Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
6 janvier 2010 3 06 /01 /janvier /2010 16:12

 

1964, 535 pages ( édition Folio)

 

L' un des romans les plus célèbres de Saül Bellow( 1913-2005), romancier  américain juif et russe, prix Nobel de littérature 1976.

 

Moses Herzog, professeur à l'université de Philadelphie s'est mis en congé et a regagné le Berkshire, Ludeyville, où il a acheté une maison de campagne. Divorcé d'avec Madeleine, il s'inquiète de sa petite fille Junie, dont son ex-épouse a la garde.

Il ne fait pas confiance à Madeleine qu'il juge à présent  un produit navrant de l'intelligentsia américaine, ni à ses caprices, sa soudaine conversion théâtrale au catholicisme ayant précipité le divorce. Quant à son nouvel ami Gerbach, ce « poète des medias », c'est vraiment un pauvre type...

 

La principale activité d'Herzog est la pratique assidue du soliloque. Il revit son passé en zigzag, au hasard des rencontres et des idées qui lui traversent l'esprit.

Chaque soliloque aboutit à un début de lettre, un ou plusieurs pages: le destinataire est soit l'un de ses proches vivant ou mort, soit un de ses maîtres à penser qu'il a longtemps étudiés et dont il doute à présent. Des missives seront ansi destinées à Tocqueville, Nietzsche, Spengler, Roosevelt, Spinoza... et Dieu lui-même plus d'une fois!

 

Autrefois occupé à une thèse intitulée «  Romantisme et christianisme » , il en est détaché aussi. Il faisait confiance à Tocqueville , mais ne sait plus si les Romantiques ont vraiment tort , s'en lise dans les contradictions et se le répète. Il a » du mal » avec Hegel.

 

 

Subitement, il quitte le bled où il se morfondait, gagne Vineyyard, banlieue New-yorkaise , pour aller voir d' anciennes maîtresses, rumine de sombres pensées concernant sa fillette, qu'il suspecte de plus en plus d'être maltraitée. Il se rend chez son avocat Smirkin, pour lui demander son avis. En effet, lorsqu'il se sentait dépressif, Herzog a fait de Valentin le tuteur de sa fille, et l'a nommé exécuteur testamentaire. Grave erreur, se dit Moses, à présent persuadé que Madeleine et Valentin sont irresponsables et dangereux. Autrefois, c'était lui-même qu'il considérait comme irresponsable...

Dans la salle d'attente de Smirkin, il voit un couple accusé de tentative de meurtre sur leur enfant de trois ans qu'ils on fracassé contre un mur. Fortement secoué, Herzog décide soudain d'aller chercher Junie , décidé s'il le faut à tuer Madeleine et Valentin Gersbach...

 

Cinq jours de la vie d'Herzog nous sont ainsi relatées à la troisième ou à la première personnes, cinq journées décisives, en sept chapitres, une crise et son dénouement.

Les pensées d'Herzog, ses règlements de compte avec les penseurs qui forment son horizon intellectuels , et avec ses proches, se télescopent avec ses déplacements dans le réel. Il va d'un endroit à l'autre dans le réel comme dans ses souvenirs.

 

C'est un roman autobiographique ( celle du personnage Herzog, qui forcément, s'inspire de l'auteur).A partir de cette crise, c'est toute sa vie qu'Herzog évoque, ses parents, ses mariages ratés, son parcours intellectuel qui ne lui plaît pas. Nous avons un tableau des mœurs de son époque, de différents couches sociales, de personnages très variés. Le monde du spectacle est satirisé, représenté par Gersbach animateur de télé, et Madeleine, plus actrice dans la vie qu'à la scène, une très jeune femme qu'Herzog a épousée par attirance sexuelle, mais avec qui il ne pouvait guère s'entendre...

 

L'humour est la principale qualité d'un tel roman. Les lettres qu'Herzog commence à rédiger sont souvent à mourir de rire. Lui-même moque plus ou moins sa personne et son parcours. 

 

Saul Bellow est aussi l'auteur des " Avventures d'Augie March" roman picaresque, dont le héros est assez proche d'Huckleburry Finn.

 

.

 Une autre lecture  sur le blog de Phil

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

A

Si Wikipedia ne se trompe pas, il y a bien eu une traduction sous Au jour le jour.


Répondre

je ne connais pas ce texte!  il y a peu de temps que j'ai entrepris Bellow. Outre Herzog,J'ai beaucoup entendu parler d'Augie March, et c'est tout!


A

C'était Seize the Day à la fac - c'était peut-être plus le fait que ce soit une oeuvre étudiée que le livre en lui-même, mais j'en ai un assez mauvais souvenir - comme s'il ne s'y passait
rien mais que ça n'empêchait pas la prof (excellente par ailleurs) d'y voir des choses à dire sur le passage du temps dans la littérature...


Répondre

Ce titre ne me rappelle rien! Peut-être  n'est-il pas traduit en français?


M

Je n'ai encore rien lu de cet auteur! Je commencerais bien par ce roman-ci! 


Répondre
P

Merci pour le lien. Bellow est sur ma liste des auteurs à découvrir. J'ai bien aimé Herzog. Je suis en ce moment plongé dans la littérature québécoise mais je compte bien revenir vers cet auteur.


Répondre

Je ne connais pas très bien la littérature québécoise, je vais donc suivre de près la parution de vos billets.


M

Encore un des (trop) nombreux auteurs qui me sont inconnus...
Je regarderai si je le trouve à la bibli...


Répondre
A

J'ai un ami qui lit peu qui m'a chaleureusement recommandé Herzog il y a quelques mois - ayant déjà eu une pénible expérience avec Saul Bellow, j'ai hésité mais venant de lui ça m'a intrigué, et là
tu parles d'humour, mot fatal pour moi, je vais peut-être lui donner sa chance quand même.


Répondre

Je me demande quel était cet autre livre qui ne t'a pas plu. A ce que je sais, Bellow a écrit dans plusieurs genre différents...


D

Je n'ai jamais lu Bellow peut être une bonne occasion de commencer


Répondre

Ce livre là en vaut la peine!


Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher