Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
30 juin 2014 1 30 /06 /juin /2014 16:23

  the black Tower,35,-76 AA300 SH20 OU08

1ere publication : 1975

 

L’inspecteur Adam Dalgliesh devait rencontrer le Père Baddeley , aumônier à Toynton Manor, établissement spécialisé pour les handicapés de sclérose en plaque. Ancien ami de son père, ce pasteur li demandait conseil par écrit , très probablement à cause d’une affaire criminelle, car ils ne se fréquentaient pas.

Le rendez-vous fut remis à cause d’une maladie de Dalgliesh. Lorsque, à peine convalescent, il arrive à Toynton Manor, belle propriété du Dorset, installée sur une falaise dominant la mer, Dalgliesh trouve le père Baddeley mort d’une prétendue crise cardiaque, incinéré, et enterré. Cette mort a été précédée du suicide d’un malade en fauteuil roulant, qui s’est précipité du haut de la falaise.

Adam enquête, sans se faire remarquer, croit-il ; il a hérité de la bibliothèque du père Baddeley et prétend vouloir rester quelques jours supplémentaires pour trier les livres.

Le policier poète est venu dans le Dorset, avec des œuvres de Thomas Hardy, des pensées morbides, et des rêveries mélancoliques que partagent quelques ns des infortunés pensionnaires de Thornton Manor.  Les principaux acteurs du drame sont des infirmes le directeur du centre, un médecin dépressif qui avait perdu le droit d’exercer, et vient tout juste de le retrouver, un serviteur difforme, la femme du médecin dépressif, sa maîtresse, une infirmière, et un bienfaiteur qui ne plait pas à Dalgliesh. PD James décrit avec le même talent le fauteuil roulant, le corps souffrant, les troubles existentiels, la mer et la falaise abrupte, un petit bouquet bien composé, une lutte à mort, le contenu d’un garde-manger, l’architecture d’un monument… l’atmosphère compte davantage que l’intrigue mais je ne m’en plains pas.

Partager cet article
Repost0

commentaires

Sibylline 30/06/2014 19:15

Les premiers Dalgliesh étaient excellents! Je me souviens en particulier de "Un certain goût pour la mort"!...

dominique 02/07/2014 13:36

d'après Wikipaedia, la dame a presque 94 ans!

Sibylline 01/07/2014 20:42

Même chose pour moi. Elle a perdu la sincérité et l'élan du début...

dominique 01/07/2014 11:05

J'ai adoré un certain goût pour la mort! Il m'en reste quelques un à lire ( tous assez anciens). Je n'aime pas tellement ceux des années 2000...

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher