Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 novembre 2009 7 08 /11 /novembre /2009 00:36

 

On avait dit au vicaire tout à fait par hasard «  Vous devriez faire de la poésie » et le vicaire avait composé un poème, entre autres,dont les deux premiers vers étaient :

 

«  J'aime la bonne soupe

Le soir après les vêpres »

 

Il la montra au curé qui lui dit : «  Pour la première fois, ce n'est pas mal cette histoire de soupe ; mais ça ne rime pas et ça n'a pas de rythme. A mon avis, si vous n'alliez pas si souvent à la ligne, ça serait de la prose ».

 

Et le vicaire concéda qu'il pourrait introduire quelque coupe. «  Une coupe de vin ça n'est pas déplacé dans un bon repas et ça rime avec soupe. C'est ennuyeux pour les vêpres, dit-il, je ne vois que cèpes, mais il manque un «  r ». Est-ce permis? Ou alors lèpres, mais comment introduire ce mot dans un morceau si joyeux? »

 

«  Voyez-vous, fit le curé, c'est là la difficulté de la poésie. »

 

Et le vicaire haussant les épaules conclut «  c'est un genre faux », et n'en écrivit plus jamais d'autre.


 

Référence «  128 poèmes composés en langue française de Guillaume Apollinaire à 1868 »choisis et présentés par Jacques Roubaud, (pièce N° 96) Gallimard, 1996.

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Lectures poésie
commenter cet article

commentaires

Mango 08/11/2009 07:28


Anecdote amusante pour ouvrir le dimanche poétique! :)


Dominique Poursin 08/11/2009 13:23


L'humour c'est important.


Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher