Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 octobre 2010 4 07 /10 /octobre /2010 22:59

Il ne s'agit d'aucun livre en particulier!

 

J'ai recopié dans un Télérama vieux de quatre ans, des séries de clichés à propos de romans qui venaient de sortir.  J'ai voulu réunir  un grand nombre de poncifs que l'on retrouve souvent dans les critiques de livres, notamment


le " véritable petit bijou" que l'on nous sert tout le temps.

Sans compter le "diamant brut".

et ...

le roman décapant

l'alchimie secrète

l'écriture fluide

le rythme effréné

On se libère des démons qui nous hantent ,

une arme contre la difficulté de vivre

( la littérature présentée éternellement comme cathartique)

les terreurs apocalyptiques

les surprenantes révélations

camper avec brio

l'univers riche en suspense

le corps à corps avec le lecteur

" c'est très physique"

le clavier des émotions... de la mélancolie...

les thèmes sensibles et la brûlante actualité

aux prises avec les conflits intérieurs...


 

 

 

C'est la prose des journalistes de Télérama, qui quelquefois m'agace prodigieusement, que vous lisez  là.

Notez  le romantisme particulier " Belle comme le péché"  ( il ne s'agit pas de littérature sentimentale, pourtant, car à Télérama ils n'en chroniquent pas...).

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

find cell 12/01/2012 12:39


Même si les romans ne sont pas tous de qualités égale, c'est toujours plaisant à lire et frustrant à refermer.J'ai beaucoup aimé aussi les quelques livres où les apôtres saint Marc, saint Luc et
saint Mathieu sévissaient. Espérons que la famille Vendermot deviennent comme eux, des récurrents.

Loïc 09/11/2010 08:21



Télérama est certes souvent agaçant mais reconnaissons-lui d'être le seul hebdmadaire véritablement culturel.



Dominique Poursin 13/11/2010 11:24



Moi j'aime bien Télérama! je le lis toutes les semaines, il y a plus de vingt ans que je lui suis fidèle.



Schlabaya 19/10/2010 09:27



"Nous ne sommes pas obligés de dire du bien de tel ou tel produit culturel, puisque nous ne sommes pas rémunérés par un organisme quelconque." Mais tu ne crois pas que le vrai travail des
critiques est incompatible avec le fait d'être payé pour dire du bien des livres ?



Dominique Poursin 20/10/2010 10:09



Oui !  je suppose qu'ils font ce travail de vraie critique pour eux-mêmes, et rendent une version édulcorée à leurs organes de presse...



Ys 13/10/2010 22:14



Ils ont quand même réussi à éviter les personnages attachants et le talent de conteur :-)



Dominique Poursin 20/10/2010 10:12



Pour moi, si un article est bourré de clichés, c'est que le critique ne savait trop quoi dire ou ne voulait pas dire certaines choses, et se dissimule derrière ce mur.



Eeguab 09/10/2010 19:23



Fidèle à Télérama  je suis très très critique à son propos.Mais je pense que ce n'est pas le sujet de ce billet.Ma critique va bien au delà de la forme.



dasola 09/10/2010 15:18



Bonjour Dominique, c'est excellent. Tu dis qu'il s'agit de Télérama mais je pense que d'autres journaux emploient les mêmes expressions. Pour le cinéma, c'est pareil.  Même moi qui ne suis
pas critique, je sais que je me répète, mais il est vrai que je ne suis pas critique à Télérama (ou ailleurs). Bonne après-midi.



Dominique Poursin 09/10/2010 17:42



Je me propose de faire le même travail avec des journaux très différents de Télérama, pour voir les différence de vocabulaire e d'approche.


Les bloggeurs ne sont pas visés. Nous ne sommes pas obligés de dire du bien de tel ou tel produit culturel, puisque nous ne sommes pas rémunérés par un organisme quelconque.


Oui les critiques de cinéma parlent aussi pour ne rien dire, parfois. C'est très  difficile de faire de bonnes critiques. Personnellement, j'ai renoncé à parler de cinéma sur mon blog.



Dominique 09/10/2010 11:47



C'est dur de se renouveler, que l'on soit critique ou simple boggeur
Ton billet est amusant comme toi mais je ris un peu jaune car si je passe au crible mes billets je suis certaine de trouver des phrases répétitives et banales ... tant pis !



Dominique Poursin 09/10/2010 17:35



Peu importe que les phrases soient banales si elles informent réellement sur le contenu et la forme de l'ouvrage en question. Ce que, à mon sens, Télérama renonce assez souvent à faire!



Eeguab 08/10/2010 20:12



Géniale ton idée,vraiment et si juste.Je suis abonné à ce journal depuis 25 ans et j'en ai souvent assez de son prêt à penser et de son hémiplégie bien orientée.Je veux résilier chaque année et
ne m'y suis pas résolu car j'y trouve malgré tout des choses intéressantes mais cet hebdo n'est vraiment pas pluraliste.Je leur ai écrit quatre fois.



Dominique Poursin 09/10/2010 17:33



Je suis abonnée depuis longtemps aussi! Et  je n'ai pas l'intention de renoncer à la lecture de Télérama, qui est comme tu le dis, intéressante sur plusieurs points. Les critiques de livres
ne sont pas ce qu'ils font de meilleur! Trop de louanges inutiles sur certains titres, et pas assez de...vraies critiques justement!



keisha 08/10/2010 15:14



A lire ton billet précédent, je me disais, ouh là , pas envie de lire ce roman, trop de compliments...


Maintenant je comprends, tu t'es bien amusée, et tu as raison! parfois les journalistes en rajoutent...


Une leçon pour nous aussi, qui avons nos expressions chouchous, bien surement, non?



Dominique Poursin 08/10/2010 15:24



Franchement, ce que j'ai recopié vient uniquement de Télérama!


En gros, je crois que les critiques abusent du vocabulaire de la joaillerie ! les petits bijous, purs joyaux, et diamants bruts en particulier!



Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher