Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
19 mars 2010 5 19 /03 /mars /2010 00:37

The Private Patient

  Titre français " Une Mort esthétique"


Penguin 496 pages

 

Rhoda 47 ans, consulte en chirurgie esthétique le docteur Chandler-Powell. Une cicatrice lui défigure le visage, infligée par son père ivre lorsqu'elle avait seize ans.

Pourquoi l'enlever maintenant ? S'enquiert le docteur.

Je n'en ai plus besoin affirme la patiente.

Phrase énigmatique!

Rhoda est aussi une femme énigmatique dont on sait peu de chose. Elle n'a guère de famille et s'en tient à distance. Pas d'enfant ni de relation intime, juste un ami bien plus jeune, Robin, comédien raté, homme d'affaire raté, dont elle apprécie la compagnie, qu'elle aide financièrement, dont elle écoute volontiers les divagations.

 

Nous savons aussi depuis la première phrase que Rhoda sera assassinée juste après son opération dans trois semaines et demie.

Elle a choisi de se faire opérer dans la clinique privée du docteur à Stone Cheverell dans la Dorset. Un de ces endroits magnifiques dont PD James a le secret. Le manoir est flanqué de deux petits cottages où vivent certains des futurs suspects : l’assistant du docteur Marcus aux sentiments ambivalents pour son maître, sa sœur Candace qui n’aime pas que cette  Rhoda  vienne rôder.

par chez eux, l’intendante  Hélène tout aussi mécontente de cette patiente,

Tout autour un champ est planté de pierres tombales en cercle, au milieu une plus grande est celle d'une jeune femme Mary Keytes, brûlée comme sorcière trois siècles plus tôt. Le lieu est quelque peu maudit....la jeune servante Sharon est littéralement fascinée par cette sorcière, on se demande bien pourquoi…

Journaliste d'investigation, Rhoda a soulevé pendant sa carrière brillante quelques lièvres et ne s'est pas fait que des amis...

 

Ce n'est pas le meilleur PD James mais ce roman a des qualités. Il se lit sans ennui. Sauf les affaires de cœur de Dalgliesh ( un mariage rien de moins!) et celles de Kate Miskin ( rupture évidemment) qui m'ont absolument gonflée...!

 

J'ai bien aimé qu'au moment d'être assassinée Rhoda croit voir en son agresseur, (dont elle ne sait rien pas plus que nous…)  le fantôme de son père défunt qui lui reproche d'avoir fait enlever la précieuse cicatrice....

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

pom' 28/03/2010 08:50


cela fait longtemps que je ne lis plus cet auteur, ils font partis de ces auteurs avec des période où j'en loupe aucun puis passe à d'autre


Dominique Poursin 28/03/2010 14:41


Je suis comme toi!

J'ai beaucoup lu PD James pendant quelques années à partir de 1996, je crois, où par hasard j'ai lu un roman d'elle qui m'a plu ( Meurtre dans un fauteuil).

Puis je l'ai lâchée aussi, à cause d'un roman assez ennuyeux ( peut-être bien A visage couvert)

...et je l'ai reprise en 2007 seulement, ayant découvert un très bon roman d'elle à  nouveau, d'où sa présence sur le blog....


dasola 21/03/2010 11:15


Bonjour Dominique, il s'agit bien d'une mort esthétique en français? Quel courage de lire en anglais, moi, je ne l'ai pas (le courage). (surtout que les PD. James, c'est des pavés). Je te souhaite
un bon dimanche.


Dominique Poursin 21/03/2010 14:45


Oui, le titre français est "une mort esthétique" un jeu de mot pas trop mal pour cette histoire.

L'anglais utilisé par PD James  est presque semblable à celui que j'ai appris à l'école. Je n'ai donc pas de gros efforts à fournir. C'est un peu différent avec les deux autres que j'ai lu ces
derniers mois ; notamment Tana French ( américaine) se sert de tournures et de mots dont je n'ai pas trop l'habitude.


Ys 19/03/2010 13:45


j'aime bien PD James. Quand je l'ai découverte, j'en ai lu plusieurs de suite avec grand plaisir, mais je dois dire que voilà longtemps que je n'y suis pas retournée...


Dominique Poursin 21/03/2010 14:35


Mes préférés sont Innocent Blood ( la Meurtrière) et " Meurtre dans un fauteuil" ( The Black Tower). Mais je n'ai pas tout lu, loin de là!


keisha 19/03/2010 09:50


Il y a du temps que ma bibli n'achète plus de nouveautés en anglais, mais j'ignore si beaucoup les empruntent et il y a quand même un bon stock existant, c'est là que j'ai trouvé les Daphne du
Maurier et Virginia Woolf.
Mais je n'ose pas leur en demander...


Dominique Poursin 21/03/2010 14:33


Eh bien, c'est pareil dans toutes les bibliothèques,ils ont des classiques en anglais ( et même espagnol, allemand et italien) assez souvent en édition bilingue et peu de nouveautés.

Virginia Woolf, même en français,quelques titres sont durs pour moi!en particulier Mrs Dalloway...


keisha 19/03/2010 09:27


J'ai lu tous ses romans, sauf celui ci. Du classique, bien fait, en général. Ah bon Dalgliesh se marie... De toute façon il est toujours emprunté à la bibli, j'attendrai patiemment!


Dominique Poursin 19/03/2010 09:40


En français il est toujours emprunté c'est vrai.

Ces temps-ci  la bibliothèque dans laquelle je me fournit propose des nouveautés en langue originale! Il faut en profiter.
J'en ai encore quelques uns à lire, des vieux.

Les passages sur la vie privée de Dalgliesh manquent de relief. C'est ce que j'ai le moins aimé dans ce roman. Heureusement, cela n'occupe pas trop de place....


Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher