Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
7 mars 2010 7 07 /03 /mars /2010 15:58

Voici le billet N° 773 ; on se rapproche du 777, un nombre qui donne envie de faire une pause vraiment prolongée ( tout comme le 666 qui m'attirait beaucoup).

 

Cela tombe bien! je n'ai plus guère envie de rédiger des articles en ce moment. La muse me déserte,  mon nègre rédacteur s'est fait kidnapper ( de toute façon il était vraiment nul, je ne le regretterai pas). Jen'aime plus que les têtes de nègres... pardon les meringues chocolatées.

 

 

 

 

 

 Pour l'enfance

 

La Chèvre de Seguin

 

 

Le premier livre que j'ai lu en entier : La  Chèvre de monsieur Seguin. C'était avant 1960, ce n'est pas d'hier... Ce texte se présentait sous la forme d'un album illustré, mais le texte était intégral à l'exception du petit laïus que Daudet adresse à un nommé Gringoire ( le début du texte).

J'ai vraiment adoré cette première lecture, j'ai admiré la chèvre, j'ai pleuré pour elle, j'ai appris le texte par coeur,et rencontré des mots inconnus tels que "digitales pourpres",houpelande , lambrusque, et tant d'autres mots. Les mots inconnus me fascinaient et je tardais à en regarder la signification dans le dictionnaire.

 

Je me suis identifiée à cette chèvre et cela dure encore!

 

 

 


La Fleur du Mékong aventures de sorcellerie et d'amour en pays asiatique

 

Cette jeune fille que vous voyez sur la première de couv s'appelle Ania, elle est capturée par un sorcier nommé Phipo et ses acolytes. Ils ne veulent pas la violer non pensez vous! on est dans la Bilbliothèque idéale, ils la croit douée de pouvoir spéciaux. elle doit pouvoir trouver la fleur noire... bref son ami réussit à la sauver. Et la fleur noire ? je ne sais pas : je connais la tulipe 'noire" qui est violette en fait et qu'on appelle "queen of the night".

L'action se passe à Luang-Prabang au Laos. C'était mon premier contact avec l'Asie, ensuite pendant une longue période je ne cessais plus d'imaginer et d'écrire des " aventures asiatiques"...

 

 

La Fleur du Mékong

 

 

 

Rose et ses sept cousins de Louisa May Alcott ( la plupart des lectrices ont préféré les 4 filles du Dr

March...)

 

Mais Rose avec sept cousins n'a que l'embarras du choix ( on peut se demander quel cousin elle épousera plus tard, je n'avais pas misé sur le bon...)

 

Rose et ses sept cousins

 


La Contesse de Ségur : je choisis les Deux nigauds parce que c'est son seul roman amusant.

 

 Quelle rigolade! Simplicie et Innocent quittent leur Bretagne natale our allet étudier à Paris . Innocent sera pensionnaire à l'Institution des jeunes savants (où bien sûr il n'apprend qu'à recevoir des gnons etse faire voler ses affaires) . Simplicie la fille n'a pas droit à l'étude, évidemment. Elle apprend à seconder sa tante dans les tâches ménagères. Elle se fait aider de sa bonne, terrifiée elle aussi d'avoir quitté sa cambrousse pour la dangerreuse capitale... mais le meilleur ce sont ces deux Polonais dont on ne retient pas les noms qui serventde chevaliers servants...

 

les deux nigauds

 

 

Heidi,  son grand-père , son pote le chevrier, son amie Clara, et le Docteur...

 

les Alpes, les chèvres, l'amitié avec Clara l'amie citadine.

Orpheline, Heidi va vivre de sa propre initiative avec son gran-père dans les Alpes suisses.

Elle boit beaucoup de lait, du lait de chèvre, des chèvres qu'elle garde en compagnie du chevrier ( Pierre?). J'aimais le lait que buvait Heidi, mais dans la réalité, je ne buvais que du soda citron et du chocolat ...

Heidi doit passer l'hiver à la ville chez son amie Clara et le Docteur. Clara vit seule avec son père ( comme Heidi avec le grand-père) mais elle est paralysée des jambes : c'est -à dire ai-je compris plus tard qu'elle souffre d'un genre d'hystérie, dont elle guérira mystérieusement chez Heidi et son papy "grâce au grand air de la montagne"...

Heidi reste attachée à la montagne et ne profite pas de la ville. La ville, ce peut-être Zürich, Genève, ou Vienne, de toute façon, elle n'estpas décrite.

Dans les albums suivants, Heidi devient grande.... elle enterre son papy...

J'ai été très surprise qu'elle épouse le chevrier, je n'aurais pas voulu d'un tel parti...

.

Heidi and her grandfather

 

 

les contes  de Perrault  ( La Barbe bleue surtout)

Barbe bleue

 

 

 

 

 

Pour  l'adolescence

La Mère de Pearl Buck

 

 

 

Sa majesté des mouches ( découvert à 15 ans)  enfin lu en anglais l'an passé

 

Samajesté des mouches livre de poche 1968

 

 

Le Lys de Brooklin de Betty Smith ( dans l'édition que voici, sortie du grenier de mes grands-parents à l'âge de 12 ans) j'y ai presque tout appris à l'époque. l'Amérique, ce que c'est qu'une vraie  famille, la découverte de la sexualité, l'alcoolisme,  la précarité sociale....!

 

 

 

Le Lys de Brooklingpeggy ann Garner Francie Nolan

Peggy Ann Gardner ( Francie Nolan) dans le film d'Elia Kazan adpté du Lys de Brooklyn

 

 

Les Misérables de Victor Hugo l'année suivante : là aussi, j'ai presque tout appris de la vie, en trois tomes...
( je n'ai pas retrouvé la couverture d'origine)

 

  miserables-1982-06-g

Lino Ventura (le meilleur Jean Valjean) et Cosette

 

Dostoïevski les Possédés ( maintenant je ne supporte plus ce bouquin...)

 

 

 

Kafka Franz La Métamorphose  (Edition livre de poche)

 

 

Stendhal Le Rouge et le noir (Folio classique)

 

 

Lautréamont



Maldoror 4






 

 

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

K

Ce qu'il y a de bien dans les blogs, c'est qu'il n'y a pas d'obligation!! Tu écris quand tu veux, ce que tu veux!  Ceci dit, j'espère bien que tu n'arrêteras pas!  J'ai beaucoup aimé voir
tes choix de lecture bien particuliers!


Répondre


Je ne les trouve pas si particuliers mes choix. Ce qu'il y a d'un peu spécial c'est que je n'hésite pas à parler de livres que je n'ai pas trop aimé( voire pas du tout), à dire pourquoi.


Oui on peut écrire ce que l'on veut en principe. En fait , je ne me sens pas si libre que cela...



D

Bonsoir Dominique, d'abord votre nouveau "look" de blog me plaît bien. Sinon, pour ces lectures: je retiens la Métamorphose et surtout La Montagne magique découverte grâce à ma maman, je l'ai lu
entre 20 et 30. Il fait partie des romans à lire avant de mourir, et j'espère que vous arriverez au 778ème billet.Bonne soirée.


Répondre

Tiens, on se revouvoie?

Oui ce sont des lectures essentielles ; j'ai lu la Montagne magique plus tard que vous. Mais ce fut également une grande révélation.
Sûrement le chef d'oeuvre de Thomas Mann.

Quelquefois je me dis qu'il faudrait recentrer ce blog sur quelques relectures prioritaires.


K

J'adore ton nouveau design!!!! Nous sommes trois à l'avoir adopté.
Tu peux ajouter une chouette image de fond si tu veux, c'est facile, et hop!
Et puis le nom de ton blog (ne te tracasse pas pour les photos)


Répondre

Voilà encore des changements...!
Le nom de mon blog je ne l'apprécie guère.


K

Les 4 filles je l'ai lu en anglais, version complète non arrangée.
Le 1000 ème article? Je viens juste de dépasser les 350, il y a de la marge!


Répondre

Lorsque je lis en anglais, dans le meilleur des cas, je comprends l'intrigue, et même la plupart des détails, mais j'ai tout de même l'impression de passer à côté de ce que le livre réserve de
meilleur, notamment les descriptions fouillées (s'il y en a...).


L

Je suis partisan de rajouter des chiffres entre 773 et 777. Allez, ne lâchez pas !


Répondre

Merci!


K

Tiens, je pourrais te dire où est passé ton ghost writer...
Ah Le lys de Brooklyn, lu et relu... Et j'ai reçu aussi La filleule du Docteur March, hein, tu le connais?
N'aie pas peur des nombres, ils ne signifient pas grand chose, quoique, le 1000 ème, ce serait à fêter!


Répondre

j'aimerais bien relire les quatre filles du docteur, pour commencer...je ne m'en souviens pas très bien.
Le millième, tu le fêteras avant moi!


D

Le lys de Brooklyn est un de mes livres fétiche, lu très tôt je me souviens d'avoir fait corps avec cette famille, leurs difficultés   je n'avais plu pensé à ce livre depuis longtemps
j'en suis toute émue


Répondre

On a fait la même lecture  au même âge peut-être...!

Je ne l'ai plus, mais j'ai retrouvé le même sur  un site de vente de livres d'occasion! la même couverture, le même aspect que celui que j'ai tenu entre les mains...!

Je ne l'ai pas acheté, préférant ne pas relire un texte qui pourrait peut-être me décevoir à présent.

Elia Kazan l'a adapté au cinéma...


M

J'aime l'idée de classer tes livres préférés par tranches d'âge et j'espère que tu dépasseras bientôt le 777ème billet! 




Répondre

Je ne devrais pas dépasser le 777 : on dit que c'est le nombre farpait..!


A

J'ai toujours un intérêt très particulier pour les lectures d'enfance, quelque chose qui me touche dans ce sujet... Très bonne idée cette rétrospective des lectures préférées en tout cas, je vais
peut-être m'y coller.


Répondre

C'est agréable de retrouver sur le net les couvertures d'époque des livres que l'on n'a plus.


Y

Tu as triché là, c'est quinze livres :-) Je constate à nouveau que tu n'as pas les mêmes goûts que tout le monde, enfin que la majorité, c'est ce qui fait ton originalité : ne t'arrête donc pas au
777, saute à pieds joints !


Répondre

Quinze livres pour les moins de quarante ans. Les doyennes de blog ont le droit d'en citer cinq à dix de plus suivant leur longévité.


Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher