Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
15 juin 2006 4 15 /06 /juin /2006 14:17

The walls of Red Wing.( S'écoute dans les "Bootlegs vol. 1)

Adaptation possible :

Les Murs de Redwing

Oh ces temps de réclusion
I
ls me hantent si souvent
Ces mômes que nous étions
De douze à dix-sept ans
Enchaînés hors-la-loi
Rej’tés comme des parias
Pour je ne sais quel crime
Dans les murs de Redwing.

Dans la cour délabrée
Tu marches néantisé
T’as plus d’voix pour chanter
Plus d’idées pour penser
Et dans chaque nouveau pas
Tu cherches les airs d’autrefois
Tu trouves pas une rime
Dans les murs de Redwing.
 

La porte est bardée de fer
Les murs ceints d’barbelés
N’approche pas des barrières
Aux fils électrifiés
Et ne d’mande pas ton reste
Tu t’appelles numéro sept
Y’a pas d’nom qui te désigne
Derrière les murs de Red Wing

Et le voilà ton lot
Un séjour au cachot
Adieu la promenade
Le cinoche les ballades
Mais pas les instants
Qu’ils te surveillent menaçants
Quels supplices t‘imagines
Derrière les murs de Red Wing.

Il y a tant de gardiens
Aux sourires narquois
Qui arborent leurs gourdins
Comme des sceptres de rois
Ils essaient de te coincer
Derrière le tas de bois
Ta cervelle est en ruines
Dans les murs de Red Wing.

La nuit allonge ses ombres
Entre les barreaux sombres
Et le vent violent cogne
Les parois suintent et résonnent
Tant de nuits à te raidir
A feindre de dormir
L’aube arrive te ranime
Encore les murs de Redwing.

Lourdement la pluie martèle
Le toit d'la citadelle
Et les cris nocturnes t’effrayent
Font siffler tes oreilles
Un bruit sec, la clé du gardien
Répète le même refrain
Une autre nuit se termine
Dans les murs de Red Wing.

 

Certains vivent dans les nuages
D’une prison bien sage
Et d’autres se tirent de là
Pour devenir hommes de loi
Mais toi tu es résistant
Tu les attends au tournant
Les verras-tu en ruines
Les murs de Redwing ?

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------------- 

 

  Texte original


Walls Of Red Wing

Oh, the age of the inmates
I remember quite freely:
No younger than twelve,
No older 'n seventeen.
Thrown in like bandits
And cast off like criminals,
Inside the walls,
The walls of Red Wing.

From the dirty old mess hall
You march to the brick wall,
Too weary to talk
And too tired to sing.
Oh, it's all afternoon
You remember your home town,
Inside the walls,
The walls of Red Wing.

Oh, the gates are cast iron
And the walls are barbed wire.
Stay far from the fence
With the 'lectricity sting.
And it's keep down your head
And stay in your number,
Inside the walls,
The walls of Red Wing.

Oh, it's fare thee well
To the deep hollow dungeon,
Farewell to the boardwalk
That takes you to the screen.
And farewell to the minutes
They threaten you with it,
Inside the walls,
The walls of Red Wing.

It's many a guard
That stands around smilin',
Holdin' his club
Like he was a king.
Hopin' to get you
Behind a wood pilin',
Inside the walls,
The walls of Red Wing.

The night aimed shadows
Through the crossbar windows,
And the wind punched hard
To make the wall-siding sing.
It's many a night I pretended to be a-sleepin',
Inside the walls,
The walls of Red Wing.

As the rain rattled heavy
On the bunk-house shingles,
And the sounds in the night,
They made my ears ring.
'Til the keys of the guards
Clicked the tune of the morning,
Inside the walls,
The walls of Red Wing.

Oh, some of us'll end up
In St. Cloud Prison,
And some of us'll wind up
To be lawyers and things,
And some of us'll stand up
To meet you on your crossroads,
From inside the walls,
The walls of Red Wing.

Copyright ©1963; renewed 1991 Special Rider Music

 

 

 

 

Partager cet article

Repost0

commentaires

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher