Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
18 mars 2013 1 18 /03 /mars /2013 00:10

garp

Points-romans, 648 pages.


En 1942 Jenny Fields fille unique du roi de la Chaussure est envoyée à l’université Wellersley, non pour y faire des études mais pour y trouver un mari. Outrée, elle quitte l’établissement et suit une formation d’infirmière pour gagner sa vie. Elle aime ce métier : la guerre lui amène toute sorte d’hommes blessés , estropiés, dont elle s’occupe avec zèle. Les hommes valides, elle les tient à distance, car elle ne veut pas se mettre au service de l’un d’entre eux. Jenny n’a pas lu le «  Deuxième sexe » de Simone de Beauvoir, non encore paru en librairie, mais elle en approuve les principaux arguments…

Jenny voudrait avoir un enfant mais sans en payer le prix ( «  partager son corps et sa vie ») un prix qu’elle juge très élevé. Elle se fait mettre enceinte  par un soldat mourant, Garp. Son fils s’appellera Garp TS ( un nom, et deux initiales pour un prénom). Elle va tenir l’infirmerie de Steering une école de garçon très bien, où Garp pourra faire ses études  plus tard.

 

C’est un roman-fleuve qui prend sa source aux circonstances de la conception de Garp et progresse vers l’ultime rejeton de sa descendance.  A coups de péripéties loufoques, tragiques aussi, mais que l’on ne prend pas vraiment au sérieux, car les personnages sont plus ou moins des caricatures ou des parodies . Irving exploite une veine comique (geste, situation, langage)pour raconter une histoire empreinte d’un fort potentiel de dérision.  Les personnages ont moins d’importance que les événements et  si au début, je me suis intéressée à Jenny , par la suite, je me suis sentie assez loin d’elle et des péripéties engendrées par l’auteur, tout en admirant la maîtrise dont il fait preuve dans le genre burlesque.

La narration, dans ce roman est par trop explicite. Je n’y ai pas trouvé d’ambigüité, de zones d’ombre, de subtilité.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Valentyne 04/04/2013 12:38


Recoucou


Le livre de John Irving que je préfère est "l'oeuvre de Dieu, la part du diable" et ensuite "Dernière nuit à Twisted River"


Bonne journée ;-)

Dominique Poursin 06/04/2013 09:59



Garp n'était que son premier roman... J'essaierai de le lire encore!


Bonne journée ensolleillée. Mais froide.



Valentyne 01/04/2013 14:04


Un livre  que j'ai lu à 18 ans (plus de 20 ans donc) que j'ai adoré : du coup, j'hésite à le relire , je risquerai d'être déçue si j'ai trop changé, non ? 


bon lundi de Pâques ;-)

Dominique Poursin 04/04/2013 10:32



Lorsque je relis un livre lu il y a longtemps, forcément il ne me fait plus le même effet. Et parfois, je me demande comment j'ai pu l'apprécier. Mais dans certains cas les retrouvailles se
passent bien...



Choupynette 23/03/2013 20:55


j'ai beaucoup aimé pour ma part, même si des années après, je n'en garde qu'un très vague souvenir. Il faudrait que je le relise, tiens!

Anis 20/03/2013 14:48


J'en ai beaucoup entendu parler mais je ne l'ai pas lu. il me semble que c'est devenu presque un classique.

Dominique Poursin 21/03/2013 10:14



Oui et de temps à autre je m'efforce de découvrir des "classiques " que je ne connais pas.



Lilly 20/03/2013 13:20


J'en garde un assez bon souvenir alors que ma lecture avait été assez laborieuse. Comme toi, je reconnais la maîtrise d'Irving, mais il manquait quelque chose...

Dominique Poursin 21/03/2013 10:13



Le comique doit suggérer un propos plus sérieux, sous-jacent. Ici, semble-t-il, tout n'est que dérision.



dasola 18/03/2013 23:01


Bonsoir Dominique, je n'ai vu que le film adapté de ce roman avec Robin Williams:plutôt bien avec Robin Williams et Glenn Close (1982) mais cela ne m'a pas forcément donné envie de lire le roman.
Je reprocherais à J. Irving d'écrire des romans trop longs. Bonne soirée.

Dominique Poursin 21/03/2013 10:09



Je veux bien qu'onme conseille un autre Irving... différent de celui-là.



keisha 18/03/2013 07:18


C'est devenu un classique, ce Garp. Mais le dernier ou avant dernier de l'auteur m'est tombé des mains, trop lent à mon goût; on change, quoi.

Dominique Poursin 21/03/2013 10:08



Je voulais découvrir cet auteur dont on dit tant de bien! Je n'en lirai sans doute pas d'autres, à moins qu'il n'ait un style différent ailleurs.



Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher