Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 décembre 2010 6 18 /12 /décembre /2010 00:15

le goût des pépins de pommeAnne Carrière,  2010-268 pages

Der Geschmack von Apfelkernen, 2008.

 

Iris a hérité de sa grand-mère une propriété avec un grand jardin. 

La vieille dame vient de décéder d’une pathologie apparentée à la maladie d’Alzheimer. Iris était sa seule petite fille vivante.

 

La jeune fille  prend possession de la maison, et réfléchit aux événements qui se sont déroulés là, quelquefois en sa présence, car elle venait en vacances y séjourner avec sa cousine et une amie. Des événements tragiques,  en rapport avec le pommier du verger, ainsi qu' avec le tilleul… Elle découvre que la maison et le jardin sont entretenus par l’instituteur du village qui aimait beaucoup sa grand-mère.

 

Plongée dans les souvenirs, mais toujours active, elle rencontre dans ses déambulations, un jeune homme qu’elle espérait  trouver là, sans se le dire clairement, ni lui non plus. Ces quelques journées se passent donc en réminiscences parfois douloureuses, et flirt ironique dont la fin est attendue.

 

C’est là un roman familial qui manque de presque tout ce qui faisait la force de » Purge ». Il y a trop de romantisme dans ces pommiers qui se mettent à donner des fruits en juin, après avoir accueilli des amants sous leur ramure la nuit précédente, dans ces héroïnes qui meurent à petit ou grand feu, dès la première déception sentimentale, et tout cela agace et ne tient pas vraiment la route. Les descriptions très soignées  mais plates font penser à de bonnes rédactions scolaires.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Anis (La librivore) 20/12/2010 18:03



J'avais entendu mon libraire en dire du bien... Et j'avais retenu le titre. Mais bon, voilà, quelques critiques et d'autres points de vue donnent une autre perspective...



Lilly 18/12/2010 12:33



Je l'ai acheté à ma mère pour Noël... on va dire qu'elle a lu et aimé bien pire (moi aussi d'ailleurs ;)).



Dominique 18/12/2010 08:51



Ah enfin quelqu'un qui est comme moi, je désespérais, je suis moins courageuse que toi je n'ai pas fait de billet, ce livre m'est tombé des mains de mièvreries


j'appelle ça un livre "cucu pralines', histoire sans intérêt, personnages fâlots 
Voilà nous serons au moins deux



Dominique Poursin 18/12/2010 10:58



On peut même ajouter que l'auteur égrène des citations  du genre  le souvenir c'est ce qui reste après que l'on a tout oublié, des sentences que monsieur de la Palice n'aurait point
reniées!


 


Je suis sûre que nous ne sommes pas que deux...



keisha 18/12/2010 07:54



A force d'attendre ce roman, qui passe entre les mains de lecteurs pas pressés, je vais finir par annuler ma réservation à la bibli, surtout après ton billet et quelques autres plus mitigés. mais
la curiosité risque quand même de l'emporter, on verra.


Bon week end!



Dominique Poursin 18/12/2010 10:53



Bon weekend à toi!



Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher