saint-valentin!


Je ne veux plus

Je ne veux plus de votre visage de sage

Qui me sourit à travers les voiles vides de l?enfance

Je ne veux plus des mains raides de la mort

Qui me traînent  par  les pieds dans les brumes de l?espace

Je ne veux plus des yeux mous qui m?enlacent

Des cratères qui crachent leurs spermes froids de fantômes

Dans mon oreille

Je ne veux plus entendre les voix chuchotantes des chimères

Je ne veux plus blasphémer toutes les nuits de pleine lune

Prenez-moi comme otage comme cierge comme breuvage

Je ne veux plus maquiller votre vérité

Je ferais le grand écart pour vous impressionner

Seigneur.

Joyce Mansour. Déchirures, 1955.


  "poète française d'ascendance égyptienne, Joyce Mansour est née en 1928 à Bowden en Angleterre. Élevée en Angleterre, elle la quitte pour la France en 1956. Elle est proche du mouvement surréaliste et d?André Breton, André Pieyre de Mandiargues, Henri Michaux, Pierre Alechinsky. Son ?uvre se caractérise par un ton sombre, un érotisme cruel et un humour noir. Roberto Matta, Hans Bellmer, Wilfredo Lam, Pierre Alechinsky entre autres, illustrèrent ses poèmes. En 1991, l'éditeur Hubert Nyssen, Actes Sud,  a rassemblé tous ses écrits avec l'aide de son mari, Samir Mansour. Elle est morte en 1986." In Poézibao

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Lectures poésie
commenter cet article

commentaires

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher