Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
13 décembre 2020 7 13 /12 /décembre /2020 20:30

Gallimard 2020

Ce roman commence par la présentation d’un certain nombre de personnages dont on relate la vie et les préoccupations actuelles. Cette première partie est assez ennuyeuse, les personnages sont convenus : le tueur à gages méticuleux, l’écrivain aux succès très moyens qui vit de traductions et aime une femme bien plus jeune, la femme célibataire qui aime moyennement un type bien plus âgé…

l’intérêt s’éveille un peu avec le ficus desséché, retombe puis revient à cause de la grenouille renaissante d’une petite Sophia ; d’une femme qui découvre que le joli poème composé pour elle, était le recopiage d’une récitation d’écolier péniblement apprise…  

Enfin, l’intrigue se met en place : le pilote de  l’avion, qu’on avait quitté moribond, va se poser à l’aéroport JFK, mais il est tout de suite dérouté sur une base militaire avec sa cargaison de passagers… nous sommes en juin 2021, et son avion s’est déjà posé avec les mêmes passagers et le même équipage, trois mois plus tôt en mars.

Cette intrigue de personnages dédoublés trois mois plus tard, à cause semble-t-il d’une mystérieuse turbulence qui a violemment secoué l’avion, est bien conduite, et réserve quelques moments désopilants : les mises en place de cellules de crises, les interventions de hauts personnages de l’état, les embrouillaminis des scientifiques, les considérations des religieux, les quiproquos engendrés par les situations, et le suspense bien mené.

On aime aussi quelques phrases bien tournées, des aphorismes (inventés ou non) , des poèmes et des chansons, des pastiches, certains mais pas tous, car il faut reconnaître que «  la première fois qu’Adrian avait vu Meredith il l’avait trouvée franchement laide… » c’est un peu lourd.

Ce qui est nettement moins bon c’est la psychologie des personnages ; ils sont peu caractérisés, et leurs conflits amoureux tellement semblables qu’on ne sait plus si l’homme d’âge mûr que Lucie endure c’est André ou Victor, et que l’on préfère qu' Adrian et Meredith parlent de leurs protocoles drôlissimes plutôt que de leurs états d’âme.

Il n’est pas facile de donner un avis tant le récit passe du très bon, voire de l’excellent au franchement plombant !

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

Carmilla 22/03/2021 08:17

Bonjour Dominique,

Je découvre tardivement que vous avez repris votre blog. C'est une excellente initiative.

Je vous trouve sévère avec ce Prix Goncourt que j'ai personnellement trouvé très agréable et "profond" sous le couvert d'une histoire de science-fiction avec de multiples personnages. Qui sommes-nous en effet et est-ce que notre vie n'a pas été sur le point de bifurquer à quelques instants décisifs ?

Je n'ai malheureusement pas lu les autres livres que vous évoquez mais j'en prends note.

Bien à vous,

Carmilla

Dominique Poursin 23/03/2021 12:12

Bonjour Carmilla,

J'ai constaté que l'Anomalie plaît davantage aux lecteurs ayant reçu une formation scientifique, et votre ressenti me conforte dans cette idée. Le concept que l'auteur a mis en scène est très intéressant et la construction du roman est habile. Certaines scènes sont d'une drôlerie irrésistible. Ce sont les personnages qui m'ont déçue, ils me paraissent trop stéréotypés.
Bonne journée
Dominique.

dasola 04/01/2021 09:50

Bonjour Dominique, avec le "plombant", tu ne donnes pas trop envie et pourtant, il est prix Goncourt... de 2020. Le sujet ne me passionne pas plus que cela. Et j'en profite pour te souhaiter une bonne année 2021, surtout la santé...

Dominique Poursin 05/01/2021 12:18

c'est un roman de science-fiction, l'auteur est un scientifique et membre de l'Oulipo. Un choix plutôt rare pour le jury Goncourt, et cela excite la curiosité. Je ne regrette pas de l'avoir lu, pour la qualité de la langue et les passages comiques.

Lilly 18/12/2020 15:06

Je ne lis pas les prix littéraires, mais les échos sur ce livre sont assez bons et il semble apporter un peu de loufoque dans cette ambiance morose. C'est dommage s'il reste superficiel dans la peinture de ses personnages.

Dominique Poursin 19/12/2020 13:12

En effet, j'ai ri souvent en le lisant! Et d'autres moments je me suis ennuyée, mais dans l'ensemble, je conseille vivement cette lecture. Le fait qu'il ait obtenu un prix littéraire m'importe peu...

Présentation

  • : Nuagesetvent
  • : Comptes rendus de mes lectures avec des aspects critiques + quelques films de fiction Récits de journées et d'expériences particulières Récits de fiction : nouvelles ; roman à épisodes ; parodies. mail de l'auteur : dominique-jeanne@neuf.fr
  • Contact

Rechercher