Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mars 2015 5 20 /03 /mars /2015 21:15

(Nacht ist der Tag, 2013)

Christian Bourgois, 2014, 203 pages.

Nous sommes à Zürich

Gillian présentatrice d’une émission de TV »littéraire », a un accident de voiture avec son mari Matthias (ivre) ; lui meurt et elle se retrouve défigurée et blessée à la hanche. Pendant sa longue convalescence, elle change, rêve de s’établir à la montagne, et aussi de retrouver Hubert, pour qui elle a posé nue et habillée pendant quelques temps ; elle n’aimait plus son mari, et il le savait, d’où la querelle, et l’ivresse qui mena à l’accident.

Le récit commence avec le réveil de Gillian à l’hôpital. Ses sensations très bien rendues. Son évolution aussi…

La seconde partie est vue du point de vue de Hubert le peintre : son itinéraire artistique sujet à de nombreux changements aussi, ses problèmes conjugaux, ses retrouvailles avec Gillian à la montagne (elle a un peu aidé le destin) et la relation satisfaisante un temps mais non durable avec ce second compagnon.

L’intrigue n’est point absente du roman, mais elle est secondaire : l’auteur a surtout voulu montrer comment vivent et évoluent au moins deux personnages, et rendre l’atmosphère, les sentiments, les conflits, les joies et les peines qui leur échoient.

Il n’y a pas de vraie fin (ni de vrai commencement) nous sommes dans la vie… bien que dans la fiction.

On s’ennuie à peine, et on apprécie beaucoup. Un auteur que je lis pour la première fois, que je relirai, une nouvelle voix singulière.

Partager cet article

Repost0

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher