Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
28 juillet 2008 1 28 /07 /juillet /2008 23:44

le jour des Parques

 


Ce roman a été publié en 1968 pour la première fois

L’édition que j’ai eue entre les mains est Rivages ( Mystères).

 

Une jeune femme Sherry doit faire face à la violence de son mari qui prend régulièrement des hallucinogènes pour écrire ; perdant tout contrôle il a blessé Johnny leur petit garçon ; Sherry l’a assommé en retour. Légitime défense.

 

Pendant que son enfant est  en observation à l’hôpital, elle s’installe dans la pension Peabody, toute proche, tenue par un couple dont la fillette est retardée mentale. Dans cette pension se trouvent aussi trois vieilles dames ( les Parques) qui jouent aux Dames, observent les autres pensionnaires, et les spectacles occasionnels par la fenêtre( notamment l'arrivée des ambulances), et commentent…

 

Les Parques vont bientôt exulter, il  se passe quelque chose à la pension !!


En effet, Edward Rynhard le beau-père de Sherry a l’intention de faire divorcer son fils( alité chez eux et toujours dans les vapes) et d’obtenir la garde du petit Johnny. Pas facile, car Sherry est une mère modèle… Edward embauche Cliff un garçon de sa connaissance lui promettant un bon redressement de situation financière s’il réussit à prouver que Sherry n’est pas digne de garder son fils.

Cliff s’installe à Peabody . Sans scrupule, il va inventer toutes sortes de machinations, et nous faire craindre pour l’héroïne. Bientôt c’est une partie de bras de fer qui se joue entre les deux protagonistes….sous les yeux des Parques.


Pas mal, sauf que Sherry est un peu trop parfaite, Cliff un peu trop méchant. Et le papa de Johnny devenu fou et dangereux à vie ,à cause du LSD, c’est un peu exagéré…

Un roman  qui se lit avec plaisir en dépit de son manichéisme, car l'intrigue est bien conduite.


Partager cet article

Repost0

commentaires

ptipatapon 27/11/2011 19:04


Non. Je ne l'ai pas lu ni vu le film. J'ai commandé le livre à la bibliothèque en face de chez moi. En attendant Merci pour le chocolat, je vous dit merci pour le conseil...

Dominique Poursin 03/12/2011 10:04



Et moi, merci pour les commentaires!



ptipatapon 26/11/2011 00:25


Comparé aux deux autres romans dans la même collection, j'ai été plutôt déçu par "Le jour des parques". 


 


Je partage votre appréciation sur le trait trop forcé des personnages.


Le trio des parques aurait pu être mieux exploité, plus acide et plus mordant. 


L'intrigue est là, mais l'action traine à se mettre en place. 


Finalement le dénouement est plat et manque d'intensité dramatique.


Par curiosité, j'ai été jeté un coup d'oeil au film de Chabrol "La rupture", dans lequel Stephane Audran joue le role de la jeune femme parfaite.


 


Bien qu'il y ait eu quelques aménagements, Chabrol a du mal à nous faire partager cet acharnement à détruire la moralité de la jeune femme et à nous embarquer dans l'intrigue.


 


Charlotte joue une nouvelle fois sur le registre des apparences, mais ici avec moins de brio.

Dominique Poursin 26/11/2011 09:30



Pas un de ses meilleurs, c'est vrai! Les trois vieilles dames sont intelligentes mais un peu trop sages ! on aurait dû en faire de vraies pestes!


Par ailleurs cette façon de suggérer que le LSD rend forcément "fou"sans espoir de retour, est discutable...


Je ne sais pas si vous avez lu "Merci pour le chocolat", ou vu le film de Chabrol? Le film n''est pas mal du tout!



Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher