Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
21 juillet 2011 4 21 /07 /juillet /2011 11:01


Maudit soit Dostoïevski d’Atiq Rahimi

POL, 2010.

  Atiq Rahimi


Rassoul est revenu à Kaboul, après avoir étudié à Leningrad, appris le russe, et être devenu fan de Dostoïevski. Kaboul est ravagé par la guerre civile. Talibans, Moudjahid extrémistes de tout poil contre simples citoyens. Rassoul travaille  à la bibliothèque de l’université, il n’a pas d’argent. Pour payer son loyer, une chambre minuscule et visiblement pas très salubre, il va voir une vieille usurière qui lui doit des sous. Elle n’a pas voulu les lui donner et il l’a tuée.

Il se dit qu’il est en train de copier Raskolnikov dont il connaît bien l’histoire. D’autant plus qu’il est amoureux de Souphia…

Cela ressemble vraiment trop à Dostoïevski même transposé dans l’Afghanistan actuel, dont on a l’occasion sur 70 pages avant abandon, de déplorer la destruction épouvantable des populations…

 

 

 


La Compagnie des loups d’Angela Carter

Points, romans 1996.

Angela Carter


L’auteur revisite les contes de Perrault en en faisant de vraies nouvelles. J’ai lu la première «  Cabinet sanglant ». Une jeune fille de 17 ans au milieu du 20eme siècle épouse un vieux monsieur patibulaire contre l’avis de sa mère et de sa nourrice. Il a une belle fortune un château en Bretagne. Un homme plusieurs fois veuf…

Il la déflore, lui offre des bijoux et un trousseau de clefs avec la consigne de ne pas se servir de celle du petit cabinet bien connu…

La jeune fille est cette fois sauvée par sa mère ( et non par une sœur Anne) et un accordeur de piano, aussitôt devenu son petit ami, car il adore l’entendre jouer.

Je n’ai pas été surprise par ce traitement de la Barbe bleue. J’ai trouvé l’écriture choisie, riche, un peu précieuse. Je n’ai pas eu envie de lire le reste.

Cause des abandons : ces livres au demeurant très bien écrits, ressemblent trop à leurs modèles, et à mon sens, ne les renouvellent pas…

Partager cet article

Repost0

commentaires

Mango 25/07/2011 20:40



Des nouvelles? Je fuis! je fais une crise d'allergie en ce moment  aux récits trop courts! 



Dominique Poursin 29/07/2011 10:34



Lorsque j'aborde un nouvel auteur, je préfère un récit plutôt court... ensuite s'il me plaît, je continue avec plus da pages. Mais certains n'écrivent que de gros livres!


En fait, je n'ai pas de préférence! un chef d'oeuvre peut comporter trois pages ou deux mille...



Dominique 22/07/2011 10:39



c'est un auteur qui ne m'a pas emballé précédement mais lorsque j'ai vu ce titre j'était prête à me laissée séduire, vive la lecture debout chez le libraire qui m'a évité une erreur



Dominique Poursin 29/07/2011 10:52



J'avais aimé Syngué Sabour du même auteur, mais celui-là ne me convainc vraiment pas!



A_girl_from_earth 21/07/2011 21:51



Jamais évident pour un auteur de revisiter un univers, des récits connus. Généralement j'aime bien, mais ça dépend aussi du grain de sel personnel qu'apporte l'auteur. Ça peut tout à fait être
sans saveur particulière, ce qui semble être le cas ici...



Dominique Poursin 29/07/2011 10:55



Beaucoup de récits de fiction reposent sur la reprise d'une autre histoire.  Pour que ce soit bon, il faut apporter un éclairage différent, aller plus loin...



Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher