Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 mai 2010 6 15 /05 /mai /2010 12:45

Conte de Noêl

Conte de Noël Arnaud Desplechin

 

DVD déception !

Après tant de bons avis sur Desplechin que j'aime bien d'ordinaire, ce film me semble confus, bavard, et sans vrai relief.

 

L'idée de départ est intéressante.

Le petit Joseph est mort à six ans d'une leucémie. Son frère cadet conçu pour le sauver n'était pas compatible. Ce bébé-médicament qui ne remplit pas son office, devient Henri( Mathieu Amalric) un adulte alcoolique, un peu délinquant, à l'existence désordonnée.

 

Approchant la soixantaine, sa mère, Junon ( Catherine Deneuve) qui ne l'a jamais aimé ( c'est ce qu'elle dit) attrape la leucémie du petit Joseph, remettant à l'ordre du jour ce traumatisme qui a marqué toute la famille.

A l'occasion d'un Noël tumultueux, dans une propriété familiale à Roubaix, les divers membres de la famille se retrouvent pour s'entredéchirer à coups de phrases assassines et de crises nerveuses.  Elizabeth la soeur aînée( Anne Consigny) hurle contre Henri, à la fois cynique sentimental et buté. Le jeune frère Ivan ( Melvil Poupaud) n'est pas en reste...


 

Au milieu de toute cette confusion, Junon veut donner l'occasion à Henri de  jouer sa partie. Et il marche dans le jeu : cette fois-ci il est compatible, il va pouvoir donner sa moelle.

 

La mère et le fils se font prendre à un jeu mortel. On dirait que le but de la vie d'Henri ne peut être que sauver une vie.

Que sa mère doit se sacrifier pour qu'il puisse le réaliser. C'est terrible !

 

Et cela ne doit pas être. Chacun vit pour soi.


C'est cela qu'il fallait mettre en relief.




pickpocket 4Pickpocket ( Robert Bresson)


avec Marika Green. 1959**


DVD


Contenu :On a entendu cette rengaine des milliers de fois : se mettre au dessus des lois... Crime et châtiments, La Corde d'Hitchcock, la Tête d'un homme de Simenon...!

 

Forme : la voix du narrateur est désagréable à entendre.

 

Sa mansarde est miteuse à souhait, on ne voit la plupart du temps que des plans de portes, fenêtres, pans de mur lézardés, escaliers décrépits.

 Les gestes furtifs et complexes qui servent à dévaliser les voyageurs et les passants, des gestes qui mettent mal à l'aise quand bien même on n'est pas plus croyant ni moral que Michel.

 

Voler des porte-feuilles et des montres, nécessite un art de la palpation et de l'effraction des vêtement d'autrui.

Michel se fait prendre mais dieu merci ne se repend pas. Il considère son passé de pickpoket comme un chemin vers Jeanne qui l'aimait et qu'il aime aussi : fin romantique fort agaçante. Sans compter la mère qui est une sainte..!

 

.la mise en scène et la photographie sont extrêmement intelligentes, le contenu, une vraie tarte à la crème!

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Dominique Poursin - dans Cinéma
commenter cet article

commentaires

juliette 23/05/2010 13:00



J'avais vraiment aimé "un conte de Noel"... La filmographie de Desplechin me surprends toujours : des films pointus, exigents mais accessibles, intense et tragiques mais drôles. Et
Amalric... C'est un bon souvenir.



dasola 20/05/2010 08:38



Rebonjour Dominique, Pour Un conte de Noël: pas vu parce que pas tentée, Desplechin c'est comme Assayas: bof. Trop "Cahier du cinéma" et parisianiste à mon goût. Pour Pickpocket, j'ai eu
l'occasion de le voir au cinéma: je me rappelle de la voix "off" et de m'être beaucoup ennuyée. L'histoire ne m'avait pas intéressée. Pour moi, le meilleur Bresson reste L'Argent : son dernier
film est un chef d'oeuvre. Re bonne journée.



Dominique Poursin 20/05/2010 10:43



Bonjour Dasola! j'avais bien apprécié " comment j'ai sauvé ma vie sexuelle " et " Rois et reine" de Desplechin. Donc je croyais apprécier celui-là... certains rédacteurs des Cahiers sont assez
snobs en effet. Mais il faut relativiser.je ne sentas pas Desplechin dans ce courant là.


L'Argent est en effet un film effrayant et très juste.Meilleur que Pickpocket qui est trop inspiré par Dostoievki.



Présentation

  • : Nuagesetvent
  • Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher