Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
20 mai 2015 3 20 /05 /mai /2015 10:14
Paul Veyne Et dans l’éternité je ne m’ennuierai pas ****

Albin Michel, 260 pages

C’est l’autobiographie d’un archéologue et historien, spécialiste de l’histoire romaine, âgé de 84 ans, dont le moment est venu de faire le point.

Né près de Cavaillon où il a passé ses jeunes années, c’est en découvrant un morceau d’amphore romaine que sa vocation lui est venue. Très jeune. Sa famille n’étant ni intellectuelle ni bourgeoise, il s’est élevé seul grâce à l’école vers les sommets de l’intelligentsia. Il commence à espérer croire en l’au(delà, sans avoir de religion, et c’est cet espoir que le livre porte , avec une foi déjà bien ancrée : il utilise le futur .

Chose amusante il déclare ses revenus et ses biens dans la première page !

Son parcours est intéressant ; agrégé de lettres classiques puis historien, il se tient à l’égard de l’Ecole des Annales et donc de l’histoire des mentalités très prisée à l’époque. Il s’engage dans la défense de l’Algérie libre, milite une bonne dizaine d’années au pc sans y croire, mais pour rattraper semble-t-il la conduite douteuse de ses parents ardents pétainistes, et dont il avait épousé les idées adolescent ( il est né en 1930, la seconde guerre mondiale ne lui fut pas inconnue). Il nous fait croiser des personnalités avec lesquelles il s'entendit très bien ( Michel Foucauld par exemple) et d'autres moins. Nous en apprenons davantage sur ces intellectuels. Paul Veyne sait dépasser l'anecdote.

On reste stupéfait à la lecture de son passage au PCF. Cette façon qu'eurent les militants d'ignorer les exactions staliniennes tout en étant parfaitement au courant!

Il revient souvent sur l’importance de se livrer à des activités (professionnelles ou non) mues par la curiosité intellectuelle, et le désir de se cultiver, de ne pas chercher à être utile.

Le livre s’achève par des propos confidentiels : la vie privée de cet homme fut mouvementée et il connut des deuils (un fils, un beau-fils, une femme) et une vie conjugale désorganisée.

Ces derniers propos ne nous interpellent pas forcément. Il en dit à la fois trop et pas assez !

Partager cet article
Repost0

commentaires

Sibylline 05/08/2015 20:09

Tu dis "On reste stupéfait à la lecture de son passage au PCF. Cette façon qu'eurent les militants d'ignorer les exactions staliniennes tout en étant parfaitement au courant!"
Certes mais toute la France venait bien de passer toute la guerre en ignorant que les Allemands exterminaient les Juifs... Alors, au bout d'un moment, on n'est plus si "stupéfaits" quand même. On connait la procédure

Dominique Poursin 06/08/2015 09:59

Tu as raison! Et pourtant je continue à) m'étonner de ces criantes contradictions dans les consciences des gens.

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher