Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 septembre 2013 1 02 /09 /septembre /2013 13:37

Der Seelenbrecher, 2010 LP Thriller 300 pages.

Le lecteur prend connaissance d’un dossier médical racontant la tragédie vécue par une femme violée par un tortionnaire, au fer à souder ; elle se réveille dans une chambre d’hôtel assise à une chaise, et constate que c’était un rêve. Mais la police est là et elle ne comprend pas comment elle a pu échouer dans cet hôtel inconnu. Lorsqu’on lui parle, elle donne son nom Vanessa Strassmann, mais nul ne l’entend. Elle ne peut pas bouger, ni rien communiquer… elle souffre d’une sorte de catalepsie.

A présent, nous voilà dans une pièce : plusieurs étudiants en médecine ont lu les pages précédentes. Le professeur leur propose de lire l’entièreté de cet inquiétant dossier médical. Ils gagneront 200 euros, mais l’expérience pourrait entraîner des séquelles psychosomatiques. Inquiets, les étudiants quittent la salle ; ne restent que Patrick et Lydia.

La lecture du document se poursuit. Cette fois, nous sommes dans la clinique psychiatrique Teufelsberg (La montagne du Diable). Un homme amnésique y est interné depuis dix jours ; il a fait une chute dans la neige (nous sommes en décembre, veille de Noël) et ne se souvient même pas de son nom. Par défaut, on l’appelle Caspar. Il sympathise avec une vieille dame Greta, qui a horreur de la solitude, un musicien Linus, qui s’exprime par monosyllabes, le directeur de la clinique Rassfeld, et une femme psychiatre qui s’occupe de lui tout particulièrement : Sophia. A la télé dans la chambre de la vieille dame, on apprend que Vanessa (la victime de la première page) est décédée sans avoir repris connaissance.

Nous nous demandons qui a écrit le dossier. Vanessa ne s’est confiée à personne puisqu’elle n’a pas été réanimée? puis on apprend que d’autres jeunes femmes ont été victimes d’un mystérieux psychopathe qu’on appelle le « briseur d’âme ». Les femmes sont retrouvées sans connaissance, physiquement indemnes, mais comateuses, incapables de se réveiller.

On ne sait qui a écrit le dossier mais Le point de vue est maintenant celui de Caspar ; et les événements vont se précipiter. En effet, Caspar est réveillé par Linus, qui l’entraîne dans la chambre de Sophia, inconsciente, mais les yeux ouverts : le « briseur d’âmes « est passé par là.

Pendant quelques heures, un drame effroyable se joue dans cette maudite clinique, où Caspar d' autres infortunés compagnons tentent de déjouer les pièges tendus par le Briseur d’âmes. Beaucoup d’actions, des rebondissements et course-poursuites à souhait, et une terrible confusion. les hommes présents s’accusent mutuellement d’être le coupable et s’étripent, tout en cherchant à se tirer d’affaire ; ajoutez à cela que Caspar retrouve des bribes de mémoires, un passé plutôt trouble…

L’auteur en fait beaucoup, beaucoup trop, de sorte que l’on est parfois tenté de rire, alors même que ce n’est pas drôle du tout. On ne s’identifie pas aux personnages. On reste à distance. C’est un récit d’action avant tout.

On comprend à peu près tout aux deux tiers du livre. On suit le processus jusqu’à la fin. Il y a pas mal d’invraisemblances, mais l’ensemble est distrayant.

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Lecture policiers
commenter cet article

commentaires

dasola 02/09/2013 16:00

Bonjour Dominique, tu es plus gentille que moi, j'ai trouvé ce roman sans queue ni tête. http://dasola.canalblog.com/archives/2013/01/13/26128861.html Bonne après-midi.

dominique 30/09/2013 16:10

j'ai un faible pour les infirmières criminelles !

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher