Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 janvier 2013 6 05 /01 /janvier /2013 15:13

 

 

Alep  quand j’entends ce mot je me dis qu’il ne faut plus penser au pin d’Alep mais à une ville massacrée.

 

B the Barber l’Homme qui n’était pas là. Film revu pour la troisième fois, toujours me fait froid dans le dos. Mon préféré des Coen.

 

Blog : le blog a sept ans ; il est âgé, il radote. Il voudrait bénéficier d’un suicide assisté.

 

Charlot  j’ai noté le décès d’un Charlot Gérard Rinaldi parce qu’autrefois il m’a fait rire

 

Chantilly merveilleux endroit

 

Dîner ( le ) voilà un roman qui m’a bien intéressée. Les débuts d’un futur Breivik, d’un futur Lanza comme si vous y étiez.

 

Exposition : celles que  j’ai préférées : Bohème ; Raphaël les dernières années ; Soutine.

 

299soutine glaieuls  la Madone Wellington bohemes-grand-palais-L- lyPOU  Otto-Mueller-Madone-Tzigane-87x70cm 

 

 

Frères Jacques. Décès d’un Frère Jacques, le troisième. Il n’y a plus guère de chanteurs qui me font rire.

 

Gouvernement : on a changé de gouvernement ! Enfin on ne voit plus Sarko and cie partout, mais hélas Depardieu prend le relai.

 

Herta Muller. Voilà un auteur que j’ai découverte cette année. Pas facile à lire, mais une façon originale de décrire la dictature.

 

Il était une fois en Anatolie : Nuri Bilge Ceylan 2011

Pour avoir lu toutes sortes de critiques sur ce film, la surprise n’est plus là ! Je le connaissais par cœur avant de l’avoir vu ! j’avais tout imaginé …Les descriptions de la fille du maire apparition semblable à un La Tour, par exemple… heureusement que nul n’a parlé de la même jeune fille s’esquivant, cheveux dénoués, et se reflétant en ombre chinoise sur le mur de l’auberge… une petite surprise esthétique tout de même. Quant à l’esthétique justement il en reste peu de chose sur le petit écran…

 

Jeunesse perdue (le café de la) de Modiano. Là vous partez pour ailleurs.

 

Killing( the). C’est une série qui m’a bien divertie.

 

Lectures : 96 livres lus, c’est beaucoup, mais peu de livres qui m’aient vraiment transportée. L’éloignement des médiathèques bien pourvues, la fermeture des cafétérias de Fnac, et des espaces de lecture en général, des endroits où l’on peut feuilleter sérieusement sans acheter, et la pauvreté du budget font que mes lectures reflètent peu mes goûts.

 

 

M Morsi , Mehra : je voudrais bien que les medias parlent d’un Mohammed qui fait des trucs positifs…

 

 

Nevers  Les bord de la Loire à N’vers pendant une petite canicule.

Nevers canicule paysage de Loire

 

Oé Kenzabûro : un auteur singulier pas facile à lire mais qui vaut le déplacement.

 

Pain au chocolat : grâce à Copé, la bonne vieille formule » ils nous mangent notre pain » tellement entendue dans mon jeune âge, est devenue « ils volent les pains au chocolat des enfants » … c’est bien plus sophistiqué…

 

Quetzalcóatl le serpent à plumes : je l’ai rencontré enfin !

serpent-a-plumes-Quetzacoatl-15-eme-vallee-de-Mexico.JPG

Rome : une semaine à Rome en mars ! J’en rêve encore. Vous qui allez tout le temps vers des destinations exotiques, vous devez vous dire celle-là elle commence à peine à sortir de chez elle… eh oui… c’est comme ça.

 

foro romano paysage urbain ruiné

Galerie Borghese Jean-Baptiste jeune Mich Carvge

 

basilique de St Clement Mosaïque 12 me cité Jérusalem

 

Roman policier : Le  Monde à l’endroit de Ron Rash, mon préféré.

 

 

 

Tomboy : quel merveilleux film ! Que j’ai découvert seulement à la TV. L’histoire toute simple et filmée de façon géniale d’une fillette de onze ans, que sa nouvelle voisine de son âge prend pour un garçon. Car elle porte ses cheveux courts, et à cet âge, nombre d’enfants des deux sexes ont l’air androgyne. Tomboy (signifie garçon manqué) relève le défi de sa petite voisine, et se nomme «  Mickaël ( en fait, elle s’appelle Laure et l’or c’est le symbole du phallus).

Sa voisine  est déjà fille ( elle a de la poitrine porte des robes et ses cheveux longs). Tomboy apprend à se battre, à jouer au foot, à défendre sa petite sœur, et se fabrique un pénis en pâte à modeler. Mais elle apprend aussi à embrasser sa voisine, et à laisser maquiller par elle. Moments délicieux un peu troublants.

Puis Tomboy doit se révéler fille et subir des sévices de la part de ses nouveaux copains. Mais avec la voisine, une amitié sérieuse va débuter…dans la famille un bébé est né. On ne sait si c’est un garçon…

 

 

Une seule fleur dans le jardin panthère rose

 

Vingt et un jours sans lave-linge, ça occupe !

19 La Lessive Spilliaert

 

 

Woodrell Daniel  un hiver de glace

 

 

 

Y-a-t-il une vie après la mère ? C’est la vraie question du film Quelques heures de printemps

 

Zéro ; coca zéro ;fromage à zéro pour cent ; chips de légumes ; pain sans sel ; zéro emploi;piscine sans eau ...

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans abécédaires
commenter cet article

commentaires

femmes russes Oise 07/01/2013 11:10


Alors vous, vous avez vraiment de l'imagination.

Dominique Poursin 16/01/2013 10:43



Qui êtes-vous?



Eeguab 06/01/2013 08:29


Ton blog a sept ans.Et alors?Moi j'y viens très régulièrement et le nombre de commentaires importe peu,quand on voit la "qualité" de certains qui s'apparentent au babillage. Rome, la magie opère
toujours.Comme Keisha je  dirais pas de bibliothèque proche?Bon vent Dominique.

Dominique Poursin 06/01/2013 09:26



Non, les commentaires je n'en manque pas! De ce côté je suis comblée. Bonne année Eeguab. Tous les vents me sont bons même du nord!



Mango 06/01/2013 08:00


J'aime beaucoup ce billet  comme résumé de ton année. 


Plein de remarques qui me plaisent!  Ne me déplaît que ce que tu dis de ton blog. Il a sept ans quand tellemnt  d'autres abandonnent en cours de route.  Bravo!  Surtout il ne
radote pas! La preuve ici! Tout m'intéresse mais je note ce que je connais: d'accord pour Chantilly, Le dîner, Rome évidemment, ta rose dans son grillage, te dernière photo et tout ce linge au
vent! Je retiens Tomboy et Le monde à l'endroit. Bonne huitième année avec à nouveau de belles surprises malgré le néant culturel qui nous guette (Partout , tu sais,  même ici près de
Paris!)  

Dominique Poursin 06/01/2013 09:22



Il faut beaucoup lutter pour préserver le peu d'activités intellectuelles qu'on peut encore avoir.



Anis 05/01/2013 18:50


En tout cas ce que tu racontes m'intéresse. Et Rome ce n'est pas rien, je n'y suis jamais allée. Nous sommes nombreux à avoir envie de culture et de voyage et de petits moyens. Chaque pas un peu
loin de chez moi me procure une joie indicible. J'ai adoré aussi Tomboy, cette réflexion sur le genre me passionne, il y a tellement de gradations dans un être. Ce qui compte c'est de faire de
découvertes, le plus difficile étant d'être heureux, et ça un blog... qu'il soit là ou pas... J'aie bien te lire, ta sensibilité un peu à fleur de peau c'est vrai...

Dominique Poursin 06/01/2013 09:20



Entièrement d'accor avec toi!



keisha 05/01/2013 17:57


Oh c'est triste, pas de bonne bibli pas loin?


Le monde à l'endroit,; c'est très bien, oui!


Les voyages : pas forcément lointains et exotiques, tu sais! Rome en mars, avec moins de chaleur qu'en été, c'est TB, non?

Dominique Poursin 06/01/2013 09:19



Je rêve de m'inscrire à nouveau dans une vraie médiathèque, et d'y aller fouiner toutes les semaines...!


 


Oui Rome c'est génial,en n'importe quelle saison! Je ne souhaite pas alller loin mais quitter mon trou le plus souvent possible, c'est aussi un des souhaits de l'année.



Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher