Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 septembre 2010 2 07 /09 /septembre /2010 08:51

Nouvelles de la Maison Bleue

Actes sud Babel, 2004.

 

Dans un petit village hollandais deux sœurs âgées d’environ 60 ans viennent d’emménager dans la Maison Bleue où elles ont passé leur enfance. C’est pour y faire leurs adieux car elles vont vendre cette demeure…

 

Les habitants du village se souviennent de Nina et Felicia lorsqu’elles étaient jeunes et de leur père, un architectede talent, qui a conçu la fameuse Maison Bleue, ainsi que de leur mère surnommée l’Argentine, qui les a emmenées à Buenos Aires après le décès de son époux.

 

Veuve d’un ambassadeur, Felicia est une femme mondaine qui s’est toujours ennuyée dans la vie. Nina est veuve de Ramon chanteur et guitariste, qui a sillonné l’Amérique du sud avec elle etle groupe des Companeros :ces artistes étaient aussi engagés politiquement, et Nina a vécu une existence difficile et mouvementée , mais elle aimait Ramon et supportait son guérillero de fils. Les deux sœurs ne s’entendent pas…

 

Dans les environs immédiats de la Maison Bleue, deux autres femmes vivent aussi un destin problématique : Wanda Meening, jeune femme instable, mécontente de sa vie et de son couple. Nora Mount qui reste fixée à une jeunesse humiliée, et à un unique moment de bonheur qu’elle idéalise… Plusieurs drames vont se jouer dans l’espace de La Maison Bleue, commentés par la voix off, en italique, le « nous » des habitants du village qui se veulent aussi « le chœur de cette tragédie ». Je n’ai pas trouvé cette Maison aussi envoûtante que prévu .

 

Les quatre femmes ont des préoccupations bien différentes qui se rejoignent de manière un peu forcées. Le récit tend à se disperser quelque peu dans des directions diverses : les personnalités des femmes, largement représentées par leurs souvenirs passés qu'elles évoquent,  sont peut-être trop rapidement campées pour le petit nombre de pages( 183.). Pour parler sérieusement de Nora et Nina ( les plus intéressantes) il  eût fallu leur consacrer plus de texte ou peut-être mettre en place des éléments plus significatifs.

 

De sorte que je ne suis pas trop convaincue par cette composition malgré tout assez habile…

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Schlabaya 10/10/2010 17:58



Si je peux me permettre, c'est Hella Haasse, pas Stella...


J'ai apprécié cette lecture, même si ce n'est pas mon roman préféré de cet auteur, mais il y a en effet des choses qui sont difficiles à raccorder...



Dominique Poursin 10/10/2010 21:30



C'est la troisième fois que je lis un roman d'elle, et je ne sais toujours pas orthographier son nom!


Je la lirai encore : j'ai dans ma PAL "Une Relation dangereuse". Même si ses romans ne m'ont pas encore paru excellents, je l'apprécie.



Marie 09/09/2010 13:37



Ton avis est vraiment en demi-teinte. Je ne connais pas du tout la littérature néerlandaise, mais je choisirai peut-être d'autres titres pour la découvrir...


 



Dominique Poursin 04/10/2010 10:59



Je ne la connais pas si bien que cela! c'est mon deuxième roman de Stella Haasse. J'en lirai d'autres même si je n'ai pas encore trouvé ce qu'elle a écrit de meilleur.



La librivore 08/09/2010 10:04



Comme quoi, il y a des romans qui nous laissent toujours sur notre faim. mais pas mal de très bons également.



Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher