Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 février 2012 3 29 /02 /février /2012 19:16

les soldats del'aubeAA300  

Seuil-Policier, 2003. 450  pages.

Titre original : Dead At Day Break


Nous sommes à Johannesburg. Zatopeck Van Heerden, dit «  Zet », est un policier alcoolique et dépressif comme c’est souvent le cas. Son collègue Kemp lui confie une affaire pour tenter de le remettre à flot.

Un certain Johannes Jacobus Smit a été assassiné, torturé à la lampe à souder, et cambriolé car son coffre est vide. Ce coffre devait contenir un testament en faveur de Wilma sa maîtresse, et sans doute des dollars américains reconnus à un emballage oublié par le ou les tueurs.

Van Heerden est mis en relation avec  Hope, avocate de Wilma. Il découvre que Smit était unnom d’emprunt. Le défunt se dissimulait sous une fausse identité depuis des lustres.

Pendant sept jours d’enquête, Zet va de surprise en surprises, car la victime a eu un passé tourmenté qui plonge ses racines dans des faits anciens que d’autres personnes ne veulent pas voir ramenés au grand jour.

Pendant la durée de l’enquête, en alternance, Van Heerden raconte sa vie, en vue d’expliquer pourquoi il est si dépressif. Sa vie c’est trente huit ans, orphelin de père très jeune, proche de sa mère , des aventures amoureuses qui tournent mal, la vocation de policier…

J’ai eu un peu de mal avec ce roman que j’ai failli lâcher à plusieurs reprises. Le côté policier n’est pas en cause. Cette enquête est fort bien menée, conduit à des faits intéressants, en rapport avec l'histoire du pays,  avec ce qu’il faut d’action.

Mais le récit autobiographique de Van Heerden m’a ennuyée, car je l’ai trouvé bien conventionnel dans on traitement, plein de cliché, et trop sentimental. Ce récit n’a rien à voir avec l’affaire en cours ne s’y rattache à aucun moment. Zet est un fils à maman, voilà le bilan, et cela se confirme à la fin du livre : sa nouvelle amie est aussi une amie de sa mère etc.…

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Lecture policiers
commenter cet article

commentaires

Nico 05/06/2012 11:29


Sur l'histoire de l'Afrique du Sud, j'avais pour ma part apprécié Un arc-en-ciel dans la nuit, de Lapierre (même si ce n'est pas un roman). Sinon il paraît que L'Alliance est très intéressant et
complet (bien qu'un peu long je crois).

Dominique Poursin 16/07/2012 09:56


Lapierre, je crois qu'il écrit des romans historiques très romancés?


Nico 04/06/2012 22:00


J'ai beaucoup aimé ce roman, notamment, contrairement à toi, la partie autobiographique: cette alternance des deux intrigues m'a particulièrement plu. Mon seul bémol: j'aurais souhaité que la vie
en Afrique du Sud soit plus développée. Mais ce fut une très bonne lecture, d'une façon générale.

Dominique Poursin 05/06/2012 09:49



c'est un de mes auteurs de polars préférés malgré tout! Je l'ai découvert  il y a quelques années, je chronique tout ce que je lis de lui.


Ces dernières années j'ai lu des romans ( pas toujours policiers) se déroulant en Afrique du sud. Déon Meyer, mais aussi Caryl Ferey, et Karel Schoemann pour le non policier. J'ai aussi vu au
moins un film ( Invictus) ; je ne savais rien, ou presque, de l'Afrique du sud, un pays passionnant.


Le prochain sur ma liste "Meyer" c'est la Trace...



Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher