Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 décembre 2009 3 09 /12 /décembre /2009 00:51

1) Challenges de lecture


     
 Voici mes  lectures faites dans le cadre du challenge blogotrésor  de Grominou



Claudie Gallay L'or du temps***

J'avais prévu " les Déferlantes" mais cet ouvrage n'est jamais disponible en bibliothèque, et n'a pas été édité en poche.

Haruki Murakami Au sud de la frontière,à l'ouest du soleil ****

Douglas Kennedy A la poursuite du bonheur***

Juli Zeh La Fille sans qualités *

Le livre que j'ai préféré est celui de Murakami. C'est aussi celui qui a  été le plus visité et commenté.

Ce challenge m'a plu.

  Challenge ABC
Je n'ai lu que 9 livres. Bah! j'en lirai autant cette année.


  challenge " Harlequin" organisé par Fashion.

Une expérience étonnante...

J'ai lu " un si lourd secret" et je l'ai trouvé lourd en effet.

Ce challenge m'a valu une place au classement Wikio littérature dans les cent premiers.
Et tenez-vous bien,  cette place je ne l'ai pas encore perdue...
 Incroyable!
Seulement je n'aime pas que Wikio indique comme billets remarquables " poème du dimanche l'adieu" ou encore " une chanson pour la sainte Catherine" .

Non! les billets remarquables sont  " Sept fois l'automne" et " Germinal" !!

2)  livres lus : 75


Voici mes lectures préférées de l'année (deux seulement sont de 2009)



 
   
  Tristan Corbière, « Amours jaunes »  
   
   
 Gle jeu du siècleerminal  Des hommes
Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Swap et challenges
commenter cet article
31 octobre 2009 6 31 /10 /octobre /2009 15:34


Le Challenge ABC pouah! je ne veux plus entendre parler.


Le blogotrésor, il me reste un livre à lire. Je peux le faire!



L'objectif PAL? je lirai trois livres en commun avec d'autres bloggeuses.

Rien de plus!

Tant pis pour ce tas de livres, qui restera non lu.




Je participe au challenge sur la littérature américaine orgnisé par Bouh




Je lirai
Vente à la criée du lot 49 de Thomas Pynchon
Herzog de Saül Bellow
Le Messie de Stockholm de Cynthia Ozick.


au challenge de Theoma sur " les coups de coeur de la blogosphère"



je lirai Coetzee : titre non choisi.



Et pour finir " j'aime les classiques "organisé par Marie.




Je relirai " le Grand Meaulnes" pour commencer.








Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Swap et challenges
commenter cet article
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 23:31

PAL Pile de livres à lire …

 

 

 

fictions 


Aragon louis le Paysan de Paris

Il est depuis longtemps dans ma PAL. Et je le reprends périodiquement sans arriver à le lire

Atkinson Kate les Choses s’arrangent mais ça ne va pas mieux

J'ai lâché le livre à la vingtième page. Comment ai-je pu être tentée par cet invraisemblable cafouillis? Mystère...

Aira César La Preuve

Autin-Grenier Toute une vie bien ratée.

je l'ai lu et apprécié en partie. Pas de chronique pour l'instant.

Bachman Ingeborg Malina

Lu mais pas de chronique pour l'instant

Balzac La Cousine Bette

Frank Bartlet le Bar des habitudes.

Préfèrence pour le bar en croûte de sel

Blanchot Maurice Thomas l'obscur

l'ai lu plusieurs fois mais...

Böll L'Honneur perdu de Katarina Blum

Lu pas de chonique. Comment se fait-il que ce soit si ennuyeux? Le film m'avait plu.

Bowen Élisabeth La Maison à Paris

Coeurs détruits

Buarque Chico Budapest (catégorie portugaise à créer)

Buzzatti Le K.

Byatt Antonia Nature morte

Calvino Marcovaldo

La Route de San Giovanni

Carpentier Alejo Le Partage des eaux

Très ennuyeux...

Carroll Lewis The Complete Illustrated

Il faudrait déménager pour un pays de langue anglaise, ou connaître des personnes parlant l'anglais avec qui s'entretenir fréquemment...

Carter Angela La Compagnie des loups

Cusk Rachel Arlington Park

Coe Jonathan La Maison du sommeil

 

Gracq Julien Un Balcon en forêt

 

 

Haasse Stella Une relation dangereuse

je l'ai lâché. Je n'aime toujours pas la Perteuil.

En achetant le roman, je ne savais pas de quoi il parlait...

Dickens Charles David Copperfield

Dib Mohammed L'Incendie

Abandonné vite pour cause d'ennui

Divakaruni Mariage arrangé ( catégorie «  indienne «  à créer).

Duras Marguerite le Square

Ferrante Elena Poupée volée

Fine Anne La Confession de Victoria Plum

Gao Xingjiang la Montagne de l'âme

Huston Nancy Instruments des ténèbres

James Henry Les Européens

Confiance

Washinton Square

Kawabata Pays de neige

Kobo Abe La Face d'un autre

Mort anonyme

la première nouvelle ressemble trop à un remake du Double de DostoIevski.

Krauss Nicole Histoire de l'amour

Kureishi Contes de la lune en plein jour

Lao She Le Pousse-pousse

Marai Sandor Métamorphose d'un mariage

Mc Ewan Ian Sous les draps

Maupassant

Bel ami

Munro Alice Secret de polichinelle

Morante Territoire du rêve

 

Nabokov Feu pâle

Pour moi illisible....

La Méprise

 

Nothomb Stupeur et tremblement

Bien trop léger

Oates Eux

Le Ravin

L'Amour en double ( sous le nom de Rosamond Smith)

Franchement c'est nul!

Oulitskaya Ludmila Sincèrement vôtre Tchourik

Ozick Cynthia Le Messie de Stockholm

Le Châle

Queneau Raymond Les Fleurs bleues

Piquemal Michel Le Cri du poisson rouge

Quintin Loïc Sein et sauf

Schnitzler Nouvelles complète vol 2 La Pochothèque

Vienne au crépuscule

j'ai écouté sur France-culture le livre adapté en tant que pièce radiophonique. Pas mal mais un peu daté.

Sepuvelda Luis le Vieux qui lisait des romans d’amour

Je ne dois pas lire les mêmes que lui...

Simenon Georges l'Homme qui regardait passer les trains

Le problème, c'est que moi, c'est plutôt les nuages que les trains.

Tardieu La Comédie du langage

On vient chercher monsieur Jean

Trevor William Très mauvaises nouvelles

Woolf Virginia la Traversée des apparences

Les Vagues

La Mort de la phalène

Wolf Christa Changement d'optique

Taylor Elizabeth Cher Edmund

Toussaint jean-Philippe Fuir

Townsend-Warner le Diable déguisé en belette

Zola La Page d'amour

 

72

 

 

livres en anglais

Amis Martin Graham Swift Ian Mc Ewan Nouvelles anglaises contemporaines Folio-bilingue

Je les ai lus! mais la chronique n'est pas sur l'ordi...

French Tana Under the Woods

Jewish American Stories

Mc Ewan First Love last rites

Plath Sylvia The Bell Jar

The Book of Enlish Short stories volume 2

The Green Bridge Stories from Wales

 

7

 

 

 

 

 

 

Polar

Aubert Brigitte Une âme de trop

Belletto René Le Revenant

Bello Antoine Eloge de la pièce manquante

Elle ne me manque pas

Benaquista Tonino Malavita

Chronique et personnages plutôt conformistes,et attendus.

Brussolo Le Chien de minuit

le murmure des loups

Cook Robin Les mois d'avril sont meurtriers

French Nikki Mémoire piégée

Lu pas de chonique

Garnier Pascal Flux

Lu pas de chonique

Giebel Karine Terminus Elicius

Goodis Descente aux enfers

Lu bien avant les années 2000, je m'en suis rendu compte en le reprenant.

Irish Manhattan Love Song

James PD Une certaine justice

La chronique fut écrite au stylo. D'ici qu'elle soit reprise à l'ordi,de l'eau aura coulé sous les ponts.

Kassak Frank Nocturne pour assassin

Lu très amusant ; pas de chronique.

Lehane Denis Ténèbres prenez-moi la main

Mc Bride Stuart Cold Granite

Parry Patricia Variations sur le Crime et l'hystérie

Pouy La Belle de Fontenay

Rendell Regent’s Park

Robinson Peter L’Eté qui ne s’achève jamais poche policier

Donald Westlake L’Assassin de papa

20

 

Essais et documents


Barbe-Gall Françoise Comment regarder un tableau

Lu d'autres l'ont déjà chroniqué très bien. Rien à ajouter.

Benjamin Walter Charles Baudelaire

Berstein Serge et Milza Pierre Histoire du XX e siècle tome 3

Blanchot De Kafka à Kafka

Une relecture. Pas sûre que cela convienne au blog.

Calvino Italo Leçons américaines

Chaumont Frank Lacan

Cheng François Vide et plein

La Dimension humoristique Librio

Eco Umberto Lector in fabula

François Annie Bouquiner

Lu pas besoin de chonique

Fride-Carrassat les maîtres de la peinture

Hazan Eric LQR la propagande au quotidien

Lu pas besoin de chronique.

Josef Südek Photo poche

Lu pas besoin de chronique ici.

Joly Introduction à l'analyse de l'image Que sais-je 128

Laroche Hervé Dictionnaire des clichés littéraires

Lu 

Le Goff Les Intellectuels au Moyen-Age

Loreau Dominique L'Art des listes

Lu 

Manguel l'Iliade et l'odyssée

Lu ;Mazette!  que c'est compliqué l'Iliade! 

Histoire de la lecture

En fait, je l'avais déjà lu.Pas envie de le reprendre juste pour une chronique

Michaux Henri Un Barbare en Asie

Obiegly Gaëlle Petit éloge de la jalousie

Pas aimé du tout.

Panoksky Klibanski Saxl Saturne et la mélancolie

Paulhan Jean Les Fleurs de Tarbes

Powys L'art d'éviter le déplaisir

Que sais-je La Réforme

Richard Jean-Pierre Poésie et profondeur

Stendhal et Flaubert

Starobinski La Relation critique

Stendhal de l'amour

Valéry Paul Variétés

Monsieur Teste

Vebret joseph Friandises littéraires

Woolf Virginia Une chambre à soi

livres de peinture éditions diverses sur un artiste : Whistler; Bonnard; Turner; Giorgione; Munch; Seurat; Daumier, Rembrandt; Camille Claudel.

L'Art au vingtième siècle

Visite guidée Hachette

 

42

 

 

Poésie

Espitallier Pièces détachées : poètes d’aujourd’hui Anthologie (poésie)

Pas simple...

Jacob Max le Laboratoire central

Perros Georges Une vie ordinaire

... trop ordinaire en fait...


Poèmes de ¨Paris une anthologie à l'usage des flâneurs   

l'un des trois articles de 2010 qui est régulièrement visité . J'ai bien fait de le chroniquer.

 

Tardieu L’Accent grave et l’accent aigu ( recueil de poèmes)

Lu de temps en temps

Valéry Eupalinos l'Ame et la danse

 

7

 

 

21 chroniqués

 11 abandonnés avant la page 50

25 lus mais pas de chronique envisagée sur le blog.

91 pas encore ouverts (ou réouverts...)

 

 

 

 

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Swap et challenges
commenter cet article
24 juillet 2009 5 24 /07 /juillet /2009 14:54

Lynne Marshall Un si lourd secret


Titre anglais : Temporary Doctor, Surprise Father


Nous sommes dans la collection Blanche d'Harlequin, qui nous fait vivre les «  Passion et ambition dans le domaine médical ».

Autrefois j'en ai lu des romans médicaux ;la fameuse série des «  Hommes en blanc » de Frank Slaughter le bien nommé ( ça charcutait sec, des litres d'hémoglobine étaient déversés mais la passion était la plus forte ...).


Le volume commence par un avant-propos de la responsable de collection qui annonce les histoires qui vont suivre «  c'est une très jolie sélection du mois que je vous propose...  »: elle a adoré «  le bébé surprise du Dr Halroyd, » et nous le résume. Elle est sûre que ça va nous plaire. «  je vous laisse le plaisir de découvrir par vous-même comment bébé Oscar va rapprocher deux êtres que rien ne destinait l'un à l'autre... »


Mais aucune des deux histoires relatées dans ce volume n'est celle dont on nous parle. Et je n'ai rien su du docteur Halroyd ni de bébé Oscar...!


J 'ai mis un peu de temps à comprendre que l'éditrice s'adresse aux seuls abonnés. En effet, les abonnés reçoivent «  trois volumes doubles de 320 pages par mois, 19, 65 euros le colis, frais de port inclus ». Et moi je n'en ai acheté qu'un( c'est déjà pas mal), en librairie pour 5, 95 euros (ce qui montre que les abonnés ne bénéficient d'aucune ristourne...) je ne suis pas tombée sur la meilleure histoire, paraît-il.



Pour ne pas lasser le client, il y a en effet deux longues nouvelles de 150 pages par volume. Je dis «  nouvelle » parce que le nombre de personnages réels est deux seulement dans «  Un si lourd secret ».


L'intrigue : January, 30 ans, infirmière au service des urgences du « Mercy Hospital » de Los Angeles, se voit adjoindre un auxiliaire dans lequel elle reconnaît Beck Braxton avec qui elle a eu une liaison treize ans plus tôt. Enceinte, sa mère l'a obligée à rompre, et, victime du syndrome de «  Juno », elle a donné son bébé à un couple en manque d'enfant.

Beck la reconnaît lui aussi. Être au chevet, d'un blessé grave, dont ils s'occupent avec la plus grande compétence, et sauvent d'une mort quasi-certaine, ne les empêche nullement de se dévorer des yeux, et de se remémorer le passé en détail. Vraiment des pros!


La suite n'est rien d'autre que des rencontres entre l'ancien couple, (prêt à se reformer), aux urgences, à la maison, avec la fillette dont ils sont les parents biologiques.


Si intrigue il y a, point de vrais rebondissements... on s'attend à ce que January ait une affaire momentanée, avec le docteur Riordan, son patron, ou que Beck se laisse distraire par Carmen, l'infirmière en chef, : car Beck dit tout le temps qu'il veut se venger et ce serait la meilleure façon. Mais rien de tout cela n'advient. Nos héros sont amoureux dur comme fer depuis qu'ils se sont vus pour la première fois, et rien ne va les en détourner. Riordans et Carmen resteront à peine des figurants...


Il manque ce que Propp appelle dans « la morphologie du conte » l'opposant, l'adversaire, l'élément négatif...le Méchant, quoi!

Il n'y a de « méchant » que la mère de January, une certaine Karen, qui, à l'heure actuelle, ne sévit même plus, et n'a plus d'influence!


Nos héros :


Beck est un personnage exceptionnel! Membre émérite du LAPD, a fait la guerre en Afghanistan( pas en Irak, notez...),il aime servir son pays » un policier du LAPD jurait de protéger et de servir, c'était une noble cause » ; mais cela ne lui suffit pas il veut soigner et guérir.

Simple infirmier, il en sait autant qu'un vrai toubib, et le docteur Riordan, le grand patron, le félicite lorsqu'il se livre à des interventions et fait des diagnostics à sa place( en principe il devrait être furieux...).


Beck est aussi un artiste: il a commencé par décorer des coquilles d'œufs au cours d'art plastique et peint à présent tous les jours « des portraits quasiment abstraits » qu'il ne réalise que pour January.


Beck est l'auteur d'une métaphore culturelle qui apparaît à la page 69 :

«  Elle avait désinfecté la tubulure, et quand sa main s'approcha de la sienne pour la relier au cathéter, il eut une brève vision du tableau de Michel-Ange la Création d'Adam, sur lequel les doigts des mains de Dieu et Adam s'effleurent. Elle était la seule personne au monde à connaître sa passion pour l'art... Bon sang, dire qu'ils l'avaient découvert ensemble! »


Un texte de ce genre dans un Harlequin, ça m'a chavirée, jusqu'à ce que je me dise dans cet ordre d'idées, qui est Dieu et qui est Adam? Si Beck est Dieu, il a créé January ( et Dieu créa la femme).











Comme ce beau militaire est aussi présenté comme un artiste, la pauvre January n'a pas le beau rôle. Et c'est vrai: elle n'est qu'une infirmière, remarquable en tous point,certes, mais ne fait qu'assister, et bonne cuisinière : elle lui fait une « recette spéciale »que d'ailleurs on ne nous décrit pas, le narrateur étant trop pressé de passer au registre amoureux «  elle ne voulait pas le dévisager, pourtant, elle ne pouvait s'empêcher de plonger les yeux dans les siens, deux lacs sombres et mystérieux ».


On ne saura rien de ce savoir-faire de January «  le dîner fut merveilleux », rien de plus...


Les caractéristiques de January : elle a des cheveux blonds foncés coupés au carré, des yeux bleus,un doux regard rêveur, parfois incendiaire ou étincelant, des lacets de satin roses à ses chaussures, elle dit souvent le mot « fantastique ».


Milieux sociaux décrits: aucun!


Beck est membre du LAPD, mais aucune scène notoire n'est décrite suffisamment longtemps pour que l'on se fasse une idée de ce milieu. Une intervention de la police à un hold-up avec prise d'otages est expédiée en une page si banale, et si peu haletante, qu'un journaliste se ferait virer pour l'avoir écrite.

Cette occupation professionnelle fonctionne comme une marque de qualité.


Le milieu médical : il est prétexte à se rencontrer, à se fuir, à s'observer. Les gestes médicaux envers les malades et les diagnostics sont précis, juste pour montrer le professionnalisme et le dévouement des deux personnages principaux.




Lieux décrits : aucun!


Nous sommes à Los Angeles, on pourrait être n'importe où ailleurs.

Les héros se rendent à Sacramento au Capitol Park , «  elle regardait défiler les collines brunes et désertiques » c'est tout ce que l'on a comme renseignement. Et encore, on y a droit parce que l'héroïne plus ou moins fâchée contre son ami, s'applique à ne point le regarder.

Arrivés au Capitol Park, «  Étant donné son état d'anxiété, il lui était difficile d'apprécier les jardins aux splendides couleurs qu'ils traversaient par une allée bordée de hauts palmiers, et pourtant, elle remarqua tout de même un incroyable variété d'arbres, dont ses préférés, les magnolias aux parfum si délectable ».


C'est bien sûr la femme qui note ces maigres descriptions.

On peut dire que les rôles restent hyper-traditionnels, à ceci près que les hommes sont très préoccupés de leur paternité.


En effet, dans la seconde histoire, «  L'Espoir d'une infirmière » le docteur Gideon West, est seul à assurer l'éducation de ses jumeaux prématurés (nés à six mois et demi de grossesse) et dont Nadia infirmière puéricultrice s'occupe en néo-natalité.

Elle s'en occupe d'autant mieux qu'elle est éperdument amoureuse «  de ce beau brun aux yeux verts ».

les jumeaux ont une mère porteuse, qui n'a plus de droit sur eux, et une mère adoptive qui s'est enfuie. Nadia a un lourd secret «  comme l'héroïne précédente : ancienne prostituée, elle a fui son souteneur, qui ,croit-elle, la poursuit sans relâche. Mais là encore, le Méchant n'est guère qu'une illusion qui tient peu de temps. Et Nadia une fille perdue que son comportement exemplaire et ses souffrances rachètent amplement...bon! J'en ai assez dit!


Pour davantage d'exotisme, régalez-vous des billets de

Fashion et


Chiffonnette !

 


 

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Swap et challenges
commenter cet article
20 juillet 2009 1 20 /07 /juillet /2009 13:59





N'ayant presque jamais lu de romans roses, j'ai été tentée par le projet de Fashion

Lire au moins 1 Harlequin et en faire une critique.

J'ai donc fait le plein de littérature sentimentale ce matin au Relais H. de la gare St Lézard ( ni vu ni connu) et aussi de Toblerone pour m'encourager.































Et voilà !
Je les emmène en vacances...
Sur les trois j'en lirai au moins un!
 

Davantage peut-être...!









.
 

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Swap et challenges
commenter cet article
13 janvier 2009 2 13 /01 /janvier /2009 15:01



Dans la méga-liste  que Grominou a concocté pour le plus grand plaisir d'entre nous,  il y les verts ( ceux qui sont déjà dans ma PAL) et les mauve(s )ceux que j'ai envie de découvrir.





Aragon Louis, Aurélien

Buzatti Dino, Le K -

 
 Dickens Charles, David Copperfield -


Faulkner Wiliam, Tandis que j'agonise -

Fowles John, The French Lieutenant's Woman/La Femme du lieutenant français -

 
Gallay Claudie,  -L'Or du temps


Irving John, The World According to Garp/Le Monde selon Garp


Kennedy Douglas, A la poursuite du bonheur -


Murakami Huraki, Au sud de la frontière, à l'ouest du soleil


Plath Sylvia, The Bell Jar/ La cloche de détresse


Sepulveda Luis, Le Vieux qui lisait des romans d'amour

Zeh Juli la Fille sans qualités



Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Swap et challenges
commenter cet article
28 décembre 2008 7 28 /12 /décembre /2008 16:10

Le jeu est  lancé par Grominou ( blog J'ai lu)


Marche à suivre:
1. Faites une liste de 10 livres que vous avez adorés ou qui vous ont marqués, et publiez-la sur votre blogue. Tous les styles littéraires sont permis. Seule restriction, si un livre fait partie d'une série, il doit pouvoir se lire de façon indépendante.


2. Avertissez  là dans les commentaires ci-dessous, en incluant le lien vers votre billet.


3. Elle confectionne une méga-liste de tous les livres suggérés par les participants.


4. Dans la méga-liste, choisissez au moins 4 livres que vous lirez avant le 31 décembre 2009.




 

La voici la mienne ( la meilleure évidemment)


Cortazar Julio Nouvelles1945-1982.  (Gallimard)

 


Flaubert Gustave L'Education sentimentale  (Folio-classique)


Jacob Max Le Cornet à dés Gallimard (Poésie) Voir l'index


Kafka Franz La Métamorphose  (Edition Folio-bilingue)


Mann Thomas La Montagne magique (Livre de poche)


Mansfield Katherine L'intégrale des nouvelles Stock (Cosmopolite)


Michaux Henri La nuit remue  Gallimard (Poésie)


Pérec Georges La Vie mode d'emploi (Livre de poche)


Shakespeare William Hamlet Garnier- Flammarion (bilingue)


Stendhal Le Rouge et le noir (Folio classique)

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Swap et challenges
commenter cet article
9 décembre 2008 2 09 /12 /décembre /2008 10:56
Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Swap et challenges
commenter cet article
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 17:25

On pourrait s'étonner qu'il y ait quatre articles là où un seul suffirait. Cela est dû au dysfontionnement d'over-blog qui n'admet plus qu'une image à la fois.


Et enfin les livres : «  La Chute du British Museum » de David Lodge, un auteur que j’apprécie, et «  Ronde de nuit » de Sarah Waters, une romancière que j’ai hâte de découvrir.


 

Merci Audrey pour toutes ces douceurs.

Je ne sais pas qui est Audrey parmi toutes les bloggeuses qui participent au swap car elle a oublié de me dire qui elle était sur la Toile… personne ne porte un pseudo correspondant à Audrey. Est-ce Choupynette, Mirontaine, ou Rennette ?  

En tout cas merci mille fois.

 

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Swap et challenges
commenter cet article
22 octobre 2008 3 22 /10 /octobre /2008 17:23

Voici maintenant de quoi se sustenter : un pot de marmelade d’orange, des sachets de thé, et des cookies faits maison, (ma swappeuse cuisine excellemment !).

I’m afraid I put on weight…


Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Swap et challenges
commenter cet article

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher