Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 novembre 2020 2 17 /11 /novembre /2020 20:47

le roman s'ouvre sur le réveil d’Armand un petit garçon de cinq ans, ses réflexions sur ses frères encore endormis, sa hâte de   retrouver une jeune fille venue aider la famille à faire une grande lessive au temps où il n’y  a pas de lave-linge, à la campagne dans le Cantal.

mais une tragédie va influer sur le destin de cette famille.

C’est l’histoire du frère jumeau Paul qui prend le relai ; arrogant, brillant, pressé de vivre à fond,  il entame très jeune, une liaison avec l’infirmière du lycée d'Aurillac, où il est pensionnaire. Cette femme va garder l’enfant qui en naîtra ; on ne sait pas trop si et quand Paul sera au courant ce qui est sûr c’est que son fils ne le connaîtra pas et ne sera pas reçu chez lui.

Sa mère Gabrielle le confie à sa sœur et à son beau-frère qui l’élèvent comme leur fils,  et vit « sa vie » à Paris. Une vie dont on ne saura pas grand-chose. On connaît mieux celle d’André, le garçon né de cette curieuse union, pour qui le pays natal c’est Figeac dans le Lot.

Sa quête pour en apprendre davantage, quête qu’il lègue à son fils…

L’écriture est rude, heurtée, violente bien que sobre. La thématique est celle de la quête d’identité , recherche d’une place dans la lignée biologique lorsque l’enfant est adopté , et son malaise, même si sa famille d’adoption lui permet de s’épanouir. Le pays où l’on a vécu et celui où l’on aurait dû vivre si l’on n’en avait pas été en quelque sorte « banni » a une grande importance.

André est chez lui dans le Lot, à Figeac, mais la capitale où sa mère et son père biologique ne l’on pas accueilli pose problème ; ainsi que le domaine de Chanterelle dans le Cantal, fief de la famille de Paul …

Il n’y aurait qu’un reproche à faire à ce récit intéressant, c’est que les personnages ne sont pas suffisamment mis en scène, leurs existences nous est relatée de façons accélérée, on reste à ignorer pas mal de choses, des événements , des attitudes, des pensées qui ne sont pas vraiment suggérées, de sorte qu'on a peine à les imaginer...

C’est qu’ils sont très nombreux les personnages ! Ce sont plusieurs fratries qui naissent, grandissent, mûrissent, meurent se reproduisent, dans un petit nombre de pages…

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

D
Bonsoir Dominique, je te rejoins sur le fait que les personnages sont nombreux et pas assez étoffés mais comme son titre l'indique, il s'agit de l'histoire d'un homme, André avec deux mère et un père inconnu. Et voilà! Très bonne soirée.
Répondre
Oui, l'intrigue est toute simple! Mais le problème soulevé, est complexe. Bonne année 2021, meilleure que celle-ci...

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher