Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
2 octobre 2010 6 02 /10 /octobre /2010 09:37

Définition ordinaire :

L’éloignement de deux personnes affaiblit l’affection qu’elles se portent mutuellement.

 

 

Origine

 


 

Proverbe latin. Ce proverbe trouve sont origine dans un poème de Properce (Ier s. av. J.-C.) extrait d’Élégies.

 

 

 

Loin des yeux …dans cette citation, Cela signifie que  cette personne a quitté l’aire (ou la réserve) de vos fantasmes, identifiables ou non.  Vous ne la « visualisez «  plus ou rarement.

Lorsque votre esprit vagabonde ( ça peut aller d’une seconde à une heure ou plus) il met parfois ou souvent en scène des personnes  que vous connaissez, soit dans la vie réelle , (vous les voyez tous les jours ou de temps à autre, ou vous les avez connues autrefois et ne les voyez plus) soit dans l’imaginaire (film, livres, silhouettes personnages fabriqués à partir d’on ne sait quoi…).

Vous les mettez en scène spontanément soit c’est une imagination éclair, soit c’est déjà dans un décor,  soit vous en faites le personnage d’une saynète. Il y a aussi ces personnes que vous avez vues en rêve et que vous croyez reconnaître.

Vous ne mettez plus guère  X  en scène,  cela signifie qu’il n’est plus de vos fantasmes familiers.

Il peut avoir été refoulé et subsister dans la zone plus profonde des fantasmes qui n’apparaissent  pas ou difficilement à la conscience.

Il peut aussi avoir réellement cessé de vous servir, ou de vous desservir, et ne plus subsister que dans des souvenirs peu  mêlés d’affectivité.

Comment le savoir ?

Si vous recevez des nouvelles de cette personne, vous n’éprouverez pas grand-chose, si elle vous contacte, vous voudrez être poli et répondre et cela sera un peu difficile. Mais pas trop. Si elle peut vous être utile, vous aurez quelque peine à faire ce qu’il faut.

En revanche, si vous ressentez du désagrément, un rejet violent, un sentiment assez fort, c’est qu’elle appartient encore à la réserve de fantasmes (ceux qu’on ne veut  pas  ramener à la surface).

Loin des  yeux, ne signifie pas que vous oubliez cette personne à force de ne plus la voir dans la réalité, ou de ne plus avoir de ses nouvelles. Cela ne veut pas dire non plus que les personnes que vous voyez souvent ou très souvent, vous pensez à elles.

Evidemment si cette personne partage votre vie, elle fait partie du matériel fantasmatique (superficiel, lointain, voire les deux) que vous utilisez. Souvent, c’est une image d’elle déjà passée que vous fantasmez.

Mais dans certains cas, rares, elle n’en fait plus partie. Seulement, vous, faites encore partie de son matériel à elle, et vous le savez. C’est ce qui vous préoccupe et vous fait penser encore à elle. Dans ce dernier cas, elle est loin du cœur, mais vous ne pouvez vous permettre de la tenir loin des yeux…

Loin des yeux, loin du cœur, c’est un constat : cette personne je la mets en scène rarement ou pas du tout. J’ai peine à me souvenir à quoi elle ressemble. Je suis obligée de regarder une photo, ou de rechercher un document.  Je n’éprouve rien pour elle. Ni peine ni plaisir ni regret. Quand je vois la photo ou le document qui me la rappelle, ce n’est pas différent de ce que j’ai tenté d’imaginer. Un peu plus net.

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher